cabinet médical pédiatrique et homéopathique 77

MALAISE : l'hypoglycémie

Devant une personne qui fait un malaise : * sur quel signe penser à une hypoglycémie ? * quels doivent être mes premiers gestes ?

MALAISE : L'HYPOGLYCEMIE

 

 

L’hypoglycémie n’est pas une maladie, mais un manque de sucre dans le sang. Elle est fréquente chez les diabétiques traités par insuline ou par certains médicaments. Il ne faut ni la dramatiser ni la négliger.

 

 

 

Qu’est-ce qu’une hypoglycémie ?

Elle correspond à une baisse brutale du sucre présent dans le sang (en dessous de 0,60 g/l). Le sucre est indispensable à la vie. Il sert à nourrir les cellules du corps. C’est même le principal « aliment » du cerveau. Une hypoglycémie ne doit donc pas durer trop longtemps.

 

 

 

Comment savoir reconnaître une hypoglycémie ?

Au début, la personne a des tremblements, des suées. Il a faim er peut apparaîre énervé. Son cœur se met à palpiter et son entourage le voit subitement pâlir.  A ce stade, et surtout s'il est diabétique, il doit immédiatement manger du sucre ou boire une boisson sucrée et arrêter toute activité physique, afin d’éviter une aggravation. La glycémie capillaire ne doit être vérifiée qu’après la prise du sucre.

 

Et s'il n'a pas de sucre ?

Son cerveau va manifester son besoin en sucre. Les signes sont très variables : mal de tête, fatigue, fourmis dans les mains, vision double, voire floue, tête qui tourne, impression de ne plus savoir où on en est…

Il faut impérativement « re-sucrer » son organisme.

S'il n'en a pas sur lui (et vous non plus) cherchez du sucre à dans l'entourage...

 

Dans le pire des cas, il pe ut perdre connaissance (coma) et avoir des convulsions. Cette perte de connaissance est plus impressionnante qu’elle n’est grave.

Attention, l’entourage ne doit jamais essayer de faire boire ni de faire manger une personne évanouie, car elle peut s’étouffer.

 

Quelle quantité de sucre lui faire prendre ?

Trois morceaux de sucre suffisent. Du jus de fruits, du miel, de la confiture peuvent remplacer le sucre. Grâce à cette prise, l'organisme va lentement se remettre. Ne vous inquiétez pas si les signes persistent encore pendant une dizaine de minutes. Il faut laisser le temps au sucre de passer dans le sang.

 

Dois-je suspecter un malaise diabétique ?

Tout le monde peut faire une hypoglycémie, mais les diabétiques sont exposés à un risque plus élevé que les non-diabétiques en raison de leur traitement : insuline et sulfamide hypoglycémiant.

 

 

Mon enfant est diabétique, puis-je lui éviter les hypoglycémies ?

Il ne pourra jamais éviter totalement l’hypoglycémie, en particulier s'il prend de l’insuline.

 

Arrangez-vous pour qu'il ait toujours sur lui du sucre "rapide" (bonbon, compote sucrée) sur lui, ainsi que des petits gâteaux et apprenez-lui à repérer les premiers signes d'hypoglycémie pour qu'il en prenne aussitôt.

 

Après un malaise : apprenez-lui à vérifier sa glycémie au bout de 30 minutes. Il faut savoir qu’une hypoglycémie franche est toujours suivie d’une hyperglycémie réactionnelle.

 

Ne dramatisez pas ces hypoglycémies, mais ne les négligez pas non plus. Il est important d’en rechercher, à chaque fois, la cause, afin d’éviter qu’elle ne se reproduise.

 

Voici quelques raisons qui peuvent justifier de son hypoglycé mie :

 

    * Apport en sucre insuffisant lors de son dernier repas.

    * Il est 13 h, et il n’a toujours pas mangé (surtout s'il n'a rien ou presque rien pris le matin).

    * Il a fait du sport, et sa dose d’insuline n’était pas adaptée à son effort physique.

    * Il y a eu une erreur dans ses doses de traitement.

 

Un conseil : pensez à noter dans un carnet de suivi ses hypoglycémies et leur cause, si vous pensez l’avoir identifiée... Cela sera plus facile pour en discuter en consultation.

Maternité de la clinique du Mousseau


Maternité, 2-4 avenue du Mouseau,
91000 EVRY, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Cabinet médical pédiatrique à MOISSY (77)

464 Avenue Philippe BUR ,
rez-de-jardin,
77550 MOISSY-CRAMAYEL, France

Contacts

  • Fixe : 01 64 88 48 22
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • En cas de malaise vagal, que dois je faire ?

    Un malaise vagal correspond à un ralentissement excessif du rythme cardiaque. Ce ralentissement provoque souvent une chute de la tension artérielle pouvant se traduire par différents symptômes (malaise, sueurs, pâleur) jusqu’à la perte de connaissance.

    Lire la suite
  • Je vois comment soigner les petits bobos du quotidien

    Cette vidéo vous montre les gestes simples à faire vous même pour soigner les petits bobos du quotidien à la maison. Vous y apprendrez les bons réflexes à avoir en cas de brûlure, petite plaie ou foulure. Ce qu'il faut faire ou ne pas faire.

    Lire la suite
  • Si je fais une crise d'épilepsie, mes proches savent agir

    Devant une personne faisant une crise d’épilepsie, sachez la reconnaître et faire les bons gestes. Les crises ne s’accompagnent pas toujours de mouvements et de symptômes spectaculaires, comme des mouvements saccadés ou des convulsions. Si vous êtes épileptique, cette fiche informera votre entourage et vos proches.

    Lire la suite
  • Arrêt cardiaque : j'apprends à utiliser un défibrillateur automatisé externe

    Chaque année, 50 000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque. Pourtant, l’arrêt cardiaque n’est pas forcément fatal, à condition d’agir rapidement en accomplissant 3 gestes simples et essentiels. Parmi eux, l'utilisation d'un défibrillateur automatisé externe à usage public pour relancer l'activité cardiaque de la victime.

    Lire la suite
  • Je vois quand et comment utiliser un défibrillateur

    Cette vidéo vous montre de façon très pratique les gestes qui peuvent sauver une vie en cas d’arrêt cardiaque. Vous découvrez les 3 étapes importantes : appeler, masser et défibriller. Réalisés rapidement, ces gestes augmentent les chances de survie. Nous sommes tous concernés.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale