Le site du Docteur Henry-Paul Pujol

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Mon bébé souffre d'eczéma atopique : ce que je dois savoir - Le site du Docteur Henry-Paul Pujol  - Docvadis

Mon bébé souffre d'eczéma atopique : ce que je dois savoir

L’eczéma atopique est une affection fréquente du nourrisson. Des mesures simples aident à soulager et à accompagner l’enfant jusqu’à la guérison.

Qu’est-ce que l’eczéma atopique ?

L’eczéma atopique, aussi appelé dermatite atopique, est une maladie de la peau. Elle touche essentiellement les enfants en bas âge, entre 3 mois et 2 ans. Elle se traduit par l’apparition de plaques sèches qui prédominent sur le visage, au niveau des joues et du front.
Les plaques rouges peuvent suinter ou peler. Elles provoquent de fortes démangeaisons.

Comment mon enfant a-t-il attrapé cet eczéma ?

Il existe une prédisposition génétique à cette maladie. Dans six cas sur dix, l’enfant présentant cette maladie a au moins l’un de ses parents atopique, c’est-à-dire prédisposé aux allergies. Cette forme d’eczéma survient donc chez des enfants eux-mêmes prédisposés aux allergies et à ses manifestations : asthme, rhinite allergique…

Comment va évoluer cette maladie ?

Il s’agit d’une maladie chronique qui évolue par poussées. Entre les périodes de crise surviennent des périodes de rémission durant lesquelles les lésions régressent. Ces périodes de rémission peuvent durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Après quelques années d’évolution, la maladie de votre enfant régresse spontanément, en général vers 5-6 ans.

Qu’est-ce qui déclenche ces crises ?

Certains facteurs peuvent déclencher une poussée, comme la chaleur, la sueur, le stress, une sécheresse cutanée, une allergie (à une lessive ou à un adoucissant, par exemple)… Il est important de pouvoir les identifier pour, éventuellement, les éliminer.

Comment vais-je traiter mon enfant ?

Le traitement va consister à bien hydrater la peau de votre enfant, de manière régulière. Vous devez appliquer, une fois par jour, une crème hydratante adaptée à la peau de votre enfant, en suivant les recommandations de votre médecin ou de votre pharmacien. Vous ne devez jamais utiliser une crème prescrite pour quelqu’un d’autre, même si l’indication est la même.
Il est également conseilléd’utiliser des huiles de bain et de ne pas donner de bains trop chauds (jamais plus de 33°C), ni trop longs (pas plus de 5 minutes).
Certaines pommades thérapeutiques (cortisone, antibiotiques…) peuvent être prescrites pour traiter les plaques : respectez scrupuleusement la prescription faite par votre médecin.

Dois-je prendre certaines précautions ?

Pour les lessives : il est conseillé d’éviter les adoucissants et de rincer soigneusement le linge à l’eau claire. Il est déconseillé de sécher le linge au grand air durant la saison des pollens.
Pour l’habillement : laine et matières synthétiques sont déconseillées. La laine peut irriter la peau, les matières synthétiques absorbent mal la transpiration et peuvent favoriser la macération. Le coton et la soie sont donc conseillés. Vous devez préférer les vêtements amples qui limitent les frottements – et donc d’éventuelles irritations – et la transpiration.
Pour l’alimentation : vous ne devez pas introduire trop tôt de nouveaux aliments réputés pour leur capacité à déclencher des allergies (blanc d’œuf, cacahuète, gluten, poisson…). Aucun régime particulier n’est recommandé en dehors de ces précautions.
Pour l’hygiène corporelle : il est conseillé d’être particulièrement vigilant. Une peau propre guérit mieux. Vous devez éviter les savons ordinaires et préférer des savons surgras ou acides, qu’ils soient liquides ou solides. Après le bain, vous ne devez jamais frotter la peau de votre enfant, mais l’éponger doucement, puis l’enduire très rapidement d’une crème hydratante pour conserver à la peau son humidité naturelle.
L’eczéma peut aussi toucher les pieds. Les chaussures montantes (bottes en caoutchouc ou en cuir…) sont à éviter. Mieux vaut leur préférer des chaussures basses.
Pour les cheveux : certaines coupes peuvent irriter la peau, par exemple sur la nuque ou derrièreles oreilles. Préférez des coupes courtes ou des cheveux attachés.

Est-ce que je peux faire vacciner mon enfant malgré son eczéma ?

Oui. La vaccination doit être suivie tout à fait normalement, même si certains vaccins peuvent provoquer une petite poussée de la maladie.

Chez un enfant qui souffre d’eczéma atopique, il est conseillé de ne pas trop chauffer la chambre. Si l’air y est sec, il faut utiliser un humidificateur.
Il est également formellement interdit à toute personne ayant un bouton de fièvre (d’herpès) d’embrasser un enfant atopique. Ce dernier est plus fragile face à certaines formes graves d’herpès.

Cabinet de Pédiatrie

2 Esplanade de l'Europe - 1er étage ,
Antigone, 34000 Montpellier, France

Contacts

Téléphone : 04 67 12 66 91
Fax : 04 67 15 08 95

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant fait pipi au lit. Que puis-je faire ?

    Flash Santé : un message, une vidéo.Un enfant qui se remet à faire pipi au lit la nuit vit peut être un bouleversement dans sa vie affective. Il faudrait en parler avec votre médecin traitant puis consulter ensuite un spécialiste si c’est nécessaire.

    Lire la suite
  • La bronchiolite

     La bronchiolite est une maladie des petites bronches -les bronchioles- qui touche chaque hiver 30% des nourrissons. Elle est due à un virus très répandu et contagieux. Habituellement, elle guérit en 5 à 10 jours (mais l'enfant peut toussoter pendant 2 à 3 semaines). Le traitement repose sur la kinésithérapie respiratoire pour désencombrer les bronches

    Lire la suite
  • J'ai une intolérance au gluten, je comprends les conséquences

    L’intolérance au gluten n’est pas une allergie alimentaire, mais une maladie à part entière. Il est très important de suivre un régime strict évitant le gluten, présent dans de nombreux aliments.

    Lire la suite
  • Mon enfant a de l'asthme : je comprends sa maladie

    L’asthme est une maladie due à une inflammation chronique des bronches. La respiration de votre enfant est sifflante. Il est essoufflé, il tousse en particulier la nuit et il se réveille.

    Lire la suite
  • Mon enfant a la varicelle. Que devrais-je savoir ?

    Maladie infantile parmi les plus fréquentes, la varicelle touche chaque année environ 700 000 personnes en France. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une maladie bénigne, en particulier chez l’enfant. Quelques mesures simples sont cependant utiles à connaître. Elles permettent notamment de réduire l’inconfort des démangeaisons.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale