Le site du Docteur Eric LAURENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Comment bien utiliser mon inhalateur de poudre sèche ? - Le site du Docteur Eric LAURENT - Docvadis

Comment bien utiliser mon inhalateur de poudre sèche ?

La plupart des médicaments qui soulagent l’asthme sont très efficaces lorsqu’ils sont inhalés, car le produit atteint directement les bronches. Mais il est très important de suivre les indications pour utiliser correctement ce médicament.

Qu’est-ce qu’un inhalateur système poudre ?

C’est un système composé d’une cartouche renfermant un médicament (sous forme de poudre), d’une coque en plastique munie d’un embout buccal et d’un capuchon. Il est muni d’un système d’amorçage ou de déclenchement de la dose nécessaire et, parfois, d’un compteur de doses. Il doit être utilisé uniquement pour les voies respiratoires.Attention ! Il existe plusieurs types d’inhalateurs de poudre. Lisez attentivement la notice avant utilisation.

Comment dois-je utiliser l’inhalateur de poudre ?

  • Enlevez le capuchon pour dégager l’embout buccal.
  • Armez l’appareil pour déclencher la dose.
  • Videz les poumons en expirant profondément.
  • Placez l’embout à la bouche.
  • Fermez bien les lèvres autour de l’embout, sans le mordre.
  • Inspirez fortement pour délivrer la dose.
  • Retirez l’embout de votre bouche.
  • Retenez votre respiration pendant 10 secondes.
  • Rincez-vous la bouche.
  • Passez l’embout buccal sous l’eau avant de le ranger dans la boîte.
  • Comment savoir si j’ai bien pris le produit ?

    Faites un essai devant une glace. Si une quantité importante de produit s’échappe par votre nez ou votre bouche, réessayez en prenant le temps de coordonner vos mouvements.En cas de difficultés, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous donner des informations ou vous proposer l’utilisation d’un autre système d'inhalation.

    Quelles sont les précautions à prendre ?

    Conservez la notice d’utilisation et un double de l’ordonnance.Gardez le produit à l’abri de la chaleur et de l’humidité et hors de portée des enfants.

    Y a-t-il des effets indésirables ?

    Comme pour tout médicament, il peut y avoir des effets indésirables. Pour les médicaments inhalés, la très grande majorité de ces effets est sans gravité. Au moindre doute, demandez conseil à votre médecin.

    La posologie est strictement individuelle. Elle est adaptée par votre médecin à la sévérité de votre asthme. Suivez les indications figurant sur votre ordonnance et lisez attentivement la notice d’utilisation avant de prendre votre médicament.

    Cabinet médical de l'Orvanne

    8 Rue de Montmachoux ,
    77940 Voulx, France

    Contacts

    • Fixe : 01.64.31.90.00
    • Fax : 01.64.31.09.81
    Plus d'informations (Accès, Horaire...)

    Documents similaires

    • La phytothérapie peut elle m'aider à lutter contre mes rhumatismes ?

      La phytothérapie est le traitement ou la prévention de maladies par l’usage de plantes. Il existe de nombreuses plantes réputées capables, notamment, d’améliorer les symptômes rhumatismaux. Leur utilisation requiert la même rigueur que celle pour un médicament.

      Lire la suite
    • Comment bien utiliser une chambre d'inhalation ?

      La plupart des médicaments qui soulagent l’asthme sont très efficaces lorsqu’ils sont inhalés, car le produit atteint directement les bronches. Mais certaines personnes ont des difficultés à utiliser des aérosols ou inhalateurs-doseurs.

      Lire la suite
    • Votre médecin vous a prescrit un antibiotique: ce qu’il faut savoir

      La prise abusive ou incorrecte d’antibiotiques peut être inefficace mais elle favorise aussi l’apparition de bactéries résistantes. D’où l’importance de prendre correctement ses antibiotiques et de les utiliser à bon escient.

      Lire la suite
    • Je m’informe sur les médicaments biosimilaires

      Ces dernières années des médicaments biologiques (produits à partir d’une cellule ou d’un organisme vivant ou dérivés de ceux-ci) ont été développés dans le traitement de maladies comme le cancer, les maladies inflammatoires ou autres. Comme pour tout nouveau médicament, les médicaments biologiques sont protégés de la copie pendant un certain nombre d’années par un brevet ; et à l’expiration de celui-ci, ils peuvent être fabriqués par d’autres industriels que ceux propriétaires du brevet. On parle alors de médicament biosimilaire. Votre médecin vous a prescrit un médicament biosimilaire ; vous aimeriez savoir de quoi il s’agit exactement et s’il est aussi efficace et aussi fiable que le médicament biologique de référence (ou médicament princeps).

      Lire la suite
    • Mon proche est dépressif : quelle attitude devrais-je adopter ?

      Lorsque le diagnostic de dépression est posé et tout au long du traitement, votre soutien et votre aide sont indispensables mais il est également important que vous vous protégiez de l’usure et du découragement.

      Lire la suite

    Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale