Docteur Guillaume BIZJAK

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je comprends ce qu'est la ménopause - Docteur Guillaume BIZJAK - Docvadis

Je comprends ce qu'est la ménopause

La ménopause correspond à l’arrêt de la sécrétion d’hormones par les ovaires et se manifeste par la disparition des règles. Cette période est vécue différemment d’une femme à l’autre.

Quand la ménopause intervient-elle ?

C’est en moyenne vers 50 ans qu’intervient la ménopause. Les ovaires arrêtent progressivement de sécréter des hormones (œstrogènes et progestérone), tandis que les gonadotrophines, sécrétées par l’hypophyse, augmentent. La ménopause ne s’impose pas brutalement. Elle est précédée par une période d’irrégularité de cycle (pré ménopause ou péri ménopause). La ménopause correspond à la disparition définitive des règles.

Que vais-je ressentir ?

Psychologiquement comme physiquement, la ménopause est vécue différemment d’une femme à l’autre.Il peut s’agir de bouffées de chaleur en particulier la nuit, de fatigue, de troubles de l’humeur, de sécheresse cutanée et vaginale, de troubles du sommeil, d’une prise de poids (en moyenne 3 à 4 kg)...Les symptômes varient : dans le type de manifestation, dans leur durée et dans leur intensité. Ils sont inconfortables, mais sans risque pour la santé.

Vais-je grossir ?

La prise de poids n’est pas inévitable lors de la ménopause, mais les modifications hormonales agissent sur la répartition des graisses.A cette période, la masse graisseuse s’accumule plus fréquemment autour de la taille.

La ménopause va-t-elle fragiliser mes os ?

La ménopause accélère la perte osseuse, car l’os est moins bien renouvelé. La menace d’ostéoporose existe, mais elle est plus ou moins importante en fonction des facteurs de risque liés notamment au mode de vie et à l’hérédité.

Y a-t-il des risques cardio-vasculaires ?

Avant la ménopause, les femmes sont moins sujettes que les hommes au risque d’accident cardio-vasculaire. Lors de la ménopause, le risque augmente car les œstrogènes ne jouent plus leur rôle de protection contre l’athérosclérose (dégénérescence des artères).Votre mode de vie joue un rôle dans la prévention. Si vous conservez une activité physique, si vous ne fumez pas et si vous ne présentez pas d’autres facteurs de risque (surpoids, hypercholestérolémie, diabète, hypertension), le danger est atténué.

Dois-je continuer le suivi gynécologique ?

Un examen gynécologique régulier est un gage de sécurité tout au long de la vie d’une femme. Il est particulièrement important après la ménopause, car c’est à cet âge que le risque de développer des pathologies gynécologiques augmente.Votre médecin vous prescrira les examens de dépistage courants comme le frottis et la mammographie.

Puis-je prendre un traitement hormonal de la ménopause (THM) ?

Le THM (ou THS) peut être efficace pour traiter les symptômes de la ménopause (troubles climatériques incommodants, telles les bouffées de chaleur).Comme pour tout traitement, votre médecin choisira celui qui est le plus adapté à votre cas et vous informera des modalités de prise et des éventuels effets indésirables.

Consultez régulièrement votre médecin et ne pratiquez jamais l’automédication. Tout médicament, ou complément alimentaire destiné à atténuer ou traiter les troubles liés à la ménopause, doit être pris avec l’accord de votre médecin.

Cabinet médical

1 rue des Carriers ,
57800 COCHEREN, France

Contacts

  • Fixe : 03 87 81 56 30
  • Fax : 03 87 81 03 06

Documents similaires

  • J'envisage une IVG, interruption volontaire de grossesse

    L’interruption volontaire de grossesse (IVG) est autorisée jusqu’à 12 semaines de grossesse (soit 14 semaines après le début des dernières règles). Les mineures ont accès à l’IVG dans le respect de certaines règles.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur les IST auprès d’un CeGIDD

    Cette vidéo fait le point sur les infections qui peuvent être transmises au cours d’une relation sexuelle. Certaines sont en augmentation. Meilleur moyen de se protéger : le préservatif, masculin mais aussi le préservatif féminin. Et pour se faire dépister, bénéficier d’un traitement, poser vos questions, RV dans un CeGIDD .

    Lire la suite
  • J'ai peut être une IST, Infection Sexuellement Transmissible : que faire ?

    Ces maladies correspondent à des infections transmises au moment des rapports sexuels. Lorsqu’elles sont traitées à temps, elles guérissent habituellement sans séquelles et n’entrainent pas de complications. Leur prévention est essentielle.

    Lire la suite
  • Bien prendre ma pilule

    La pilule, comme l'anneau ou le patch, est une contraception oestroprogestative. Lorsqu'elle est bien prise, c'est un moyen de contraception efficace à près de 100 %, mais elle ne protége pas contre les infections sexuellement transmissibles comme l'hépatite B ou le VIH/sida.

    Lire la suite
  • Je voudrais avoir recours à la pilule de rattrapage ou du lendemain.

    Oublis de pilule, problèmes de préservatif, ou rapport non protégé en général, posent la question d’une contraception d’urgence ou pilule du lendemain plutôt que le recours à une interruption volontaire de grossesse. Cette méthode est efficace mais attention : elle n’est pas sûre à 100 %.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale