Le site du Docteur Henry-Paul Pujol

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai une intolérance au gluten, je comprends les conséquences - Le site du Docteur Henry-Paul Pujol  - Docvadis

J'ai une intolérance au gluten, je comprends les conséquences

L’intolérance au gluten n’est pas une allergie alimentaire, mais une maladie à part entière. Il est très important de suivre un régime strict évitant le gluten, présent dans de nombreux aliments.

Qu’est-ce que le gluten ?

C’est une protéine que l’on trouve dans beaucoup de céréales (blé, avoine, orge, seigle, épeautre).

Qu’est-ce que l’intolérance au gluten ?

C’est une maladie des intestins déclenchée par la présence de gluten dans l’alimentation. Elle est également appelée maladie cœliaque.

Quelle est l’origine de ma maladie ?

On ne sait pas vraiment ce qui provoque le développement de la maladie, même si l’on soupçonne des facteurs génétiques, environnementaux, des virus ou l’association à d’autres maladies auto-immunes.
L’intolérance est une maladie auto-immune : votre organisme réagit à la présence de gluten contenu dans l’alimentation. Il fabrique des auto-anticorps qui s’attaquent à la paroi intérieure (muqueuse) de l’intestin, celle qui est directement au contact des aliments. C’est principalement l’intestin grêle (partie de l’intestin située entre l’estomac et le côlon) qui est atteint. En temps normal, sa paroi est constituée de villosités (replis en forme de doigts de gant) qui augmentent la surface d’absorption des aliments. Dans la maladie cœliaque, les villosités sont détruites (atrophie villositaire) et la muqueuse intestinale devient plate.

Est-ce une maladie grave ?

Ses conséquences sont variables. Certaines personnes ont des troubles légers, alors que, chez d’autres, les atteintes de l’intestin sont telles que l’absorption des aliments par l’organisme n’est plus possible. Dans ce cas extrême, il peut y avoir malnutrition chronique avec de graves conséquences pour la santé.

Qui est touché par cette maladie ?

Les enfants sontprincipalement touchés, en particulier au moment de l’étape de diversification de l’alimentation, c'est-à-dire lorsque l’enfant passe d’une alimentation à base de lait à une alimentation variée. C’est à ce moment que l’organisme est en contact avec du gluten et déclenche la maladie. Toutefois, elle peut apparaître à l’âge adulte, entre 20 et 40 ans.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

Lorsque la maladie s’installe, elle provoque le plus souvent des maux de ventre, des diarrhées et des ballonnements. La malabsorption des nutriments entraîne un retard de croissance (chez l’enfant), une diminution du développement musculaire associée à une perte de poids, ainsi qu’une grande fatigue, une anémie...

Cela se soigne-t-il ?

Le seul traitement consiste à supprimer totalement tout gluten de l’alimentation. Ce régime, difficile à suivre, est nécessaire pour corriger les symptômes et les anomalies de l’intestin et éviter l’évolution vers des complications.

Puis-je en guérir ?

En général, après deux ans de régime et en fonction de l’état de la muqueuse digestive (évalué par endoscopie), on peut tenter de réintroduire le gluten dans l’alimentation en suivant sa tolérance par des biopsies intestinales.
Dans certains cas, la paroi intestinale reste normale alors que, dans d’autres, les lésions digestives réapparaissent et impliquent, cette fois, un retour à un régime sans gluten à vie.

Qui peut me renseigner sur les aliments autorisés ?

Le gluten est présent dans beaucoup d’aliments. Demandez à une diététicienne de vous conseiller et de vous aider à préparer des repas à votre goût. Elle pourra vous donner une liste de produits que vous pourrez consommer en toute sécurité et vous apprendre à lire les étiquettes.
D’autre part, vous pouvez obtenir de votre caisse d’assurance maladie le remboursement d’une partie des aliments sans gluten.

Il existe une association de patients intolérants au gluten ou de parents d’intolérants (AFDIAG : www.afdiag.fr).
Elle peut vous aider à observer le régime sans gluten, vous indiquer des produits spécialement créés pour le régime, mais aussi, à certains moments, vous apporter un soutien psychologique.

Cabinet de Pédiatrie

2 Esplanade de l'Europe - 1er étage ,
Antigone,
34000 Montpellier, France

Contacts

  • Fixe : 04 67 12 66 91
  • Fax : 04 67 15 08 95
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant fait pipi au lit. Que puis-je faire ?

    Flash Santé : un message, une vidéo.Un enfant qui se remet à faire pipi au lit la nuit vit peut être un bouleversement dans sa vie affective. Il faudrait en parler avec votre médecin traitant puis consulter ensuite un spécialiste si c’est nécessaire.

    Lire la suite
  • La bronchiolite

     La bronchiolite est une maladie des petites bronches -les bronchioles- qui touche chaque hiver 30% des nourrissons. Elle est due à un virus très répandu et contagieux. Habituellement, elle guérit en 5 à 10 jours (mais l'enfant peut toussoter pendant 2 à 3 semaines). Le traitement repose sur la kinésithérapie respiratoire pour désencombrer les bronches

    Lire la suite
  • Mon enfant a de l'asthme : je comprends sa maladie

    L’asthme est une maladie due à une inflammation chronique des bronches. La respiration de votre enfant est sifflante. Il est essoufflé, il tousse en particulier la nuit et il se réveille.

    Lire la suite
  • Mon enfant a la varicelle. Que devrais-je savoir ?

    Maladie infantile parmi les plus fréquentes, la varicelle touche chaque année environ 700 000 personnes en France. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une maladie bénigne, en particulier chez l’enfant. Quelques mesures simples sont cependant utiles à connaître. Elles permettent notamment de réduire l’inconfort des démangeaisons.

    Lire la suite
  • J'ai de l'asthme et une rhinite allergique

    Asthme et rhinite allergique sont étroitement liés. Près de huit asthmatiques sur dix souffrent de rhinite allergique associée. Explications.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale