Service d'Immunologie clinique et des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Henri Mondor
VIH, sida : je connais les vaccins utiles, recommandés et contre indiqués - Service d'Immunologie clinique et des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Henri Mondor - Docvadis

VIH, sida : je connais les vaccins utiles, recommandés et contre indiqués

Le risque d’être infecté par certains agents infectieux est augmenté en cas d’infection par le VIH (virus de l’immunodéficience humaine), et certaines infections seront plus sévères. Il y a un intérêt à recommander la protection par des vaccins. En fait, ce n’est pas si simple car, en raison du déficit immunitaire provoqué par le VIH, certains vaccins peuvent provoquer des infections et sont interdits.

Quels sont les mécanismes de la protection induite par les vaccins ?

La vaccination consiste à induire une immunité active contre certains germes en introduisant dans l'organisme un vaccin préparé à partir de ces germes.
Il existe des vaccins vivants atténués qui induisent une infection à peine apparente : ils induisent une protection proche de celle qui succède à une infection naturelle, obtenue en moins de 2 semaines, après une seule injection, et la protection est prolongée sur de nombreuses années. Cependant, ils peuvent être responsables de maladies infectieuses vaccinales en cas d'immunodépression.
D'autres vaccins sont inertes, dépourvus de tout pouvoir infectieux (l'agent infectieux est inactivé par un procédé physique ou chimique, ou bien il s'agit de fragments d'agent infectieux). Ils nécessitent souvent plusieurs injections et des rappels réguliers car la protection est plus courte.
En France, des recommandations vaccinales sont publiées chaque année, en juillet, après avis du Haut Conseil de la santé publique.

Quels sont les risques de la vaccination compte tenu de ma séropositivité ?

Les vaccins vivants contre-indiqués en cas d'immunodépression sont les suivants : rougeole, oreillons, rubéole, varicelle-zona, fièvre jaune, rotavirus, poliomyélite oral. Si ces vaccins sont nécessaires par rapport à un risque particulier, votre médecin pourra généralement vous les proposer, dès lors que vos lymphocytes CD4 sont supérieurs à 200 mm³.
Le vaccin par le BCG est aussi un vaccin vivant. Il est strictement contre-indiqué en cas d'immunodépression. Il ne doit jamais être prescrit à une personne infectée par le VIH.

Quelles vaccinations puis-je ou dois-je faire ?

Les rappels des vaccinations générales :

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite injectable (rappel tous les dix ans).

  • Coqueluche en cas de contact avec des nourrissons ou chez les adultes susceptibles de devenir parents (une injection).

Des vaccinations spécifiques recommandées en cas d'infection à VIH sont à discuter avec votre médecin :

  • Pneumocoque (rappel tous les 5 ans).

  • Grippe (vaccination annuelle).

  • Hépatite A (1 dose suivie d'un rappel entre M6 et M12).

  • Hépatite B (3 doses : M0, M1, puis entre M6 et M12 ou 3 doses rapprochées et la dernière à M12 si besoin d'immunité rapide).

  • HPV, papillomavirus (3 doses : M0, M2, M6).

  • Varicelle (2 doses espacées de 4 à 8 semaines).

  • rougeole, Oreillons, Rubéole (si sérologie négative, 2 injections).

Des vaccinations sont à envisager en cas de voyage et selon le pays :

  • Fièvre jaune (attention, vaccin vivant et contrôle de la sérologie post vaccinale obligatoire).).

  • Encéphalite à tiques.

  • Typhoïde.

  • Rage.

  • Encéphalite japonaise.

  • Méningocoque.

  • Choléra.

Toute vaccination peut induire une augmentation transitoire et sans conséquence de la charge virale.

La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire en cas de voyage dans une zone intertropicale d'Afrique ou d'Amérique du Sud. Comme il s'agit d'un vaccin vivant atténué, elle est interdite en cas de CD4<200/mm³. Vous pouvez demander à votre médecin un certificat de contre-indication, mais il peut être refusé à l'entrée de certains pays.

Informations sanitaires en cas de voyage, vaccinations : http://www.diplomatie.gouv.fr; www.airfrance.fr; http://cmip.pasteur.fr; http://www.cimed.org

CHU Henri MONDOR


Immunologie Clinique, 51 Av du Marechal de Lattre de Tassigny ,
14 eme étage,
94010 CRETEIL Cedex, France

Contacts

  • Fixe : 01 49 81 44 42
  • Fax : 01 49 81 24 69
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale