Le site du Docteur Gaetan GENTILE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je connais les conséquences de l'excès de cholestérol - Le site du Docteur Gaetan GENTILE - Docvadis

Je connais les conséquences de l'excès de cholestérol

L’excès de cholestérol augmente le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Réduire le niveau du mauvais cholestérol dans le sang permet de diminuer le risque de maladie cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

Où se dépose le cholestérol ?

L’excès de cholestérol se dépose dans les artères et peut les boucher.

Un dépôt graisseux se forme sur les parois des artères, et notamment celles situées autour du cœur (coronaires), du cerveau (les artères carotides), ou des jambes (les artères iliaques et fémorales).

Ce dépôt s’épaissit au fil du temps pour former de véritables plaques.

Même si l’artère n’est pas complètement bouchée, la circulation du sang est rendue difficile par la présence de ces plaques. Des turbulences dans l’écoulement du sang peuvent apparaître et de petits caillots se former. Ces caillots, entraînés par le sang, peuvent aller boucher un vaisseau sanguin plus petit.

Au niveau du cœur, on parle d’insuffisance coronaire (infarctus du myocarde, angine de poitrine).

Au niveau du cerveau, on parle d’accident vasculaire cérébral ou AVC.

Au niveau des jambes, on parle d’artérite des membres inférieurs.

Comment puis-je réduire les risques ?

Vous pouvez changer votre alimentation. C’est le premier geste pour prévenir un accident.

Limitez la consommation des aliments augmentant le taux de mauvais cholestérol : fromages, produits laitiers au lait entier, beurre, crème fraîche, viande rouge, abats, œufs, charcuterie (sauf le jambon découenné), viennoiseries et pâtisseries, chocolat et sucreries. Il est recommandé de ne pas manger plus de 2 œufs par semaine.

Préférez des aliments sources de bon cholestérol (poissons gras) et de fibres favorisant la digestion et l’élimination des graisses (légumes, fruits, céréales complètes) et privilégiez les margarines riches en acides gras polyinsaturés.

L’excès de cholestérol se dépose dans l'artère et peut la boucher

L’excès de cholestérol augmente le risque de voir apparaître une maladie cardiovasculaire. Changer son alimentation peut faire diminuer considérablement ce risque.

CABINET MEDICAL DE LA ROSTOLANE


SELARL GENTILE, 10 rue maitre peloutier ,
RDC,
13540 PUYRICARD, France

Contacts

  • Fixe : 0442921810
  • Fixe : 0442921810
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabète et artères

    Le diabète, s’il est mal équilibré, peut entraîner des complications. L'excès de sucre dans le sang peut abîmer les vaisseaux sanguins. Ces lésions, une fois installées, sont irréversibles : c’est pourquoi il est essentiel de bien contrôler votre diabète pour les prévenir. Vous surveillerez avant tout vos pieds et l'apparition de douleurs au niveau des jambes.

    Lire la suite
  • Mon asthme est-il bien contrôlé ?

    L’objectif de la prise en charge de l’asthme est son contrôle afin d’améliorer la qualité de vie et en réduire les conséquences.

    Lire la suite
  • Diabète et reins

    Le diabète peut toucher les reins par une maladie lente et indolore. Celle-ci peut entraîner un mauvais fonctionnement du rein, aboutissant à la dialyse. Une surveillance régulière et une bonne hygiène de vie permettent de limiter cette menace. Une analyse d'urines sera faite une fois par an. Vous irez dans un laboratoires d'analyses avec votre ordonnance.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Diabète et coeur

    Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires. Leur prévention repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang, mais aussi sur celui d’autres facteurs, comme votre pression artérielle, votre taux de cholestérol et de triglycérides. Une fois par an, consultez votre cardiologue pour un suivi cardiovasculaire et pour réaliser un électrocardiogramme. Votre médecin traitant peut aussi réaliser cet examen.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale