Service d'Immunologie clinique et des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Henri Mondor
Séropositivité et voyage : bien préparer mes médicaments - Service d'Immunologie clinique et des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Henri Mondor - Docvadis

Séropositivité et voyage : bien préparer mes médicaments

Lors de la préparation de vos valises, passez en revue les médicaments et produits indispensables, et prévoyez un rangement pratique pour le voyage.

Je prépare mon traitement

Grâce à l’ordonnance remise par votre médecin, vous pouvez disposer d’une quantité suffisante de médicaments pour toute la durée du voyage et du séjour, ainsi que d’une réserve supplémentaire d’environ une semaine, en prévision d’un retour retardé, de perte ou de vol de bagages, ou encore d’autres aléas entraînant une consommation supérieure à la normale (vomissements répétés…).

Vérifiez sur les notices de vos médicaments les précautions à prendre pour respecter leurs conditions de conservation. Emportez des sacs en plastique étanches en cas de séjour itinérant en climat humide, une Thermos à réfrigérer ou un sac isotherme si la température locale est supérieure à 25° C.

Veillez à répartir la quantité totale de médicaments dans différents bagages, en prévision du risque de perte ou de vol. Emportez au moins 3 jours de traitement en bagage à main, et répartissez le reste dans plusieurs bagages en soute.

Rangez vos comprimés dans des boîtes de médicaments anodines (flacons de vitamines, par exemple) ou des piluliers, si le pays de destination interdit officiellement l’entrée aux personnes séropositives. 

Conservez sur vous le certificat médical établi par votre médecin, si une injection doit être réalisée pendant le vol.

Placez vos médicaments dans différents bagages. Ayez sur vous votre certificat médical.Placez vos médicaments dans différents bagages. Ayez sur vous votre certificat médical.

Je n’oublie pas d’emporter :

Une crème solaire haute protection et des vêtements protégeant du soleil.
Une pharmacie pour les urgences (médicaments contre fièvre, douleur, diarrhées, vomissements, antiseptiques, pansements…).
Une réserve de préservatifs de bonne qualité, en raison du risque de transmission du VIH (coexistence de plusieurs virus dans le monde) et d’autres infections sexuellement transmissibles.
Des répulsifs anti-moustiques.

Il est absolument déconseillé, même si cela est tentant en vacances, d’interrompre votre traitement à l’occasion d’un voyage : en effet, cet arrêt peut entraîner de la fièvre, des douleurs ou des courbatures, ce qui gâcherait votre voyage, et risquerait de diminuer l’efficacité du traitement à long terme et de favoriser l’émergence de résistance.

CHU Henri MONDOR


Immunologie Clinique, 51 Av du Marechal de Lattre de Tassigny ,
14 eme étage,
94010 CRETEIL Cedex, France

Contacts

  • Fixe : 01 49 81 44 42
  • Fax : 01 49 81 24 69
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je parle sans attendre des éventuels effets secondaires de mon traitement anti-VIH

    Les traitements contre le VIH (trithérapie) ont beaucoup évolué depuis 10 ans. Ils permettent aujourd'hui de vivre avec le VIH et d'envisager cette infection comme une maladie chronique. Si les molécules utilisées sont mieux connues et tolérées que les premiers traitements, les trithérapies ont tout de même des effets secondaires à court terme mais aussi à plus long terme. Il est important de bien les connaître pour mieux y faire face, les prévoir, les surveiller, les éviter et les soigner.

    Lire la suite
  • On va me poser un stent

    Le stent est un petit dispositif introduit dans une artère lorsqu’elle est bouchée, afin de la maintenir ouverte et parfaitement irriguée par le sang. Il est mis en place lors d’une intervention appelée « angioplastie ».

    Lire la suite
  • Je prépare une trousse médicale adaptée à mes vacances

    Les voyages sont synonymes de détente. Pourtant, le moindre ennui de santé peut perturber le déroulement de vos vacances. Mieux vaut donc emporter une trousse médicale.

    Lire la suite
  • VIH, SIDA : je m'informe sur les traitements

    Nos missions : informer les personnes atteintes par le VIH sur les traitements disponibles et l’état des recherches en cours. Encourager les personnes atteintes par le VIH à devenir acteurs de leur santé et de leur avenir. Développer une réflexion et des actions pour la qualité de vie des personnes atteintes. De favoriser l’élaboration de projets communs en collaboration avec d’autres associations ou institutions. De participer à la lutte contre le Sida dans les pays en développement.

    Lire la suite
  • Bien prendre ma pilule

    La pilule, comme l'anneau ou le patch, est une contraception oestroprogestative. Lorsqu'elle est bien prise, c'est un moyen de contraception efficace à près de 100 %, mais elle ne protége pas contre les infections sexuellement transmissibles comme l'hépatite B ou le VIH/sida.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale