Le site du Docteur Gaelle SOURISSEAU DIVERRES

Rhumatologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je m'informe sur le névrome de Morton - Le site du Docteur Gaelle SOURISSEAU DIVERRES - Docvadis

Je m'informe sur le névrome de Morton

Le névrome de Morton est une pathologie qui provoque de vives douleurs au niveau de la plante du pied. De nombreux traitements existent, permettant dans la majorité des cas de calmer ces douleurs sans avoir recours à la chirurgie.

Quels sont les symptômes ?

Les personnes souffrant de cette pathologie décrivent une douleur forte, comme une brûlure ou une décharge électrique, qui se manifeste le plus souvent pendant lamarche ou après un effort physique sollicitant les orteils. Cette douleur disparaît généralement si on se déchausse et masse la plante du pied.

Dans la majorité des cas, la douleur est localisée entre le troisième et le quatrième orteil, sur un seul pied seulement.

Quelles sont les causes ?

La douleur est provoquée par la compression de certains nerfs du pied qui passent sous un ligament. Cette compression peut être due à un épaississement du tissu entourant le nerf concerné, suite à une blessure ou une irritation par exemple, ou simplement au port de chaussures trop serrées ou à talons hauts.

Les personnes souffrant déjà d'une malformation des pieds (oignons, pieds plats, orteils « en griffes », etc.) ont un risque accru de développer un névrome de Morton, à cause d’une mauvaise répartition du poids du corps sur la voûte plantaire.

Comment se déroule le diagnostic ?

Votre médecin établira ou non le diagnostic de névrome de Morton grâce à quelques questions sur vos douleurs et une simple palpation. Il est habituel de retrouver une perte de sensibilité entre les orteils correspondants. Si d'autres examens (échographie, IRM...) ne sont pas systématiques, votre médecin les prescrira peut-être pour affiner son diagnostic et vérifier si d'autres troubles sont présents.

Comme pour de nombreuses pathologies, plus le diagnostic sera précoce, plus les traitements seront efficaces. Parlez donc rapidement à votre médecin si vous souffrez de douleurs fréquentes aux pieds.

Quels traitements va-t-on me proposer ?

Le traitement qui vous sera proposé dépendra évidemment de la localisation de votre névrome et de sa gravité. Il s'agira le plus souvent d'une combinaison de différents traitements :
- Le port de chaussures adaptées, plus larges et à talons bas.
- L'utilisation d'orthèses plantaires, semelles dontla forme réduit l'appui sur la zone douloureuse, sachant qu’elles réduisent le volume disponible dans la chaussure, mais soulagent quelques fois certains patients.
- Des médicaments anti-inflammatoires calmant la douleur.
- Une rééducation spécifique par un kinésithérapeute.

Dans certains cas bien précis, des injections localisées de cortisone pourront être prescrites pour réduire le gonflement et atténuer la douleur.

Que va-t-il se passer si ces traitements ne sont pas efficaces ?

La combinaison de ces différents traitements résout le problème dans la majorité des cas. Si les douleurs persistent malgré tout après plusieurs mois de traitement, une opération chirurgicale pourra être envisagée, pour libérer le nerf comprimé ou, plus rarement, en sectionner une partie.

L'opération se déroule le plus souvent sous anesthésie locale. Votre médecin vous expliquera les modalités et les risques éventuels liés à l’opération, ainsi que les suites positives qui en résulteront.

La reprise de l'autonomie est relativement rapide, en quelques semaines.

Le port de chaussures trop serrées, à talons hauts et à bouts pointus, qui compriment les orteils, augmente fortement le risque de déclarer un névrome de Morton. Pour cette raison, les femmes sont plus souvent touchées par cette pathologie que les hommes..

Cabinet médical du docteur Sourisseau- Diverrès

91 avenue du maréchal de Lattre de Tassigny ,
33470 Gujan Mestras, France

Contacts

  • Fixe : 05 56 54 66 63
  • Fax : 05 57 15 18 49
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J’ai une polyarthrite rhumatoïde : pourquoi une telle fatigue ?

    La fatigue est très fréquente chez les patients qui souffrent de polyarthrite rhumatoïde. Elle s’explique notamment par l’inflammation chronique qui caractérise la maladie. Parfois très handicapante, la fatigue est exacerbée par des facteurs comme la douleur, les troubles du sommeil ou la prise de certains traitements.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur le rhumatisme psoriasique

    Le rhumatisme psoriasique est une maladie qui n’est pas rare et qui touche le plus souvent à la fois la peau et les articulations. Ce qui rend son diagnostic parfois difficile.

    Lire la suite
  • J’ai un psoriasis, pourquoi dois-je consulter plusieurs spécialistes ?

    Dans la très grande majorité des cas, le psoriasis se manifeste par des symptômes cutanés. Les cellules de l’épiderme se renouvellent trop rapidement et forment des squames à la surface de la peau. Mais vous devez savoir qu’en réalité, le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique qui, au cours de son évolution, peut toucher non seulement la peau mais aussi d’autres organes. C’est pourquoi il faut être attentif à l’apparition de symptômes autres que cutanés ; symptômes pour lesquels vous serez peut-être appelé à consulter différents spécialistes, de même si vous avez des problèmes de poids ou si vous êtes fumeur.

    Lire la suite
  • Je comprends mieux l'obésité

    Par sa complexité, l’obésité engendre de la part des personnes concernées de nombreuses interrogations. Quelles sont les origines de l’obésité ? Et ses risques pour la santé ? Que faire face à l’obésité ? Que peut-on (ou doit-on) manger lorsqu’on souffre d’obésité ? La gastroplastie est-elle adaptée à tous les cas d’obésité ?... Autant de questions auxquelles des experts de l’obésité apportent dans ce site des réponses sûres et validées scientifiquement.

    Lire la suite
  • Je vis avec...un psoriasis

    Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Il provoque des lésions invalidantes et inesthétiques pouvant être associées à des démangeaisons. Cette maladie a parfois des répercussions importantes dans la vie quotidienne.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale