Le site du Docteur Emmanuelle NAS DE TOURRIS

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J’ai des gelures, que faire : les bons conseils - Le site du Docteur Emmanuelle NAS DE TOURRIS - Docvadis

J’ai des gelures, que faire : les bons conseils

En cas de grand froid, les orteils, les doigts, et parfois le visage sont les plus touchés par les gelures. Prenez toujours très au sérieux les premiers signes d’atteinte. Sur le terrain, le principal est de vous soustraire de l'action du froid et de ne commencer le traitement que si les conditions le permettent. Voici quelques conseils simples à suivre.

5 bons conseils pour  pour bien réagir en cas de gelures

Types d'insuline en fonction de leur délai, de leur durée et de leur pic d'action

  Je ne dois pas masser, frotter, frictionner ou brûler (avec la flamme d’un briquet ou de l’eau très chaude par exemple) la gelure.

Types d'insuline en fonction de leur délai, de leur durée et de leur pic d'action

  Si je le peux, je me rends rapidement dans un endroit plus chaud et je place la zone touchée dans un vêtement chaud, contre ma peau ou celle d’une autre personne.

Types d'insuline en fonction de leur délai, de leur durée et de leur pic d'action

  Je peux immerger la peau gelée dans une eau, si possible additionnée d'un antiseptique, à 38 ou 39 °C, légèrement plus chaude que la température du corps.

Types d'insuline en fonction de leur délai, de leur durée et de leur pic d'action

   Dans le cas de gelures aux pieds, je  n’enlève pas mes chaussures si je dois encore marcher ou skier au risque de ne pas pouvoir les remettre.

Types d'insuline en fonction de leur délai, de leur durée et de leur pic d'action

   Si la gelure est profonde, j’appelle rapidement des secours pour obtenir au plus vite un traitement médical.

 

Cabinet médical de la Ravine des Chèvres

66 Av. du Général Ailleret ,
Ravine des Chèvres les hauts,
97438 Sainte Marie Ile De La Réunion, Réunion

Contacts

  • Fixe : 02 62 31 53 02
  • Fax : 02 62 53 59 74
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je pars en mer : que devrais-je savoir sur le mal de mer ?

    Le bateau est le moyen de transport le plus susceptible de provoquer le mal des transports. Pouvant toucher un passager occasionnel comme un marin aguerri, le mal de mer, appelé naupathie, peut entraîner des symptômes bien plus importants qu’une simple nausée.

    Lire la suite
  • En voyage : je me méfie d'un animal pouvant être enragé

    La rage est une maladie virale transmise à l’homme par un mammifère, le plus souvent un chien, lors d’une morsure ou d’un léchage sur une peau lésée. La maladie est toujours mortelle une fois déclarée. Il est impératif de respecter les mesures de précaution et de consulter très rapidement si vous avez eu un contact à risque avec un animal potentiellement porteur.

    Lire la suite
  • Je sais installer correctement ma moustiquaire

    Les moustiquaires imprégnées d’insecticide vous protègent efficacement contre plusieurs maladies comme le paludisme, la leishmaniose ou la filariose qui sont transmises par des insectes vecteurs. Il est important de les utiliser correctement.

    Lire la suite
  • En voyage, je me protège des piqûres de moustiques

    De nombreuses maladies peuvent être transmises par des moustiques lors d’un séjour dans un pays étranger ou dans les départements et territoires français d’outre-mer. La lutte contre les moustiques est le meilleur moyen de prévention même s’il existe aussi des médicaments préventifs contre le paludisme et des vaccins contre la fièvre jaune ou l’encéphalite japonaise.

    Lire la suite
  • Je prépare une trousse médicale adaptée à mes vacances

    Les voyages sont synonymes de détente. Pourtant, le moindre ennui de santé peut perturber le déroulement de vos vacances. Mieux vaut donc emporter une trousse médicale.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale