Le site du Docteur Ingrid JULIER

Endocrinologie
Conventionnement : Exercice hospitalier
Carte Vitale Acceptée
Comment se fait le dépistage d’un enfant en surpoids ? - Le site du Docteur Ingrid JULIER - Docvadis

Comment se fait le dépistage d’un enfant en surpoids ?

Présenter un surpoids ou une obésité dans l’enfance ou à l’adolescence augmente les risques d’obésité à l’âge adulte. Une prise en charge précoce de ces enfants permet de réduire ce risque.

Quel suivi est recommandé pour mon enfant ?

Les seuils de surpoids et d’obésité sont ceux définis dans les courbes de corpulence qui sont inscrites dans le carnet de santé de votre enfant.
Il est donc nécessaire d’emporter le carnet de santé de votre enfant à chaque consultation chez le médecin, qui va peser et mesurer l’enfant pour calculer l’ Indice de Masse Corporelle (IMC).

IMC = poids en kg / taille en m2

Il pourra reporter ces mesures sur les courbes disponibles dans le carnet de santé :

  • Courbe de corpulence (IMC)

  • Courbe de taille

  • Courbe de poids

a fréquence recommandée de ces mesures est :

  • de la naissance à 2 ans : au minimum 3 fois par an,

  • à partir de 2 ans : au minimum 2 fois par an.

En moyenne, la corpulence représentée par l’IMC augmente la première année de la vie, puis diminue dès que l'enfant commence à bouger et marcher, et çeci jusqu’à l’âge de 6 ans. Ensuite, l'IMC croît à nouveau jusqu’à la fin de la croissance.

 

Comprenez comme Xavier qu'il est important d'établir une relation de confiance avec votre médecin.

 

Comprenez comme Xavier qu'il est important d'établir une relation de confiance avec votre médecin.

 

La remontée de la courbe de l'IMC observée en moyenne à l’âge de 6 ans est appelée rebond d’adiposité.
L’âge du rebond d’adiposité est corrélé à l’adiposité à l’âge adulte : ainsi plus le rebond est précoce (avant 6 ans), plus le risque de devenir obèse est élevé.

Quels sont les signes qui peuvent vous alerter ?

Les signes qui peuvent vous alerter en regardant la courbe de corpulence (IMC) de votre enfant, sont les suivants :

  • une ascension continue de la courbe depuis la naissance ;

  • un rebond d’adiposité avant 6 ans ;

  • une ascension rapide de la courbe.

Dans ces cas, votre médecin vous expliquera l’importance du suivi de la courbe de corpulence de votre enfant et vous donnera les conseils adaptés. Il vous demandera de revoir régulièrement votre enfant en consultation.

Quels sont les autres signes d’alerte ?

Deux autres signes peuvent vous alerter :

  • L’excès de graisse sur le ventre de votre enfant, qui est associé à un risque accru de maladies cardio-vasculaires et de diabète à l’âge adulte.

  • Si vous ne pouvez pas habiller votre enfant dans des vêtements correspondants à son âge (se méfier des tailles avec élastiques).

Remplir le carnet de santé est essentiel pour prévenir et dépister le surpoids et obésité de l'enfant. En général, votre médecin va grâce à ses courbes poids / taille et/ou IMC (indice de masse corporelle) dépister le risque de surpoids ou d'obésité de votre enfant.
Ce suivi est recommandé au minimum 2 ou 3 fois par an, pour tous les enfants quelle que soit leur corpulence apparente.

CHU NIMES CAREMEAU


service des Maladies Métaboliques et Endocriniennes (MME), place du Dr. Debre ,
30900 Nimes, France

Contacts

  • Fixe : 04 66 68 33 21
  • Fax : 04 66 68 38 26
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Centre Hospitalier d'Alès


Médecine 1, Hospitalisation à Durée Déterminée ( hpdd), 811,
service médecin1,
30100 ALES, France

Contacts

  • Fixe : 04 66 78 34 56
  • Fax : 04 66 78 31 75
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai du diabète et de l'hypertension artérielle

    L’hypertension et le diabète sont deux maladies qui augmentent le risque d’accidents cardiovasculaires. Lorsqu’elles sont associées, le risque augmente de façon synergique et il faut les traiter l’une et l’autre.

    Lire la suite
  • Le point sur les apnées du sommeil

    Arrêts répétés de la respiration au cours du sommeil, les apnées du sommeil peuvent avoir des conséquences majeures sur la santé. Leur sévérité dépend de leur nombre et de leur durée.

    Lire la suite
  • Je comprends la prise en charge de mon excès de cholestérol

    Un excès de mauvais cholestérol dans le sang favorise le développement de maladies cardiovasculaires. Un taux de mauvais cholestérol nécessite une prise en charge médicale.

    Lire la suite
  • J'évalue mon niveau de risque cardiovasculaire

    Nous ne sommes pas égaux devant les maladies cardiovasculaires : elles sont déterminées par la présence de facteurs favorisant leur survenue, variables d’une personne à l’autre. Connaissez votre niveau de risque cardiovasculaire pour mieux vous protéger.

    Lire la suite
  • J’évalue mon risque d’avoir des apnées du sommeil

    Les apnées du sommeil correspondent à des pauses respiratoires durant votre sommeil nocturne. Elles altèrent la qualité de vie et sont souvent associées à certaines maladies cardiovasculaires comme l’hypertension, les attaques cérébrales (AVC), la fibrillation auriculaire, et aggravent les maladies des artères du cœur. Elles sont plus fréquentes chez les patients hypertendus, diabétiques et en surpoids. Des tests simples vous permettent de savoir si vous êtes concernés.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale