Unité de Maladies Infectieuses et Tropicales - Ajaccio
Je sais installer correctement ma moustiquaire - Unité de Maladies Infectieuses et Tropicales - Ajaccio - Docvadis

Je sais installer correctement ma moustiquaire

Les moustiquaires imprégnées d’insecticide vous protègent efficacement contre plusieurs maladies comme le paludisme, la leishmaniose ou la filariose qui sont transmises par des insectes vecteurs. Il est important de les utiliser correctement.

Plaque d’athérome (en beige) qui bouche, progressivement au cours du temps, l’artère dans laquelle circule le sang (en rouge)

La moustiquaire doit être suffisamment grande et adaptée à la taille du lit pour qu’elle puisse couvrir largement votre couchage et être bordée. Vous éviterez ainsi que votre corps ne la touche durant votre sommeil et soit exposé aux piqûres des insectes.

Plaque d’athérome (en beige) qui bouche, progressivement au cours du temps, l’artère dans laquelle circule le sang (en rouge)

Si votre moustiquaire est dotée d’une ouverture latérale, superposez les deux bords d’au moins 60 centimètres afin d’empêcher les insectes de pénétrer.

Plaque d’athérome (en beige) qui bouche, progressivement au cours du temps, l’artère dans laquelle circule le sang (en rouge)

Vous devez veiller à border soigneusement votre moustiquaire sous votre lit ou votre natte de façon à la maintenir toute la nuit loin de votre corps.

Plaque d’athérome (en beige) qui bouche, progressivement au cours du temps, l’artère dans laquelle circule le sang (en rouge)

Choisissez une moustiquaire à imprégnation durable dont l’imprégnation d’insecticide résiste au temps et aux lavages. Sinon, traitez-la en la trempant ou en la vaporisant d’insecticide au moins une fois par an ou après trois lavages. Des kits d’imprégnation ou des sprays sont disponibles dans les pharmacies. Evitez les lavages trop agressifs, avec de l’eau de javel, du chlore ou à une température supérieure à 40°.

Si vous êtes amené à laver votre moustiquaire, ne le faites pas dans une rivière ou un lac et jetez l’eau de lavage dans les toilettes ou sur le sol, à l’écart des maisons et des animaux domestiques.

Hôpital Eugénie


Unité Fonctionnelle d'Infectiologle Régionale - Docteur Bernard CASTAN, Boulevard Pascal Rossini ,
5ème étage,
20000 Ajaccio, France

Contacts

  • Fixe : 04 95 29 94 53
  • Fax : 04 95 29 94 52
  • Fixe : 04 95 29 94 53
  • Fax : 04 95 29 94 52
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J’ai une maladie respiratoire et je pars en voyage

    Quand on a une maladie respiratoire, notamment de l’asthme ou une bronchopneumopathie obstructive (BPCO), il est tout à fait possible de partir en voyage, en prenant certaines précautions et en préparant son séjour pour que toutes les conditions soient réunies pour voyager sereinement.

    Lire la suite
  • Pourquoi dois-je consulter avant de partir en voyage

    Séjourner dans un pays étranger peut vous exposer à des accidents, des maladies transmises par des insectes, par l’eau ou par la nourriture, des morsures d’animaux, etc. Ces risques éventuels dépendent du lieu, de la durée et des conditions de votre séjour, et de votre état de santé. Une visite médicale est alors essentielle pour faire le point et vous aider à les prévenir.

    Lire la suite
  • En voyage : je me méfie d'un animal pouvant être enragé

    La rage est une maladie virale transmise à l’homme par un mammifère, le plus souvent un chien, lors d’une morsure ou d’un léchage sur une peau lésée. La maladie est toujours mortelle une fois déclarée. Il est impératif de respecter les mesures de précaution et de consulter très rapidement si vous avez eu un contact à risque avec un animal potentiellement porteur.

    Lire la suite
  • En voyage, je me protège des piqûres de moustiques

    De nombreuses maladies peuvent être transmises par des moustiques lors d’un séjour dans un pays étranger ou dans les départements et territoires français d’outre-mer. La lutte contre les moustiques est le meilleur moyen de prévention même s’il existe aussi des médicaments préventifs contre le paludisme et des vaccins contre la fièvre jaune ou l’encéphalite japonaise.

    Lire la suite
  • Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2014

     Version actualisée du BEH recommandations sanitaires aux voyageurs. Par le comité des maladies liées aux voyages et des maladies d’importation du Haut Conseil de la santé publique

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale