Gastro-entérologues de la clinique Saint-Hilaire

Echo-endocopie

 C’est un examen qui permet d’étudier (à l’aide d’un endoscope particulier muni d’un échographe à son extrémité) en échographie la paroi et les organes de voisinage proches de l’œsophage de l’estomac et du duodénum. Il est également possible de faire cet examen au niveau du rectum. Il peut donc compléter, si besoin, les examens endoscopiques habituels qui ne voient que le revêtement (muqueuse) de ces organes. Enfin il est possible de réaliser si nécessaire des prélèvements en profondeur (cyto-ponction) dirigés sous contrôle échographique.   

Quelle préparation avantl’examen ?

 

-         Pour un examen de l’œsophage, de l’estomac et duduodénum :

Ces endoscopies se déroulent toujours sous anesthésie générale et il est indispensable de rencontrer un anesthésiste avant la réalisation de l’examen. Cela se fera lors d’une consultation quelques jours avant le geste ou dans le cadre de l’urgence la veille de l’examen si votre état l’impose. Vous serez à jeun de puis la veille au soir, c’est à dire sans manger, boire ou fumer.

 

-         Pour un examen du rectum :

L’examen nécessite de vider le rectum par des petits lavements prêts à l’emploi beaucoup moins désagréables que la purge demandée pour la coloscopie. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

 

Dans tous les cas si un prélèvement (cyto-ponction) est nécessaire : si vous êtes sous anti-coagulants, ou anti-aggrégants plaquettaires, il vous sera demandé d’arrêter celui ci et de le remplacer pendant quelques jours avant l’examen  par un traitement anti-coagulant par injection sous cutanée

Après la pose de stent coronarien actif récent, l’arrêt de certains anti-aggrégants est déconseillé, dans ce cas en fonction de l’urgence à réaliser le prélèvement, la décision concernant votre traitement sera prise en concertation et selon les conseils de votre cardiologue.

 

L’écho-endoscopie est-elledouloureuse ?

 

-         Pour un examen de l’œsophage, de l’estomac et duduodénum :

C’est un examen long qui se déroule sous anesthésie avec mise en place d’un tube dans les voies respiratoires pour vous aider à respirer et empêcher le passage de liquide digestif dans vos poumons.

La mise en place d’un tube dans la trachée peut provoquer une irritation temporaire de la gorge.

En dehors de cela, les suites ne sont pas douloureuses.

 

-         Pour un examen du rectum :

L’examen est désagréable mais pas douloureux.

Une sensation de ballonnement peut persister quelque temps après la fin de l’examen.

 

Comment se déroulel’écho-endoscopie ?

 

-         Pour un examen de l’œsophage, de l’estomac et duduodénum :

 

L’examen se déroule au bloc opératoire, vous êtes couché sur le côté vêtu d’une tenue à usage unique. Vous avez une perfusion au bras et vous serez endormi par l’anesthésiste, puis le  tube sera placé par l’anesthésiste dans les voies respiratoires.

Un cale-dents sera introduit dans votre bouche pour permettre le passage de l’endoscope.

Le gastro-entérologue passe alors doucement l’endoscope dans votre gorge et descend en insufflant un peu d’air dans votre œsophage, éventuellement dans l’estomac, et le duodénum.

Si un prélèvement est nécessaire un écho-endoscope spécial sera mis en place pour la réalisation de ce geste.

Si cet examen a pour but d’étudier votre voie biliaire, il peut être suivi dans la même anesthésie d’une endoscopie interventionnelle sur les voies biliaires. Vous aurez été informé avant la réalisation de l’écho-endoscopie de cette éventualité et des modalités de cet examen.

 

 

-         Pour un examen du rectum :

Vous êtes installé couché sur le dos après avoir retiré les vêtements qui recouvrent le bas de votre corps, recouvert par une protection.

L’examen commence par un toucher rectal pour mettre un gel lubrifiant dans l’anus, puis le tube est introduit doucement dans le rectum et l’examen est réalisé. Il dure peu de temps.

 

Le résultat vous sera donné immédiatement par oral après votre réveil et votre médecin recevra le compte rendu définitif quelques jours plus tard.

 

 

Existe-t-il des risques àréaliser une écho-endoscopie ?

 

Il existe des risques liés à l ‘écho-endoscopie surtout s’il y a eu un prélèvement (cyto-ponction). Vous serez informés de l ’ensemble de ces risques et de ceux de l’anesthésie lors de la consultation avec le gastro-entérologue et celle de l’anesthésiste, des documents vous seront alors remis et vous pourrez toujours demander des informations complémentaires après ces consultations.

 

Existe-t-il des formalitésadministratives ?

 

Oui celles-ci seront effectuées après la consultation d'anesthésie et à votre arrivée dans la clinique.

 

Clinique Saint-Hilaire


Gastro-entérologie, 2 Place Sant-Hilaire ,
76000 Rouen, France

Contacts

  • Fixe : 02 35 08 66 34
  • Fax : 02 35 15 90 64
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale