centre de vaccinations internationales et infectiologie-hôpital-Aubagne
Je sais installer correctement ma moustiquaire - centre de vaccinations internationales et infectiologie-hôpital-Aubagne - Docvadis

Je sais installer correctement ma moustiquaire

Les moustiquaires imprégnées d’insecticide vous protègent efficacement contre plusieurs maladies comme le paludisme, la leishmaniose ou la filariose qui sont transmises par des insectes vecteurs. Il est important de les utiliser correctement.

Plaque d’athérome (en beige) qui bouche, progressivement au cours du temps, l’artère dans laquelle circule le sang (en rouge)

La moustiquaire doit être suffisamment grande et adaptée à la taille du lit pour qu’elle puisse couvrir largement votre couchage et être bordée. Vous éviterez ainsi que votre corps ne la touche durant votre sommeil et soit exposé aux piqûres des insectes.

Plaque d’athérome (en beige) qui bouche, progressivement au cours du temps, l’artère dans laquelle circule le sang (en rouge)

Si votre moustiquaire est dotée d’une ouverture latérale, superposez les deux bords d’au moins 60 centimètres afin d’empêcher les insectes de pénétrer.

Plaque d’athérome (en beige) qui bouche, progressivement au cours du temps, l’artère dans laquelle circule le sang (en rouge)

Vous devez veiller à border soigneusement votre moustiquaire sous votre lit ou votre natte de façon à la maintenir toute la nuit loin de votre corps.

Plaque d’athérome (en beige) qui bouche, progressivement au cours du temps, l’artère dans laquelle circule le sang (en rouge)

Choisissez une moustiquaire à imprégnation durable dont l’imprégnation d’insecticide résiste au temps et aux lavages. Sinon, traitez-la en la trempant ou en la vaporisant d’insecticide au moins une fois par an ou après trois lavages. Des kits d’imprégnation ou des sprays sont disponibles dans les pharmacies. Evitez les lavages trop agressifs, avec de l’eau de javel, du chlore ou à une température supérieure à 40°.

Si vous êtes amené à laver votre moustiquaire, ne le faites pas dans une rivière ou un lac et jetez l’eau de lavage dans les toilettes ou sur le sol, à l’écart des maisons et des animaux domestiques.

Hôpital Edmond Garcin


Pôle hygiene, infectiologie, biologie, 179 Avenue des Sœurs Gastine,
13400 Aubagne, France

Contacts

  • Fixe : infectiologie 04.42.84.70.47 - CVI : 04.42.84.75.38
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Pourquoi dois-je consulter avant de partir en voyage

    Séjourner dans un pays étranger peut vous exposer à des accidents, des maladies transmises par des insectes, par l’eau ou par la nourriture, des morsures d’animaux, etc. Ces risques éventuels dépendent du lieu, de la durée et des conditions de votre séjour, et de votre état de santé. Une visite médicale est alors essentielle pour faire le point et vous aider à les prévenir.

    Lire la suite
  • Comment me protéger du paludisme en voyage

    Le paludisme, appelé aussi malaria, est une maladie parasitaire des régions tropicales et subtropicales, transmise par des moustiques et potentiellement mortelle. Toute personne qui séjourne dans une région où existe un risque de paludisme doit respecter les mesures préventives basées sur la protection contre les piqûres de moustiques et la prise de médicaments antipaludiques.

    Lire la suite
  • Comment puis-je traiter une diarrhée en voyage ?

    Différentes infections dues à des bactéries, des virus ou des parasites peuvent provoquer une diarrhée en voyage. Le plus grand danger est la déshydratation que celle-ci peut entraîner en quelques heures. Les enfants et les sujets âgés doivent être particulièrement surveillés.

    Lire la suite
  • Ma trousse médicale en vacances : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser ce que doit contenir votre trousse médicale en voyage. Le moindre ennui de santé peut perturber le déroulement de vos vacances. Mieux vaut donc emporter une trousse médicale. Pour avoir une trousse en parfaite adéquation avec votre destination, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin. Les voyagistes pourront également vous conseiller.

    Lire la suite
  • Comment puis-je éviter la diarrhée du voyageur ?

    La diarrhée du voyageur, ou « turista », est une affection très fréquente lorsqu’on se rend dans un pays aux conditions d’hygiène insuffisantes. Elle est le plus souvent infectieuse, transmise par l’alimentation. Quelques précautions permettent de l’éviter pour passer un séjour serein.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale