Le site du Docteur Gaelle SOURISSEAU DIVERRES

Rhumatologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je suis à risque de développer une ostéoporose - Le site du Docteur Gaelle SOURISSEAU DIVERRES - Docvadis

Je suis à risque de développer une ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie du squelette qui rend les os fragiles et dont la manifestation clinique principale et redoutable est la fracture. Avant la survenue de cette fracture, l’ostéoporose reste très souvent asymptomatique.

L’ostéoporose touche préférentiellement lesfemmes après la ménopause, s’accroît avec l’âge, et elle est d’autant plus marquée que les facteurs de risque sont nombreux. Il existe plusieurs facteurs individuels qui permettent de définir votre risque.

Suis-je à risque d’ostéoporose ?

OUI, si vous êtes dans l'une de ces situations :

  • Votre ménopause est survenue très tôt.

  • Un membre de votre famille a un antécédent de fracture du fémur sans notion de traumatisme.

  • Vous êtes plutôt maigre.

  • Vous avez reçu un traitement ou vous recevez un traitement par de la cortisone.

  • Vous fumez.

  • Vous ne faites pas beaucoup d’exercices physiques.

  • Vous consommez régulièrement de l’alcool.

  • Vous avez pris des traitements susceptibles d'induire une ostéoporose, ou vous souffrez d'une maladie qui peut favoriser l'apparition d'une ostéoporose : c'est votre médecin qui vous en parlera.

  • Vous avez des problèmes orthopédiques ou neuro-musculaires.

Comment diminuer certains risques ?

En modifiant vos habitudes, avec l'aide et les conseils de votre médecin si cela est nécessaire.

  • Arrêtez de fumer.

  • Réduisez ou supprimez la consommation d’alcool.

  • Consommez des aliments qui apportent du calcium.

  • Augmentez ou reprenez une activité physique régulière.

  • Favorisez l’exposition au soleil pour bénéficier de la vitamine D, mais en appliquant une protection solaire performante, en évitant les heures chaudes et en limitant le temps de l'exposition pour éviter les méfaits du soleil. 

  • Evitez lesefforts brutaux.

  • Baissez-vous en pliant les genoux.

  • Maintenez un poids en "accord" avec votre taille. Votre poids est un élément essentiel de votre santé. Il doit être surveillé régulièrement, en tenant compte de votre taille. Grâce à l'IMC, Indice de Masse Corporelle, on évalue le poids idéal d'une personne en fonction de sa taille et de son poids. L'indice de masse corporelle est valable pour un adulte, homme ou femme (18 à 65 ans). Parlez-en avec votre médecin.

Une bonne hygiène de vie prévient l’ostéoporose. Pratiquez une activité physique régulière. Equilibrez votre alimentation.

Cabinet médical du docteur Sourisseau- Diverrès

91 avenue du maréchal de Lattre de Tassigny ,
33470 Gujan Mestras, France

Contacts

  • Fixe : 05 56 54 66 63
  • Fax : 05 57 15 18 49
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Ma lésion aux ménisques peut-elle provoquer de l'arthrose du genou ?

    Les lésions du ménisque augmentent le risque de souffrir d’arthrose du genou. Leur prise en charge chirurgicale n’est pas non plus sans conséquence.

    Lire la suite
  • Je bouge pour éviter les méfaits de la sédentarité

    Sédentarité vient du terme latin « sedere » : être assis. L’inactivité physique est un facteur de risque majeur pour la santé.

    Lire la suite
  • Ostéoporose, j’adapte mon hygiène de vie : les bons conseils

    Le respect d’une bonne hygiène de vie peut aider à préserver votre capital osseux. L’alimentation joue un rôle essentiel dans le maintien, voire le renforcement, de votre masse osseuse. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Je me protège des piqures de moustique : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement comment vous protéger des piqûres de moustiques. Ils peuvent être vecteur de nombreuses maladies, il est donc nécessaire de s’en protéger. Pour cela, vous devez tenir compte des maladies présentes sur votre lieu de séjour et de la période d’activité, diurne ou nocturne, des moustiques impliqués dans leur transmission. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Bouger plus, facile à dire, mais que puis-je faire

    Si vous n’êtes pas un grand marcheur, commencez par marcher, doucement, à votre rythme, un peu tous les jours. Allez à la boulangerie, allez chercher les enfants ou petits enfants à l'école sans la voiture. Vous trouverez beaucoup de petites occasions de marcher. Si vous êtes plutôt sportif, partez pour une bonne marche de 30 minutes par jour, environ 2 fois par semaine. Le paysage de la France est riche et les occasions de se balader nombreuses. Et découvrez d’autres activités physiques bénéfiques qui, elles aussi, vous font bouger. Prenez une brouette, un arrosoir, un balai, et vous allez bouger plus.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale