Centre de Microgreffe Capillaire Bordeaux Rive Droite

Cabinet de Chirurgie Dermatologique, Phlébologie et Médecine Esthétique

1 Rue Louis Lagorgette,
33150 Cenon, France

Contacts

  • Fixe : 0950256652
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Équipe

Informations Générales

Le Dr Arnaud BOUDOUSSE, médecin esthétique spécialisé dans le traitement de la calvitie, est formé aux dernières techniques de microgreffe capillaire.

CONSEILS AVANT UNE MICROGREFFE CAPILLAIRE

AVANT L’INTERVENTION

Poser toutes les questions souhaitées

Amener les résultat du bilan sanguin

Bien lire puis signer le formulaire de consentement éclairé

Prévoir une personne pour vous raccompagner à votre domicile après 2 à 4 heures de surveillance à la suite de l’intervention (à contacter en fin d’intervention)

Prévoir au niveau de la zone de prélèvement :

- cheveux courts avant une FUE (seronts rasés le matin même juste avant l'intervention)

- cheveux longs avant le prélèvement d’une bandelette

Prévoir une éviction sociale et/ou professionnelle les dix jours qui suivent l’intervention (oedème, ecchymoses, micro-croûtes, ...)

8 jours avant l’intervention :

- Ne pas oublier de confirmer votre rendez-vous

- Ne pas prendre de Vitamine C en comprimé, d’Aspirine ou d’anti-inflammatoire

- Bien se reposer et ne pas sortir ni boire de l’alcool les 3 jours qui précédent l’intervention

- Ne pas fumer dans les 24 heures qui précèdent l’intervention

LE JOUR DE L’INTERVENTION :

Prendre une douche le matin avec un savon normal et un shampoing habituel

Ne pas mettre de gel ou autre produit cosmétique dans les cheveux

Prendre un petit déjeuner copieux ou un repas 1 à 4 heures avant l’intervention mais ne pas prendre de café

Mettre ou amener une chemise qui se boutonne (pour ne pas avoir à l’enfiler par la tête après l’intervention.)

Si vous voulez masquer les implants : prévoir une casquette propre et suffisamment large (pas de bonnet).

Il vous sera remis en fin d’intervention une ordonnance et les consignes pour les 15 premiers jours

APRES UNE MICROGREFFE CAPILLAIRE

CONSIGNES GENERALES :

Eviter les mouvements et inclinaisons brusques de la tête

Faites attention à ne pas vous cogner la tête (risque majoré par l’anesthésie du cuir chevelu)

Ne pas vous exposer au soleil ni vous baigner ni faire de sport pendant 15 jours. Reprise du sport par la suite mais sans efforts violents et en évitant tout sport à risque pour le cuir chevelu. Pas d’exposition directe au soleil avant la 5ème semaine (port d’une casquette propre et non serrée)

Prendre 2 comprimés d’une association de paracétamol 500 mg et de codéine en cas de douleurs, les prises seront espacées de 3 à 4 heures (max. 8 cp/jour).

Prendre les médicaments prescrits (ordonnance à part)

Protéger l’oreiller par une serviette les 5 premiers jours.

Dormir sur le dos ou sur le coté en position semi-assise durant la première semaine

Donner de vos nouvelles par mail tous les 2 à 3 jours durant la première semaine par mail et vous présenter à la consultation de suivi à prévoir éventuellement entre J8 et J15

CONCERNANT LA ZONE DE PRELEVEMENT

Garder le(s) pansement(s) jusqu’au lendemain

Si FUE laissez les croutes tomber spontanément sans frotter.

Si bandelette (cicatrice suturée avec les agrafes) :

- dès le lendemain effectuer un shampoing de la zone occipitale en utilisant un antiseptique sous forme moussante puis rincez soigneusement la cicatrice en frottant la cicatrice avec une brosse à dents pour y faire disparaître toutes les croûtes. Puis tamponner avec une compresse imbibée d'antiseptique en solution. Ces shampoings de la zone donneuse devront être effectués chaque jour jusqu’au 5ème jour.

- ablation de la moitié des agrafes au 5ème jour et du reste des agrafes le 10ème jour.

- de plus appliquer un spray désinfectant sur la cicatrice, 1 à 2 fois par jour pendant les 15 premiers jours.

- à partir du 5ème jour, si les croûtes sont encore nombreuses, imbiber les celles-ci d’huile d’ALES ou huile d’amande douce, 1/4 d’heure avant le shampoing pour faciliter le ramollissement, ne pas gratter.

CONCERNANT LA ZONE GREFFEE

Ne pas frotter la zone implantée, ni gratter.

Humidifier la zone greffée à l’aide d’un pulvérisateur d’eau plusieurs fois par jour, jusqu’à la chute des croutes.

Ne pas laver la zone greffée pendant 48 heures puis : utiliser un shampoing doux en l’appliquant en tapotant délicatement au doigt puis en massant avec un mouvement circulaire léger sans gratter ni frotter.

Rincer à l’eau tiède sans diriger le jet directement sur la zone, pendant 1 min la première fois, puis 2 min le jour suivant, puis 1 min de plus chaque jour, puis sans limitation de temps après 4 jours.

Sécher doucement en épongeant doucement avec une serviette ou au séchoir à cheveu tiède

Shampoings habituels à partir du 8ème jour

Pas de sèche-cheveu chaud ni coloration des cheveux ni produit décolorant/agressif pendant trois mois

SUITES NORMALES

Du 2ème au 4ème jour, un oedème du front peut survenir malgré le traitement donné (dans 10 à 20 % des cas). Il est indolore mais parfois important et sera résolutif en quelques jours; appliquer une vessie de glace sur le front, si possible.

Du 4ème au 15ème jour :

- Les «micro-croûtes» (têtes d’épingles) tombent spontanément en emportant 1 cheveu greffé sur 2, voire plus.

- Il arrive parfois que les cheveux du voisinage tombent, ils repousseront par la suite.

Au bout d’un mois :

- La plupart des cheveux qui se trouvaient sur les greffons tombent.

- Vous pouvez aller chez votre coiffeur pour y subir les soins habituels.

Au 2-3ème mois environ la moitié des cheveux greffés émergent. Ils repoussent au même rythme que ceux de la zone donneuse (1 cm par mois environ) et peuvent être coupés (éventuellement courts).

Au 4-5ème mois la chevelure a repoussé de 2 cm de long environ et l’on commence à juger du résultat.

Au 8ème mois la repousse est complète, la densité devient maximum.

A 1 an le résultat esthétique optimum est obtenu. Le volume est donné par la densité et par la longueur du cheveu. Il n’est pas possible d’avoir une densité normale après une seule séance

LES COMPLICATIONS SONT EXCEPTIONNELLES

et dans tous les cas sont sans gravité :
- aspect inflammatoire de la cicatrice occipitale de prélèvement (si technique de la bandelette) qui rétrocède en quelques jours à la prise d’antibiotiques

- trouble de la sensibilité au niveau de la nuque qui peut durer quelques semaines à quelques mois, ils rétrocèdent toujours après un délai plus ou moins long.- élargissement de la cicatrice occipitale de prélèvement (si technique de la bandelette), cela est exceptionnel en l’état actuel de la technique. Une révision de la cicatrice au sixième mois peut être alors nécessaire.

- Si vous notez l’apparition de petites boules inflammatoires et douloureuses au niveau d’un ou plusieurs greffons, vous devez venir consulter.

PRINCIPE DES MICROGREFFES CAPILLAIRES

Certains bulbes sont résistants aux hormones issues de la transformation de la testostérone au niveau du cuir chevelu. D'autres, vont au contraire arrêter progressivement de fabriquer de nouveau cheveux. A terme cela peut créer des zones de calvitie, y compris chez les femmes.

Le prélèvement de cheveux avec leurs bulbes, au niveau des zones connues pour être résistantes à l'action hormonale, et leur implantation sur les zones dégarnies, ou en passe de le devenir, permet de traiter efficacement et à long terme la calvitie. On déplace donc des cheveux, d'un endroit à un autre du cuir chevelu. Il faut savoir gérer ce capital de prélèvement, notamment en début d'évolution de la calvitie, afin de permettre la réalisation par la suite d'autres interventions si nécessaire.

La technique de microgreffe capillaire la plus éprouvée est la plus répandue, car la plus facile et la plus rapide, est la technique dite de «la bandelette». Elle consiste à prélever une bande de cuir chevelu de 1 à 3 cm de large puis à la découper pour isoler des micro-greffes de 1 à 4 cheveux. Ces «greffons» seront ensuite ré-implantées à la pince après avoir fait des pré-trous dans le cuir chevelu.

Une technique de microgreffe capillaire sans cicatrice, la «FUE» pour Follicular Unit Extraction, a été récemment développée au départ pour pouvoir réaliser des petites interventions. Ces dernières années la FUE à été utilisée pour réaliser des interventions de plus en plus importantes en nombre de greffons, au point de représenter aujourd'hui une possible alternative à la bandelette. Elle reste néanmoins plus longue est plus coûteuse, mais avec l'avantage d'éviter toute cicatrice. Elle consiste à prélever des "carotages" de cuir chevelu, de moins de 1 mm de diamètre, emportant le cheveu et son bulbe. Cela permet une réimplantation avec une aiguille creuse pour une densité optimale et moins de saignements. Cette technique peut s'applique aussi sur des zones plus difficiles à implanter comme les sourcils, ou encore la barbe.

Ces techniques de microgreffes capillaires peuvent se faire sous anesthésie locale et/ou loco-régionale, au cabinet, dès lors que l'on dispose de locaux adaptés et correspondant aux normes de la chirurgie dermatologique.

Il faut exiger que ce soit un médecin qui réalise les anesthésies mais aussi les prélèvements, voire les implantations, des greffons selon les recommandations de l'International Society of Hair Restauration Surgery.

En France un seul diplôme, à validité européenne, garanti la compétence de votre médecin à réaliser les implants de cheveux. Il s'agit du DIU européen de Traitement de la Calvitie délivré par l'Université de Lyon.

  • Exemple d'indication de micro-greffe.JPG

    Exemple d'indication de micro-greffe.JPG

  • sourcils.jpg

    sourcils.jpg

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale