Le site du Docteur Francois BERENGIER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je m'informe sur le rhumatisme psoriasique - Le site du Docteur Francois BERENGIER - Docvadis

Je m'informe sur le rhumatisme psoriasique

Le rhumatisme psoriasique est une maladie qui n’est pas rare et qui touche le plus souvent à la fois la peau et les articulations. Ce qui rend son diagnostic parfois difficile.

Chez qui survient cette maladie ?

La maladie apparaît en général vers 25-45 ans. Les hommes et les femmes sont touchés dans des proportions équivalentes. Les antécédents familiaux de psoriasis sont un des facteurs importants.

Quels sont les symptômes ?

Dans la plupart des cas (8 fois sur 10), le rhumatisme psoriasique débute par des atteintes de la peau caractérisées par des plaques rouges recouvertes de squames (sortes de grosses pellicules). Elles sont localisées de préférence au niveau des coudes, des genoux, sur le cuir chevelu, derrière les oreilles : on parle de psoriasis.
Parfois, en même temps que cette atteinte de la peau, des douleurs apparaissent, notamment la nuit et le matin, au niveau de certaines de vos articulations : mains, pieds, bassin ou colonne vertébrale.

Psoriasis et douleurs articulaires: et si c'était un rhumatisme psoriasique ?

Une enquête récente  a cependant mis en évidence une errance du diagnostic puisque sur 58% des patients décrivaient des douleurs articulaires évocatrices depuis plus de 5 ans, mais que seulement 28% ont été diagnostiqués il y a plus de 5 ans.*

Se pose trop souvent un problème diagnostic avec un délai souvent long, retardant d’autant la prise en charge.

Le rôle du dermatologue est essentiel dans le repérage des patients souffrant de rhumatisme psoriasique sachant que dans 90% des cas, l’atteinte cutanée précède l’atteinte articulaire.

Comment la maladie évolue-t-elle ?

Le plus souvent, le psoriasis apparaît une dizaine d’années avant les problèmes articulaires. On remarque souvent des phénomènes inflammatoires non prévisibles (douleur, raideur matinale), qui évoluent par poussées. Toutefois, cette maladie est rarement très handicapante.
Il existe aussi quelques rares formes de destruction des articulations, semblables à une polyarthrite rhumatoïde ankylosante (limitation totale ou partielle de l’articulation).

J’ai les orteils « boudinés», est-ce lié à ma maladie ?

Oui. C’est même un signe caractéristique de cette maladie. L’inflammation touche l’ensemble d’un orteil ou d’un doigt. On parle d’« orteils en saucisse » (dactylite).

Existe-t-il des traitements ?

Oui. Leur objectif est de réduire l’inflammation au niveau de la peau et des articulations, de calmer vos douleurs, voire d’augmenter votre mobilité, notamment si certains mouvements sont devenus pour vous difficiles à réaliser.
Des anti-inflammatoires ou des antalgiques pourront vous être prescrits. Dans certains cas très précis, le médecin peut être amené à vous prescrire un traitement biologique encore appelé biothérapie. Ces médicaments ciblent sélectivement certaines molécules responsables de l'inflammation.

Pour ce type de maladie, il est important de poser un diagnostic le plus rapidement possible. La prise en charge de cette maladie doit être globale avec une collaboration entre le médecin traitant, le dermatologue et le rhumatologue.

 

* réalisée par France Psoriasis avec le soutien institutionnel de Pfizer

Centre Para-médical

16 Bd thomas ,
13016 MARSEILLE, France

Contacts

  • Fixe : 0491092897
  • Fax : 0491465871
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Résidence Médicis

Chemin des Baumillons ,
13015 MARSEILLE, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Maison de retraite saint-georges

92 rue condorcet ,
13016 MARSEILLE, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon proche est dépressif : quelle attitude devrais-je adopter ?

    Lorsque le diagnostic de dépression est posé et tout au long du traitement, votre soutien et votre aide sont indispensables mais il est également important que vous vous protégiez de l’usure et du découragement.

    Lire la suite
  • J’équilibre mon diabète au quotidien : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les bonnes pratiques à mettre en place dans votre vie pour contrôler votre diabète. Pour cela il faut pratiquer une activité physique, avoir un suivi diététique, surveiller votre poids et vous faire aider pour arrêter de fumer si nécessaire. Puis, selon les cas, la prise quotidienne de médicaments, l'auto surveillance glycémique et la surveillance de vos pieds seront nécessaires. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Migraine : je discerne le vrai du faux

    La migraine est une affection fréquente. De nombreuses rumeurs courent à son sujet, pas toujours fondées.

    Lire la suite
  • J'ai un ulcère gastroduodénal

    L’ulcère gastroduodénal est une pathologie assez répandue, dont la fréquence diminue grâce aux traitements la plupart du temps efficaces. Sans traitement, il y a un risque de complications.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale