Service d'Immunologie clinique et des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Henri Mondor
Infection par le VIH  : j'ai compris les objectifs de mon traitement - Service d'Immunologie clinique et des Maladies Infectieuses et Tropicales, CHU Henri Mondor - Docvadis

Infection par le VIH : j'ai compris les objectifs de mon traitement

Le traitement a été choisi en fonction de vos paramètres biologiques, et répond à plusieurs objectifs afin d’améliorer votre quotidien et d’allonger votre espérance de vie.

Comment fonctionne le traitement ?

Aujourd’hui, les médicaments ont considérablement augmenté l’espérance de vie. Ils sonttrès efficaces, mieux tolérés et plus simples à prendre.

Grâce à la forte impulsion de la recherche médicale, on dispose de quatre classes de médicaments utilisés contre l’infection au VIH et appelés antirétroviraux. Il s'agit des inhibiteurs d’entrée, des inhibiteurs de la transcriptase inverse, des inhibiteurs d’intégrase et  des inhibiteurs de protéase. Certaines de ces classes sont composées de plusieurs familles de médicaments antirétroviraux.

Ces quatre classes correspondent à une action spécifique sur la pénétration du virus et sa réplication dans la cellule autrement dit sur sa multiplication. Leur utilisation a permis d’améliorer les performances de la thérapeutique à tous les stades de la maladie.

Certains médicaments, appelés "coformulation" ou "combo", contiennent une association de deux ou trois antirétroviraux.

Le traitement qui vous a été prescrit a été choisi d’abord en fonction de votre charge virale (quantité de virus présente dans votre sang) et de votre immunité (taux de lymphocytes T CD4).

Le traitement doit réduire la charge virale

Il bloque la multiplication du virus.

Il offre les meilleures chances de rendre inférieure à 40 copies/ml votre charge virale et le plus vite possible (de 1 à 3 mois). C’est la raison pour laquelle il est primordial que ce traitement soit bien compris, bien toléré et bien accepté.

Le traitement permet de restaurer le système immunitaire

La lutte contre l’arrêt de la multiplication du virus permet la restauration du système immunitaire.

Le traitement doit empêcher la résistance du virus

La réduction maximale de la réplication du virus favorise un effet durable des médicaments antirétroviraux.

Il permet d’éviter que le virus développe une résistance au médicament.

Le traitement choisi doit être le mieux toléré possible

Il est choisi également en fonction de sa bonne tolérance, au quotidien comme au long terme, et de sa simplification de prise.

Il est adapté à vos conditions de vie.

Du bon usage

Respectez exactement les doses et le planning horaire des prises.

Pour toutes difficultés : prise, horaires, apparition de troubles, de problèmes personnels… n’hésitez pas à en parler à l’équipe médicale ou à vous rapprocher des groupes de parole souvent proposés par les associations de patients.

La meilleure observance est la garantie de la meilleure efficacité de votre traitement.

CHU Henri MONDOR


Immunologie Clinique, 51 Av du Marechal de Lattre de Tassigny ,
14 eme étage,
94010 CRETEIL Cedex, France

Contacts

  • Fixe : 01 49 81 44 42
  • Fax : 01 49 81 24 69
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je parle sans attendre des éventuels effets secondaires de mon traitement anti-VIH

    Les traitements contre le VIH (trithérapie) ont beaucoup évolué depuis 10 ans. Ils permettent aujourd'hui de vivre avec le VIH et d'envisager cette infection comme une maladie chronique. Si les molécules utilisées sont mieux connues et tolérées que les premiers traitements, les trithérapies ont tout de même des effets secondaires à court terme mais aussi à plus long terme. Il est important de bien les connaître pour mieux y faire face, les prévoir, les surveiller, les éviter et les soigner.

    Lire la suite
  • On va me poser un stent

    Le stent est un petit dispositif introduit dans une artère lorsqu’elle est bouchée, afin de la maintenir ouverte et parfaitement irriguée par le sang. Il est mis en place lors d’une intervention appelée « angioplastie ».

    Lire la suite
  • Je prépare une trousse médicale adaptée à mes vacances

    Les voyages sont synonymes de détente. Pourtant, le moindre ennui de santé peut perturber le déroulement de vos vacances. Mieux vaut donc emporter une trousse médicale.

    Lire la suite
  • VIH, SIDA : je m'informe sur les traitements

    Nos missions : informer les personnes atteintes par le VIH sur les traitements disponibles et l’état des recherches en cours. Encourager les personnes atteintes par le VIH à devenir acteurs de leur santé et de leur avenir. Développer une réflexion et des actions pour la qualité de vie des personnes atteintes. De favoriser l’élaboration de projets communs en collaboration avec d’autres associations ou institutions. De participer à la lutte contre le Sida dans les pays en développement.

    Lire la suite
  • Bien prendre ma pilule

    La pilule, comme l'anneau ou le patch, est une contraception oestroprogestative. Lorsqu'elle est bien prise, c'est un moyen de contraception efficace à près de 100 %, mais elle ne protége pas contre les infections sexuellement transmissibles comme l'hépatite B ou le VIH/sida.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale