Docteur Guillaume BOZIO

Chirurgie Viscérale
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Cancer : je vais bénéficier d'une radiothérapie - Docteur Guillaume BOZIO - Docvadis

Cancer : je vais bénéficier d'une radiothérapie

Vous allez bénéficier d’une radiothérapie. Ce type de traitement consiste à détruire les cellules cancéreuses et à les empêcher de se multiplier en les irradiant, c’est-à-dire en les exposant à des radiations de haute énergie.

Pourquoi la radiothérapie m’est-elle indiquée ?

La radiothérapie est souvent utilisée en association avec un traitement chirurgical.

  • Avant la chirurgie, la radiothérapie a pour rôle de réduire la taille de la tumeur, donc de la rendre plus aisément opérable.

  • Après la chirurgie, elle permet de compléter l’intervention localement.

La radiothérapie peut également être combinée à la chimiothérapie (radiochimiothérapie) pour agir sur les cellules cancéreuses à la fois localement et à distance.

Comment se passent mes séances de radiothérapie?

Il s’agit le plus souvent d’une radiothérapie externe avec émission de rayons qui doivent traverser la peau pour atteindre leur cible.

Avant le traitement, une consultation dite de « centrage » ou de « repérage » permet de définir précisément la zone à irradier, par imagerie médicale comme le scanner. Pour cibler très précisément cette zone, des repères sont tatoués sur votre peau.Le radiothérapeute détermine également la technique d’irradiation et il calcule par ordinateur, en collaboration avec le physicien, la dose totale de radiation nécessaire, puis la fraction précise de cette dose qui sera délivrée à chaque séance.

Les séances de radiothérapie qui suivent sont plus courtes.Vous êtes allongé(e) sur un lit de traitement à distance de la machine émettrice. La dose déterminée est délivrée en seulement quelques minutes. Les rayons ne se perçoivent pas et ne sont pas douloureux. Les séances sont répétées selon un rythme rigoureux, pour en totaliser un nombre très précis. Elles sont entrecoupées de consultations régulières avec le radiothérapeute qui vérifie leur bon déroulement.

Votre voyage est réalisable. Préparez le à l'avance en suivant les conseils de votre médecin.
Votre voyage est réalisable. Préparez le à l'avance en suivant les conseils de votre médecin.

Je dois bénéficier de curiethérapie, qu’est-ce que c’est ?

C’est une radiothérapie par voie interne consistant à implanter à l’intérieur même du corps, directement dans la zone à traiter, une source radioactive (sous forme de billes, de grains ou de fils). Cette technique ne peut être utilisée que dans certains types de cancer. Après implantation, vous resterez dans une chambre isolée le temps du traitement, puis la source radioactive sera retirée.

Qu'est ce que la radiothérapie peropératoire?

C'est une nouvelle approche testée dans la prise en charge de certains cancers traités par chirurgie. Elle est surtout utilisée dans les cancers du tube digestif, les tumeurs génitales et urinaires, et les cancers bronchiques. Cette technique est en cours d'évaluation pour d'autres tumeurs (cancer du sein, sarcomes). Il s'agit de délivrer au cours de l'intervention chirurgicale une dose de rayons directement sur la zone où se situait la tumeur. Elle permet à la fois d'éviter des séance de radiothérapie après la chirurgie, parfois cette unique séance suffira, et de limiter les effets secondaires. Cette technique n'est cependant proposée que dans certains centres, car elle nécessite que le bloc chirurgical soit équipé pour la radiothérapie et la présence de l'équipe chirugicale, d'anesthésie et de radiothérapie.

Dois-je m’attendre à des effets indésirables ?

Même si les tissus sains autour de la zone à traiter sont de mieux en mieux protégés, grâce à un ciblage de plus en plus précis du champ d’irradiation, la radiothérapie peut avoir des effets secondaires :

  • irritation de la peau au niveau du champ d’irradiation,

  • fatigue après quelques séances,

  • et, selon la zone traitée, difficultés à avaler, aphtes, manque de salive (en cas d’irradiation du cou) ; vomissements, diarrhées (irradiation de l’abdomen) ; troubles urinaires, irritation de la vessie (cystite), du vagin ou du rectum (irradiation du bassin).

Vous suivez une radiothérapie : quelques conseils importants

  • Evitez le soleil, les produits contenant de l’alcool, tout ce qui pourrait irriter la peau.

  • Signalez à votre équipe soignante tout événement indésirable survenant au cours de votre traitement : elle peut vous proposer des solutions ou des traitements efficaces.

Sachez qu’aujourd’hui, de nouvelles procédures de contrôle ont été mises en place à l’hôpital pour augmenter la sécurité des patients.

MEDIPOLE DE SAVOIE


Chirurgie Générale et Digestive, 300 Avenue des Massettes ,
73190 Challes-les-Eaux, France

Contacts

  • Fixe : 04 79 26 81 57
  • Fax : 04 79 26 81 50
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je vais bénéficier d'une cœlioscopie

    Votre médecin vous a prescrit une cœlioscopie dans le cadre de votre bilan. Cet examen permet de visualiser l’intérieur de l'abdomen mais aussi d'intervenir si nécessaire et d'effectuer un geste chirurgical.

    Lire la suite
  • Prolapsus

     Mots clés : prolapsus, incontinence, dysurie, rectocèle, pessaire, bandelette,

    Lire la suite
  • Cancer de l'ovaire : je comprends la place de la chirurgie

    La chirurgie a un rôle important dans le traitement du cancer de l’ovaire. Elle permet le diagnostic de la tumeur et de son extension éventuelle. Il s’agit toujours d’une chirurgie réalisée par un chirurgien qui travaille en équipe avec des biologistes, des anesthésistes et des chimiothérapeutes.

    Lire la suite
  • Traitement chirurgical de mon cancer de l’œsophage : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement le traitement chirurgical du cancer de l’œsophage. Plusieurs traitements sont possibles, selon l’avancement de votre maladie et votre état de santé. Parmi eux, la chirurgie consiste à enlever l’œsophage (œsophagectomie) et à le remplacer par l’estomac ou le côlon. L’ablation peut être partielle ou totale, et est généralement accompagnée d’un retrait des ganglions environnants et parfois d’une partie de l’estomac. Elle est réalisée sous anesthésie générale. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale