Gastro-entérologues de la clinique Saint-Hilaire
Métastases hépatiques : je comprends leur prise en charge - Gastro-entérologues de la clinique Saint-Hilaire - Docvadis

Métastases hépatiques : je comprends leur prise en charge

Les métastases hépatiques sont les tumeurs du foie les plus fréquentes. Le diagnostic est le plus souvent posé lors d’un bilan d’extension d’un autre cancer.

Qu’est-ce que le cancer secondaire du foie ?

Le cancer secondaire du foie est appelé ainsi car il est secondaire à un autre cancer dit « primitif ».Il est appelé métastatique car il est la conséquence de métastases d’un autre cancer digestif (côlon, estomac, pancréas ...) ou des organes génito-urinaires (utérus, vessie, sein...).

Que sont  les métastases hépatiques ?

Il s’agit de cellules cancéreuses venues, d’autres organes malades, par les voies lymphatiques ou sanguines. Ces cellules ont migré et se sont installées pour se développer dans le foie.

Quelles en sont les causes ?

Les causes sont le plus souvent la conséquence de cancers d’autres organes plus ou moins proches. Plus rarement, il s’agit des conséquences d’un cancer primitif du foie, autrement dit, d’un cancer localisé au foie.

Quels sont les symptômes ?

Le cancer secondaire du foie peut se manifester par une dégradation de l’état général ou par un ictère (jaunisse).A la palpation, on peut trouver une augmentation du volume et un durcissement du foie.

Comment est fait le diagnostic ?

La plupart du temps, ce cancer métastatique du foie est découvert lors d’une échographie hépatique dans le cadre d’un bilan d’extension d’un autre cancer ou bien lors d’une intervention chirurgicale d’un cancer des voies digestives (côlon).Des examens sanguins viendront compléter les éléments de diagnostic.La biopsie (prélèvement d’un fragment de tissus) et le scanner font partie des moyens de diagnostic et d’évaluation de la tumeur.

Ces examens vous seront expliqués par l'équipe médicale.

Quel est le traitement ?

Il tiendra compte du développement et de la nature de la tumeur.Une intervention chirurgicale (hépatectomie partielle) peut être envisagée si la tumeur est petite (moins de 5cm de diamètre).D'autres petites tumeurs pourront être détruites par radiofréquence. Une fine aiguille en métal, appelé sonde de radiofréquence, est insérée à travers la peau de façon à ce que son extrémité soit placée au centre de la tumeur. Pour ce faire, le médecin utilise l'échographie pour le guider. Un courant électrique est alors envoyé via la sonde et la chaleur produite détruit les cellules cancéreuses. L'injection, dans la métastase, d'éthanol ou d'acide acétique afin de la détruire demeure possible, mais cette technique est de moins en moins utilisée.On peut avoir recours à une chimiothérapie très localisée par injection (chimio-embolisation).

Ces différentes techniques vous seront présentées par l'équipe médicale qui répondra à toutes vos questions.

Un cancer secondaire du foie est traité comme un cancer à part entière et sans relation avec les traitements du cancer précédent, à l’origine des métastases.Le traitement du cancer est toujours fonction de son stade (évolution et développement).

Clinique Saint-Hilaire


Gastro-entérologie, 2 Place Sant-Hilaire ,
76000 Rouen, France

Contacts

  • Fixe : 02 35 08 66 34
  • Fax : 02 35 15 90 64
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Morphine : je discerne le vrai du faux

    La morphine est connue et utilisée depuis l’antiquité pour soulager les douleurs intenses. Sa réputation la précède avec un certain nombre d’idées reçues…absolument non justifiées.

    Lire la suite
  • Je sais comment ma douleur chronique peut être évaluée

    La douleur chronique a souvent des impacts multiples. Un certain nombre d’outils ou plutôt d’échelles permettent à votre médecin d’analyser et de qualifier votre douleur chronique (qui dure depuis plus de 3 à 6 mois). Cette évaluation est essentielle pour la prendre en charge.

    Lire la suite
  • Cancer : l'intérêt de la consultation d'annonce

    Cette vidéo vous décrit le dispositif d'annonce du cancer dont l'objectif est de vous expliquer votre maladie et les traitements choisis pour vous. Les médecins et infirmières des consultations d'annonce vous accompagnent, reformulent ce qui vous a été dit, vous aident à accepter votre traitement, vous écoutent, répondent à vos questions. Vos proches peuvent être avec vous dans ces consultations.

    Lire la suite
  • Morphine : je comprends sa place dans les douleurs chroniques

    La morphine est connue et utilisée depuis l’antiquité pour soulager les douleurs intenses notamment persistantes ou chroniques dans un certain nombre de situations. Cependant, elle n’est pas adaptée à tous les types de douleurs et sa prescription se fait sous surveillance médicale.

    Lire la suite
  • Pour ma douleur : des techniques non médicamenteuses

    Les médicaments antalgiques restent la clé de voûte du traitement de la douleur, mais de multiples méthodes non médicamenteuses se sont développées depuis de nombreuses années. Ces techniques ont toutes la même finalité : renforcer le contrôle endogène de la douleur.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale