Docteur Ibrahima THIAM

Endocrinologie
Conventionnement : Exercice hospitalier
Carte Vitale Acceptée
Obésité : je sais quand consulter en urgence après mon opération - Docteur Ibrahima THIAM - Docvadis

Obésité : je sais quand consulter en urgence après mon opération

La chirurgie de l'obésité fait appel à différentes techniques permettant de diminuer la quantité d’aliments ingérés ou de réduire leur absorption. Ces techniques peuvent être à l’origine de complications nécessitant un avis médical ou chirurgical rapide.

Quand dois-je consulter en urgence ?

Les principaux signes de complications qui doivent vous alerter et vous pousser à consulter rapidement l'équipe médicochirurgicale sont les suivants :

  • Dans les jours qui suivent l’intervention :
    Accélération du cœur (tachycardie), essoufflement (dyspnée), douleur abdominale, troubles de la conscience ou fièvre. Consultez alors immédiatement ou allez aux urgences. Ce peut être une urgence vitale !

  • Quel que soit le délai après chirurgie :
    Des douleurs abdominales, des vomissements répétés, un blocage douloureux lorsqu’on avale les aliments peuvent apparaître. S'ils se répètent ou que vous ne les expliquez pas par une erreur diététique, la consultation est impérative dans les jours qui suivent, quelle que soit la période après la chirurgie y compris plusieurs années après.

Pendant combien de temps après l'intervention, suis-je exposé(e) à ces risques de complications ?

Les complications chirurgicales mécaniques sont plus fréquentes au début, mais peuvent survenir également à distance.

Si vous arrêtez les compléments nutritionnels qui vous ont été prescrits, vous pouvez également avoir des carences nutritionnelles graves à distance de l'opération. Par exemple, lors d’un manque de vitamines du groupe B, se déclarant plusieurs mois ou années après l’intervention : ceci peut se traduire par des picotements ou fourmillements, des troubles de l’équilibre ou encore une fatigue intense.

Cela explique la nécessité d’un suivi médical sur le long terme, et ce même plusieurs années après l’intervention.

En cas de vomissements répétés, douleurs abdominales, blocages et intolérance alimentaire inexpliqués par une alimentation inadaptée : contactez rapidement l’équipe chirurgicale.

Jacques Monod


Endocrinologie - Diabétologie, 1 avenue pierre mendés france ,
76290 MONTIVILLIERS, France

Contacts

  • Fixe : 0232733110
  • Fax : 0232733359
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • J’ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan ?

    Le Ramadan est le quatrième des cinq piliers de l’Islam, avec la prière, la profession de foi, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque. Au cours de ce mois, il est interdit aux adultes de manger et boire de l'aube au coucher du soleil. Si vous avez du diabète, faire le Ramadan est très souvent possible, mais cela doit être préparé pour éviter les risques liés au jeûne. Il est indispensable d’en discuter avec votre médecin avant le Ramadan.

    Lire la suite
  • Je pratique l'auto-surveillance glycémique

    L’auto-surveillance consiste à mesurer soi-même son taux de sucre dans le sang (ou glycémie) au bout du doigt. Elle est conseillée dans certaines situations pour améliorer le contrôle du diabète et assurer votre sécurité.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale