GROUPE MEDICAL SAINT ELOY
BPCO : je préviens les exacerbations - GROUPE MEDICAL SAINT ELOY - Docvadis

BPCO : je préviens les exacerbations

Si vous souffrez de BPCO et que votre toux s’aggrave subitement, que vos difficultés respiratoires s’intensifient ou que vos crachats deviennent plus abondants, consultez immédiatement votre médecin. Il pourrait s’agir d’une exacerbation.

Qu’est-ce qu’une exacerbation de BPCO ?

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie pulmonaire évolutive. Les symptômes clés sont : l’essoufflement, la production excessive de mucus (encombrement bronchique) et la toux chronique.Lorsque ces symptômes s’aggravent subitement, on parle d’exacerbation. Souvent, les exacerbations sont provoquées par une infection pulmonaire bactérienne ou virale. Plus rarement, elles sont dues à la pollution ou à des irritants inhalés sur le lieu de travail.

Je n'arrive pas à arrêter de fumer : quels sont les risques ?

Si vous n’avez pas encore arrêté de fumer, il faut le faire. Le tabac est très irritant pour les poumons. Plus vous fumez, plus votre maladie s’aggrave, plus le risque de surinfection est élevé.Si vous ne parvenez pas à arrêter de fumer, consultez votre médecin. Il peut vous accompagner pour y parvenir.

Comment puis-je prévenir ces exacerbations ?

Vous devez suivre le traitement que votre médecin vous a prescrit. En plus du traitement médicamenteux, des séances de kinésithérapie respiratoire peuvent vous aider à évacuer le mucus qui encombre vos bronches.Un vaccin contre la grippe est conseillé à tous les patients atteints de BPCO. Le virus de la grippe peut, en effet, avoir des répercussions négatives sur vos poumons.Un vaccin contre le pneumocoque peut également être indiqué.Une bonne hygiène dentaire est importante : brossez-vous régulièrement les dents et consultez votre dentiste au minimum tous les 6 mois pour un détartrage et un traitement des caries.Si des personnes de votre entourage sont malades, évitez de vous en approcher de trop près.

Un traitement adapté et précoce des exacerbations de BPCO est impératif, afin d’éviter toute complication de la maladie.

GROUPE MEDICAL SAINT ELOY

44 rue des Brandes ,
63700 SAINT ELOY LES MINES, France

Contacts

  • Fixe : 04 73 85 044 44
  • Fax : 04 73 85 90 21
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • En savoir davantage sur la sclérose en plaques

    La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire du système nerveux central, qui provoque la destruction partielle de la gaine des fibres nerveuses.

    Lire la suite
  • Je souffre d'algie vasculaire de la face

    L'algie vasculaire de la face est une céphalée différente de la migraine et moins fréquente. Elle se caractérise par des crises douloureuses situées toujours d'un seul côté de la face. Elle touche plus souvent l'homme que la femme.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur le rôle des reins

    Les reins sont des organes vitaux, au même titre que le cœur ou les poumons. Ils sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Pourtant, ce sont des organes souvent peu connus, comme les maladies qui les touchent.

    Lire la suite
  • Drépanocytose : que dois-je savoir ?

    La drépanocytose est une maladie génétique qui touche l’hémoglobine, donc le transport de l’oxygène dans notre organisme. Sa sévérité est très variable selon les personnes et elle évolue au cours du temps. Une prise en charge et un suivi régulier permettent de limiter les complications et de conserver aux personnes atteintes une certaine qualité de vie.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur les différents types de dialyse

    Lorsque l’insuffisance rénale atteint la phase terminale, vos reins ne fonctionnent plus et ne peuvent plus remplir leurs missions dont certaines sont indispensables à la vie. Une solution de suppléance doit être mise en place. La dialyse péritonéale et l’hémodialyse sont les solutions de suppléance de première intention, en l’absence de possibilité de greffe.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale