Le site du Docteur Jean-Christophe NICOLAS

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Diabète et reins - Le site du Docteur Jean-Christophe NICOLAS - Docvadis

Diabète et reins

Le diabète peut toucher les reins par une maladie lente et indolore. Celle-ci peut entraîner un mauvais fonctionnement du rein, aboutissant à la dialyse. Une surveillance régulière et une bonne hygiène de vie permettent de limiter cette menace. Une analyse d'urines sera faite une fois par an. Vous irez dans un laboratoires d'analyses avec votre ordonnance.

Quepeut-il arriver à mes reins ?

Le diabète est la première cause d’insuffisance rénale et de dialyse dans les pays développés.

Le diabète affecte les reins en abîmant les petits vaisseaux à travers lesquels le rein filtre le sang qui vont finir par se boucher, d’autant plus que le sucre est en excès dans le sang.

Les reins ne jouent plus correctement leur rôle de filtre : ils laissent passer l’albumine dans les urines et retiennent certains déchets qui devraient être éliminés. C’est la 1re étape de l’atteinte rénale.

Quelles sont les causes d’atteinte des reins ?

  • L’excès de sucre dans le sang non contrôlé.

  • L’hypertension artérielle.

  • La génétique.

  • Certains médicaments toxiques pour le rein.

Comment empêcher l’évolution ?

On peut limiter le risque d’atteinte rénale en maintenant autant que possible le taux de sucre sanguin dans les limites de la normale et en surveillant les facteurs aggravants, en particulier l’hypertension artérielle.

La première phase de la maladie est réversible si elle est dépistée et traitée très tôt.

Comment dépister une éventuelle atteinte rénale ?

Lors d’une analyse d’urine en laboratoire ou au moyen de bandelettes urinaires, montrant la présence d’albumine dans les urines (ou albuminurie).

Lors d’une prise de sang révélant une augmentation du taux de créatinine (substance habituellement éliminée par les reins).

A l’aide de la mesure de la tension artérielle, habituellement augmentée en cas d’insuffisance rénale.

Quand dois-je me faire contrôler ?

  • Une fois par an pour les analyses de sang et d’urine. Votre médecin vous remettra une ordonnance pour le Laboratoire d'analyses.

  • Tous les 3 mois pour la prise de tension artérielle.

Comment évolue la maladie ?

Pendant la première phase réversible (taux d’albumine dans les urines inférieur à 300 mg/24 h), l’atteinte des reins peut être améliorée par la normalisation du sucre dans le sang et de la tension artérielle.

Au-delà d’un certain stade (taux d’albumine dans les urines supérieur à 300 mg/24 h, détectable sur la bandelette urinaire), l’atteinte des reins devient irréversible, mais peut encore être stoppée avant le passage en dialyse.

 

15 à 30 % des diabétiques développent une maladie des reins, dix à quinze ans après la découverte du diabète.

L’insuffisance rénale accentue le risque de maladie cardiovasculaire.

Une normalisation du sucre sanguin et une bonne hygiène de vie (réduction du sel en cas d’hypertension, perte de poids, activité physique, limitation de l’alcool et du tabac, lutte contre l’excès de cholestérol) sont les deux principaux axes de prévention.

Maison médicale

205 rue Marcel Ackermann ,
BP 8,
84430 MONDRAGON, France

Contacts

  • Fixe : 04 90 40 95 10
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Comprendre l’insuffisance rénale chronique pour adhérer à mon traitement

    A la suite d’une maladie rénale chronique (MRC) qui altère progressivement les reins, il peut survenir une insuffisance rénale chronique (IRC). Il y a différents types de MRC ; mais les MRC ont une seule et même conséquence : l’IRC. Celle-ci est silencieuse. En effet, on ne souffre pas des reins. Cependant, une surveillance médicale régulière, la bonne observance de votre traitement et une hygiène diététique adaptée permettent de ralentir l’évolution de l’IRC et de prendre en charge ses conséquences.

    Lire la suite
  • Quiz diabète type 2 : que sais-je des risques liés à mon diabète ?

    Vous savez que vous avez un diabète de type 2. Votre médecin vous a expliqué la gravité de cette maladie longtemps silencieuse. Assurez-vous d’avoir compris et retenu quelles peuvent être les complications de cette maladie. Voici un quiz pour évaluer aujourd’hui vos connaissances. Alors, VRAI ou FAUX ? Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !

    Lire la suite
  • Me préparer à la chirurgie de l’obésité : qui devrais-je voir ?

    Après en avoir parlé à votre médecin ainsi qu’à un spécialiste de l’obésité, vous avez décidé d’avoir recours à une chirurgie de l’obésité afin de perdre durablement du poids et de contrôler les maladies associées à votre surpoids. Il vous faut maintenant vous préparer au mieux pour cette intervention chirurgicale dont le succès est directement lié à votre implication dans la prise en charge, avant et après l’opération.

    Lire la suite
  • Diabète et artères

    Le diabète, s’il est mal équilibré, peut entraîner des complications. L'excès de sucre dans le sang peut abîmer les vaisseaux sanguins. Ces lésions, une fois installées, sont irréversibles : c’est pourquoi il est essentiel de bien contrôler votre diabète pour les prévenir. Vous surveillerez avant tout vos pieds et l'apparition de douleurs au niveau des jambes.

    Lire la suite
  • Comment m'alimenter après une chirurgie de l'obésité ?

    La chirurgie de l’obésité (anneau, sleeve, ou bypass) modifie votre estomac et donc votre tolérance à l’alimentation. Après une chirurgie, la première étape est de savoir s’alimenter et de s’habituer à ce « nouveau tube digestif ». Ensuite, sur le long terme, bien s’alimenter permet de favoriser la perte de poids et de ne pas en reprendre.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale