Cabinet des Drs COURDIER et PERRICARD

Le placenta

 Fonctionnement du placenta

 

 

Le placenta 

 

Il s'agit d'un organe éphémère, et pourtant indispensable à la vie... d'un fœtus. Le placenta est spécialement créé au cours de la grossesse pour permettre le développement du fœtus dans l'utérus de la mère.

Pour faire un bébé, il faut qu'un spermatozoïde féconde un ovule. De là, on obtient un œuf dont les cellules se multiplient. Au bout d'une semaine de voyage, il arrive au niveau de l'utérus et va s'implanter dans sa paroi. Une partie va se différencier, il va former le trophoblaste : c'est le futur placenta.

 

Durant les premières semaines, cet embryon va vivre grâce aux réserves de l'ovule. Progressivement, le placenta se développe et l'organisme de la maman prend le relais (le placenta sera constitué d'une partie fœtale et d'une partie maternelle). Il est complètement formé vers le 5  mois de grossesse : à terme, il pèsera en moyenne 600 grammes.

 

A quoi ressemble ce placenta ? En latin, le placenta signifie galette dont il en a presque la forme, effectivement. Il est constitué de plusieurs villosités imbriquées les unes avec les autres. C'est un mélange de tissus maternel et fœtal. De nombreux vaisseaux l'irriguent et finissent par se regrouper au niveau du cordon ombilical pour apporter au fœtus tout ce dont il a besoin. Car les organes du fœtus sont en pleine croissance et ne sont pas encore fonctionnels. Le placenta va se substituer à eux en jouant le rôle des poumons, des intestins et des reins.

 

Par son intermédiaire, l'oxygène et les nutriments vont passer de la mère vers le fœtus. Puis, en sens inverse, les déchets et le gaz carbonique produits par le fœtus vont être récupérés.

Le placenta transmet aussi les défenses immunitaires de la ma man et produit de nombreuses hormones indispensables au bon déroulement de la grossesse. Et, point essentiel, le placenta va aussi filtrer le sang de la mère pour empêcher le passage de germes et de certaines substances toxiques vers le fœtus. Mais attention, ce filtre est impuissant devant les médicaments, l'alcool, le tabac et les drogues.

 

Dans une grossesse sur 200, le placenta ne se place pas correctement dans la cavité de l'utérus. Il se met entre le fœtus et le col de l'utérus, par lequel le bébé sort. C'est ce que l'on appelle un placenta praevia. Cela signifie que le placenta précède le bébé. Il peut être à l'origine d'une mauvaise position du bébé ou d'accouchement prématuré. Dans ce cas, on opte souvent pour une césarienne, en fonction de la gravité de l'anomalie.

 

D'autres complications peuvent survenir au cours d'une grossesse et, pour en connaître la cause, l'analyse du placenta apporte des renseignements intéressants. Le placenta est composé de cellules vivantes et très jeunes. Les sociétés de cosmétiques s'en étaient emparées pour leurs crèmes. Et les grands brûlés bénéficiaient de leurs propriétés régénératrices. Mais il existe un risque de transmission d'infection. Ces utilisations sont désormais interdites. Et les placentas sont détruits. En revanche, les scientifiques récupèrent le sang du cordon ombilical car il contient les cellules souches, ces fameuses cellules capables de donner toutes les autres cellules de l'organisme. Elles peuvent, par exemple, servir dans les greffes de mœlle osseuse en cas de leucémie.

 

 

 

Le Magazine de la Santé, France 5, 2011

Clinique Sainte Anne - Strasbourg


Cabinet de Gynécologie, 182 Route de la Wantzenau , 67000 STRASBOURG, France

Contacts

Téléphone : 03 69 61 52 35

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale