Le site du Docteur Henri-Philippe TAFFIN

Médecine Physique Et Réadaptation
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
J'ai de l'arthrose, quels sports sont conseillés ? - Le site du Docteur Henri-Philippe TAFFIN - Docvadis

J'ai de l'arthrose, quels sports sont conseillés ?

La pratique d’une activité physique régulière est conseillée en cas d’arthrose. Le choix de cette activité doit suivre les préférences de chacun.

Pourquoi dois-je faire de l'exercice physique ?

La pratique d'une activité physique aide à maintenir une bonne mobilité des articulations douloureuses et entretient les muscles et les tendons qui forment ces articulations.

Il est donc essentiel de pratiquer une activité physique modérée, régulière et progressive, même lorsque les articulations sont douloureuses.

Quelles activités physiques dois-je privilégier ?

Il est avant tout important de se faire plaisir et de choisir une activité physique qui corresponde à ses aspirations.

L'essentiel étant d'être régulier, il faut que l'activité choisie s'inscrive dans le long terme.

Il vaut mieux préférer des sports doux comme le cyclisme, la natation, la course à pied, l'aquagym, le yoga, le tai-chi-chuan...

Quels types d'activités dois-je éviter ?

Lorsque l'arthrose s'est installée, il est préférable d'éviter les sports nécessitant des changements d'appui brutaux et les réceptions violentes.

Ces activités physiques, lorsqu'elles sont pratiquées de manière intensive, augmentent le risque de souffrir d'arthrose. C'est le cas, par exemple, du ski, du tennis et du squash, du football, du handball, du rugby et du basket-ball, de la danse, de l'athlétisme, du judo et du karaté...

Toutefois, l'arthrose ne doit pas empêcher de poursuivre une activité physique pratiquée auparavant.

Elle présente davantage de bénéfices pour la santé que d'inconvénients ! Il faut juste choisir le sport qui convient et en adapter son intensité et sa durée à son état de santé actuel.

Dois-je prévoir un équipement particulier (protections) pour pratiquer une activité physique ?

Il n'existe pas d'équipement particulier pour protéger une articulation arthrosique. Toutefois, il est possible de protéger son articulation des chocs, traumatismes et à-coups trop importants selon les sports pratiqués.

Dans le cas d'une arthrose de hanche et/ou du genou, on peut continuer les activités sportives ne demandant pas d'efforts brusques comme la natation, le cyclisme, le jogging, sans équipement particulier.

Concernant le jogging, il est préférable de courir sur sol meuble et avec des chaussures de bonne qualité, renouvelées régulièrement. Les semelles perdent leur capacité d'absorption des chocs après 1 500 kilomètres de course.

Eventuellement, le port d'une genouillère stabilisant l'articulation peut apporter un confort supplémentaire, mais n'assure pas de réelle protection contre les traumatismes.

Le cyclisme, la natation, la course à pied, l'aquagym, le yoga, le tai-chi-chuan sont, entre autres, des sports recommandés dans le cadre d'une arthrose pour maintenir une bonne mobilité des articulations douloureuses. L'arthrose ne doit pas empêcher le maintien d'une activité physique, mais doit seulement conduire à l'adapter en intensité et en durée.

Cabinet TOURVILLE

17 Avenue de Tourville,
75007 Paris, France

Cabinet de Medecine Physique

3 avenue BUGEAUD 75116 PARIS PARIS,
2° site le Mercredi au 17 avenue de Tourville - 75007 PARIS,
75116 PARIS PARIS, France

Contacts

  • Fixe : 01 81 80 43 78
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Recette de cuisine : 5 sauces allégées

    Jouez avec les herbes fraiches, le citron, les épices

    Lire la suite
  • Je vais passer une IRM

    L’IRM est un examen permettant d’avoir une vision très détaillée de certaines parties du corps et de déterminer précisément les caractéristiques d’un organe, voire d’une tumeur.

    Lire la suite
  • Je fais appel aux services d’une maison départementale des personnes handicapées

    Une nouvelle loi, datée de 2005, énonce que toute personne handicapée « a droit à la compensation des conséquences de son handicap quels que soient l'origine et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie ». Les maisons départementales des personnes handicapées sont depuis 2005 les guichets uniques qui regroupent l'ensemble des structures d'orientation et d'aide aux personnes handicapées, qu'elles soient enfant ou adulte de moins de 60 ans, en activité ou non.

    Lire la suite
  • Je découvre le travail d'une assistante sociale

    Cette vidéo vous présente le rôle d’une assistante sociale et l’accompagnement qu’elle propose selon les besoins des personnes concernées. Percevoir ses indemnités journalières, trouver un logement, bénéficier d’un appartement thérapeutique, connaitre ses droits, autant de problèmes qu’elle peut vous aider à résoudre. Son rôle est particulièrement précieux quand on souffre d’une maladie chronique.

    Lire la suite
  • Chute de cheveux : ce que je dois savoir

    L’alopécie est la perte de cheveux, totale ou partielle, mais aussi de poils. Elle peut être passagère ou définitive. Les conséquences sont essentiellement esthétiques et psychologiques.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale