Le site du Docteur François HOARAU

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Le diabète de type 2 : je comprends ma maladie - Le site du Docteur François HOARAU - Docvadis

Le diabète de type 2 : je comprends ma maladie

Le diabète de type 2 est une maladie qui progresse en France comme dans les autres pays industrialisés. Dépister le diabète, c’est éviter les complications et préserver votre qualité de vie.

Qu’est-ce que le diabète ?

  • Le premier stade du diabète et le plus courant est appelé le diabète de type 2.

  • C’est une maladie chronique qui évolue. Elle se caractérise par un taux élevé de sucre (ou glucose) dans le sang (ou glycémie). La glycémie normale est comprise entre 0,70 g et 1,10 g à jeun.

  • C’est une maladie généralement sournoise, sans signes apparents, et indolore. Cette phase « silencieuse » en fait toute la gravité, car on ne la dépiste alors qu’au stade des complications après des années d’évolution.

  • Après une longue phase sans symptômes (parfois un peu plus tôt), elle se manifeste par des urines très abondantes associées à une soif intense qui réveille la nuit, obligeant à boire. On peut aussi constater une perte de poids. Dans ce cas, la glycémie est souvent déjà très élevée, et le diagnostic est alors évident.

Comment on devient diabétique ?

  • Le diabète est une maladie héréditaire accentuée surtout par le mode de vie, la sédentarité et une alimentation trop riche à l’origine d’un surpoids.

  • Les facteurs de risque de survenue du diabète de type 2 sont nombreux : parent proche diabétique, surpoids avec ou sans obésité, âge supérieur à 45 ans, excès de sucre dans le sang, hypertension artérielle, excès de cholestérol…

Un diabétique sur deux s’ignore.
Dépister le diabète et le prendre en charge, c’est préserver sa qualité de vie à  long terme.

cabinet Médical

131 rue du four à chaux ,
97410 Saint Pierre, Réunion

Contacts

  • Fixe : 0262 254868
  • Fax : 0262 253026
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je suis allergique et je m'informe sur le risque pollinique

    Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique a pour objet principal l’étude du contenu de l’air en particules biologiques pouvant avoir une incidence sur le risque allergique pour la population. C’est-à-dire l’étude du contenu de l’air en pollens et en moisissures, ainsi que du recueil des données cliniques associées.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale