Le site du Docteur Gael CHAIGNEAU

Pneumologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J’ai de l'asthme et je vais avoir une anesthésie - Le site du Docteur Gael CHAIGNEAU - Docvadis

J’ai de l'asthme et je vais avoir une anesthésie

Avant toute intervention chirurgicale chez une personne ayant de l'asthme, l’anesthésiste a besoin de connaître la sévérité de ses troubles respiratoires afin de prendre les précautions nécessaires pour réaliser l’anesthésie en toute sécurité et proposer la technique la plus adaptée.

Quand on a de l'asthme, l’anesthésie présente-elle un risque particulier ?

Le risque opératoire est augmenté chez les personnes ayant de l'asthme, notamment en cas de chirurgie thoracique ou abdominale (dans la poitrine ou le ventre).

Par ailleurs, la survenue d’un bronchospasme (équivalent d'une crise d'asthme) au cours de l’anesthésie est possible, surtout en cas d’asthme sévère ou mal contrôlé.

C’est pourquoi la consultation pré-anesthésique est primordiale au minimum 48h avant l’intervention, hors situation d’urgence, afin que l’anesthésiste puisse choisir la technique la plus adaptée à votre cas, et solliciter si besoin l'avis d'un pneumologue.

Que va me demander l’anesthésiste avant l’intervention ?

L’anesthésiste va vous interroger afin de savoir :

  • Quelle est l’origine de votre asthme (allergique, si oui quels sont les allergènes en cause, à l’effort, au froid...).

  • Quelle est la fréquence et la sévérité de vos crises afin d’évaluer le contrôle de votre asthme (crises nocturnes, fréquence d'utilisation de votre traitement de crise)

  • Si vous avez été hospitalisé pour crise d’asthme sévère.

  • Quel est votre traitement habituel.

  • Si vous avez déjà été anesthésié et comment cela s’est passé.

  • Si vous avez des résultats de mesures de votre capacité respiratoire (Epreuves Fonctionnelles Respiratoires, EFR).

Devrais-je faire des examens spécifiques avant l’intervention ?

En fonction des éléments recueillis lors de la consultation pré-anesthésique, l’anesthésiste peut vous demander de faire certains examens complémentaires : une radiographie pulmonaire, des EFR (Explorations Fonctionnelles Respiratoires), une surveillance de votre DEP (Débit Expiratoire de Pointe), etc.

Mon traitement pour l’asthme devra-t-il être modifié ou arrêté avant l’anesthésie ?

Suivez le traitement pour l'asthme qui vous a été prescrit.

En fonction des résultats de la consultation et des éventuels examens complémentaires, l’anesthésiste peut juger nécessaire de réadapter votre traitement pendant une période de 1 à 3 semaines avant l’intervention chirurgicale.

Peut-on être opéré sous anesthésie générale quand on a de l’asthme ?

Dans l'immense majorité des cas, une anesthésie générale est réalisée de la même manière chez les patients asthmatiques et non asthmatiques.

Si l'anesthésiste considère que les risques respiratoires d'une anesthésie générale sont élevés, il optera si possible pour une anesthésie locorégionale (limitée à la zone opérée).

Si une anesthésie générale est nécessaire, il pourra opter pour la pose d’un masque laryngé pour l’oxygénation. Il utilisera les produits les plus adaptés pour vous endormir.

Combien de temps après l’intervention devrai-je reprendre mon traitement habituel pour l’asthme ?

Le traitement doit être repris le plus tôt possible après l’intervention en vous conformant aux instructions du médecin.

Lors de la consultation pré-anesthésique il est indispensable d’apporter tous les éléments qui pourront être nécessaires à l’anesthésiste en ce qui concerne votre asthme : carnet de santé, dernières ordonnances, examens récents (radiographie pulmonaires, EFR, suivi du DEP…), lettre du pneumologue ou de l’allergologue qui vous suit.

Le Cabinet Médical du Docteur Gaël Chaigneau


CABINET DE PNEUMOLOGIE ET D'EXPERTISES, 109 Rue de la République bat La Brunette ,
2eme étage,
83140 Six Fours Les Plages, France

Contacts

  • Fixe : 04 94 25 85 50
  • Fax : 04 94 25 97 13
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique du Cap d'Or

1361 Avenue des Anciens Combattants d'Indochine ,
83500 La Seyne Sur Mer, France

Contacts

  • Fixe : 08 26 30 62 62
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Polyclinique Les Fleurs

Quartier Quiez ,
83190 Ollioules, France

Contacts

  • Fixe : 0826 308 800
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je sais comment ma douleur chronique peut être évaluée

    La douleur chronique a souvent des impacts multiples. Un certain nombre d’outils ou plutôt d’échelles permettent à votre médecin d’analyser et de qualifier votre douleur chronique (qui dure depuis plus de 3 à 6 mois). Cette évaluation est essentielle pour la prendre en charge.

    Lire la suite
  • J’ai une BPCO et je vais avoir une anesthésie

    Avant toute intervention chirurgicale chez une personne souffrant de BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive), l’anesthésiste doit évaluer la sévérité des troubles respiratoires afin de prendre les précautions nécessaires pour réaliser l’anesthésie en toute sécurité et faciliter les suites post-opératoires.

    Lire la suite
  • Allergique, puis-je me faire vacciner ?

    La vaccination est souvent source d’inquiétude chez les personnes allergiques. Pourtant, avec les vaccins actuels, l’intérêt de la vaccination est bien supérieur au risque lié à l’allergie. Seuls quelques rares cas obligent le médecin à différer ou à suspendre le rythme normal des vaccinations.

    Lire la suite
  • Je comprends l'objectif des recommandations médicales

    Afin d’assurer une qualité de soins optimale pour tous, des recommandations et des rapports de conférences de consensus sont régulièrement publiés et mis à jour pour améliorer la pratique médicale.

    Lire la suite
  • Pour ma douleur : des techniques non médicamenteuses

    Les médicaments antalgiques restent la clé de voûte du traitement de la douleur, mais de multiples méthodes non médicamenteuses se sont développées depuis de nombreuses années. Ces techniques ont toutes la même finalité : renforcer le contrôle endogène de la douleur.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale