French Quarter Clinic
Pourquoi ma glycémie à jeun est plus élevée que ma glycémie après les repas? - French Quarter Clinic - Docvadis

Pourquoi ma glycémie à jeun est plus élevée que ma glycémie après les repas?

La surveillance du diabète repose sur le dosage du taux de sucre dans le sang (ou glycémie). Celui-ci est réalisé soit à jeun, soit deux heures après le repas.

Pourquoi mesurer ma glycémie ?

Le plus important à retenir est que le diabète est une maladie sans symptôme dans la majorité des cas. C’est la mesure de la glycémie (à jeun) qui permet d’en faire le diagnostic.

Un fois le diagnostic établi, il faudra s’assurer que le traitement est bien ajusté. C’est pourquoi il vous sera demandé de faire régulièrement des glycémies au laboratoire, généralement le matin à jeun et deux heures après le repas (ou glycémie post-prandiale).

Vous pouvez aussi disposer d’un lecteur de glycémie qui vous permettra de suivre votre glycémie au bout du doigt, à la maison, à divers moments de la journée.

Pourquoi ma glycémie à jeun est-elle plus élevée que ma glycémie post-prandiale ou celle du soir ?

  • A l’état normal :

Le glucose est le carburant de l’organisme. Il provient du foie qui le stocke et le largue en permanence dans le sang pour assurer le fonctionnement des organes.

Ce largage est régulé par le pancréas qui sécrète l’insuline et le glucagon, afin d’assurer une glycémie stable entre 0,70 et 1,10 g/l sur toute la journée. Il y a donc en permanence sécrétion d’insuline et de glucagon à l’état normal pour stabiliser la glycémie.

Ainsi, après un repas, il y a apport de glucose par l’alimentation. Celui-là stimule le pancréas qui sécrète l’insuline pour stocker le glucose dans le foie, les muscles et le tissu gras, et pour freiner la libération de glucose par le foie.

La nuit, on admet que l’on est strictement à jeun vers 4 heures du matin. La sécrétion d’insuline existe toujours, mais à un taux plus faible, pour maintenir la glycémie à un taux normal.

  • Lorsque l’on a du diabète :

Il y a deux dysfonctionnements : non seulement le pancréas sécrète moins d’insuline (on parle d’insulinopénie), mais en plus cette insuline est moins efficace (on parle d’insulinorésitance) au niveau des organes.

A jeun, la quantité et l’efficacité réduites de l’insuline sont à l’origine d’une glycémie plus élevée, car le foie libère toujours le glucose puisque c’est son rôle, mais le glucose est moins stocké dans les tissus.

Après un repas, le pancréas est stimulé par le glucose alimentaire et va sécréter l’insuline qui permettra d’abaisser la glycémie après le repas, et parfois plus que la glycémie à jeun, ce qui indique que le pancréas a encore une réserve de sécrétion.

Après un repas, le pancréas sécrète de l'insuline, qui va freiner la production de sucre (glucose) par le foie et permettre aux tissus d'utiliser ou de stocker le sucre présent dans le sang

French Quarter Clinic

96 route Nationale ,
Quartier d'Orléans,
97150 SAINT MARTIN, Guadeloupe

Contacts

  • Fixe : 05 90 29 42 89
  • Fax : 05 90 29 42 88
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabète et reins

    Le diabète peut toucher les reins par une maladie lente et indolore. Celle-ci peut entraîner un mauvais fonctionnement du rein, aboutissant à la dialyse. Une surveillance régulière et une bonne hygiène de vie permettent de limiter cette menace. Une analyse d'urines sera faite une fois par an. Vous irez dans un laboratoires d'analyses avec votre ordonnance.

    Lire la suite
  • Je suis diabétique et j'ai des troubles de l'érection

    Le diabète est parfois à l’origine de troubles de l’érection très handicapants dans votre vie intime. Les difficultés liées à la sexualité doivent être abordées en consultation, car nous disposons aujourd’hui de solutions efficaces pour les surmonter.

    Lire la suite
  • Diabète et coeur

    Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires. Leur prévention repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang, mais aussi sur celui d’autres facteurs, comme votre pression artérielle, votre taux de cholestérol et de triglycérides. Une fois par an, consultez votre cardiologue pour un suivi cardiovasculaire et pour réaliser un électrocardiogramme. Votre médecin traitant peut aussi réaliser cet examen.

    Lire la suite
  • Diabète et dents

    La perte des dents est une complication fréquente du diabète. La vigilance s’impose grâce au suivi buccodentaire. Il est important d'aller une ou deux fois par an chez un dentiste.

    Lire la suite
  • Je pose toutes les questions pour comprendre mon diabète

    Il est prouvé que plus vous participez activement à la prise en charge de votre maladie, meilleure est son évolution. Pour cela, la connaissance et la compréhension de votre maladie sont essentielles. Ne laissez aucune question sans réponse. N’hésitez pas à m’en parler lors de nos consultations.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale