Service OPHTALMOLOGIE - CH Saint Quentin
Mon ophtalmologiste me propose une injection intra-vitréenne - Service OPHTALMOLOGIE - CH Saint Quentin - Docvadis

Mon ophtalmologiste me propose une injection intra-vitréenne

L’injection intra-vitréenne est une technique innovante, souvent proposée quand les autres traitements ne sont pas assez efficaces. Elle est pratiquée en ambulatoire par un ophtalmologiste expérimenté.

Qu’est-ce qu’une injection intra-vitréenne ?

Une injection intra-vitréenne consiste à injecter un médicament avec une aiguille très fine à l’intérieur de l’œil. Elle permet d’augmenter la concentration et l’efficacité du médicamentau lieu où il agit, tout en minimisant ses effets indésirables généraux.

Elle est destinée à traiter certaines affections de la rétine comme :

  • La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) en phase œdémateuse.

  • La rétinopathie diabétique proliférante.

  • L’œdème rétinien de la macula.

  • La thrombose veineuse rétinienne.

  • Plus rarement, l’infection intraoculaire après chirurgie.

Les médicaments injectés peuvent être des antibiotiques lors d’infections profondes de l’œil ou des anti-inflammatoires en cas d’œdèmes maculaires. Il peut aussi s’agir de médicaments qui inhibent le développement de vaisseaux sanguins anormaux en cas de DMLA.

 

Cette illustration a pour objectif de vous permettre de situer le site de l’injection. L’intervention est indolore et votre œil ne ressentira aucune douleur par la suite.Cette illustration a pour objectif de vous permettre de situer le site de l’injection. L’intervention est indolore et votre œil ne ressentira aucune douleur par la suite.

 

Où puis-je bénéficier d’une telle intervention ?

Une injection intra-vitréenne peut être réalisée dans un établissement de santé ou dans un cabinet médical spécialement aménagé. Elle ne nécessite pas d’hospitalisation, l’injection est faite en ambulatoire.

Comment me préparer avant l’intervention ?

Le jour de l’intervention, vous ne devez maquiller ni vos yeux ni votre visage. Prévenez l’ophtalmologiste si vous présentez une infection, particulièrement si elle se situe dans l’œil ou proche de celui-ci.

Comment l’intervention se déroule-t-elle ?

Vous serezinstallé en position allongée sur le dos ou demi-assise, et porterez une charlotte de protection sur les cheveux et une chemise jetable.

L’ophtalmologiste ou la personne qui le seconde anesthésiera votre œil avec un collyre anesthésiant, et désinfectera vos paupières et votre œil. Il placera un champ opératoire autour de votre œil, masquant votre visage, et maintiendra vos paupières en position ouverte grâce à un écarteur appelé blépharostat.

L’injection ne dure que quelques secondes.

L’ophtalmologiste désinfectera de nouveau votre œil après l’intervention. Il peut ensuite vous garder en observation quelques minutes afin de s’assurer que vous tolérez bien le traitement.

L’intervention est-elle douloureuse ?

L’intervention est indolore et votre œil ne ressentira aucune douleur par la suite. Vous percevrez peut-être en revanche des taches dans votre champ visuel, à cause de la présence du médicament ou de bulles d’air dans votre œil. Elles disparaissent généralement après plusieurs jours.

L’intervention présente-t-elle des risques ?

L’intervention présente quelques risques. Le médecin vous les exposera avant de demander votre consentement.

La complication la plus fréquente est une hémorragie locale dans le blanc de l’œil, au niveau du point d’injection. Elle disparaît en quelques jours.

D’autres complications plus graves (réaction anaphylactique, infection de l’œil, élévation de la pression oculaire, hémorragie intra-vitréenne, cataracte, décollement de rétine) peuvent survenir.

Contactez rapidement votre ophtalmologiste ou un service hospitalier si, dans les heures ou les jours qui suivent l’opération :

  • votre vision baisse,

  • votre œil est douloureux,

  • votre œil est rouge.

Que dois-je faire après l’intervention ?

Après l’intervention, l’ophtalmologiste vous prescrira un collyre antibiotique à appliquer pendant quelques jours. Veillez à bien laver ou désinfecter vos mains avec un gel hydro-alcoolique avant d’instiller votre collyre. Il vous reverra ultérieurement afin d’évaluer les effets du traitement.

Dans le traitement de la DMLA de type exsudative avec néovaisseaux, l’ophtalmologiste pratique en général trois injections à un mois d’intervalle. Le traitement peut être poursuivi en fonction de l’évolution de la maladie. Son efficacité est variable et fonction du degré d’avancement de la maladie.

Centre Hospitalier de Saint Quentin


Ophtalmologie, 1 Avenue Michel de l'Hospital , 02321 SAINT-QUENTIN, France

Contacts

Téléphone : 03.23.06.73.85
Fax : 03.23.06.71.13

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Entretenir mes lentilles : des images pour comprendre

    Lentilles souples ou semi-rigides, mensuelles ou trimestrielles, toutes les lentilles non jetables doivent être nettoyées régulièrement pour éviter tout risque d’infection. Découvrez en images les conseils d’entretien pour une utilisation sans risque.

    Lire la suite
  • Paupières : un schéma pour comprendre

    Ce schéma visualise et localise le réseau lymphatique palpébral. Votre ophtalmologiste pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre votre problème ou l’intervention chirurgicale envisagée.

    Lire la suite
  • Maladies des paupières : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de comprendre l’anatomie des paupières. Vous découvrez la localisation des muscles qui assurent leur ouverture et leur occlusion, celle des glandes palpébrales. Il vous permettra de mieux comprendre certaines maladies, comme le ptosis, des maladies de la cornée, un chalazion, l'ectropion… Votre ophtalmologiste pourra commenter ce schéma avec vous.

    Lire la suite
  • Mon enfant va porter des lentilles

    Des lentilles sont proposées à mon enfant. Les réponses à mes questions me sont données dans ce document proposé par la Société française des ophtalmologistes adaptateurs de lentilles de contact.

    Lire la suite
  • Glande lacrymale : un schéma pour comprendre

    Ce schéma visualise et localise la glande lacrymale sur cette vue de l’œil. Votre ophtalmologiste pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre les explications qu’il vous donnera selon le problème que vous présentez.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale