Le site du Docteur Daniel PIETTE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Mon enfant va passer une fibroscopie bronchique - Le site du Docteur Daniel PIETTE - Docvadis

Mon enfant va passer une fibroscopie bronchique

Une fibroscopie bronchique est un examen qui permet d’observer l’intérieur des bronches afin d’expliquer certaines maladies respiratoires.

Qu’est-ce qu’une fibroscopie bronchique ?

Une fibroscopie bronchique est un examen qui va permettre au médecin d’observer l’intérieur des voies aériennes de votre enfant (trachée, bronches) à l’aide d’un fibroscope : tuyau de la taille d'un "spaghetti", équipé d’une mini-caméra. Il permet ainsi de rechercher des anomalies à l’origine de signes comme la toux ou une gêne respiratoire.
Le pneumologue passe le fibroscope par le nez ou la bouche et observe successivement la trachée et les bronches d’un poumon, puis de l’autre.

Comment préparer mon enfant avant l’examen ?

Votre enfant doit être strictement à jeun. C'est-à-dire qu’il ne devra ni boire ni manger 6 heures avant l’examen.
N’oubliez pas l’ordonnance du médecin qui a décidé de cet examen et munissez vous de la radiographie que votre enfant aura passé.
Avant l’examen, signalez au médecin si votre enfant a pris des médicaments, s’il a de la fièvre ou une infection, et s’il souffre d’allergies.

Mon enfant doit-il être hospitalisé ?

Cet examen nécessite seulement une hospitalisation de jour.
Après l’examen, il restera sous surveillance pendant quelques heures uniquement.

Comment se déroule l’examen ?

La fibroscopie est pratiquée par un pneumologue. L’examen est réalisé sous anesthésie.
- Soit une anesthésie locale :
Votre enfant recevra un médicament sédatif qui lui permettra de rester calme et de dormir. Puis un produit anesthésiant sera appliqué dans le nez et les voies aériennes.

- Soit une anesthésie générale :
Dans ce cas, votre enfant sera endormi juste pendant la durée de l’examen, c'est-à-dire environ 15 à 20 minutes.

Pendant l’examen, le médecin pourra effectuer des prélèvements s’il le juge nécessaire.

L’examen est-il douloureux ?

L’introduction de l’appareil d’endoscopie n’est pas agréable mais il est indolore dans la majorité des cas.

Quelles précautions faut-il prendre après l’examen ?

Une surveillance médicale est nécessaire jusqu’à ce que l’effet de l’anesthésie disparaisse.
Votre enfant restera à jeun pendant quelques heures suivant l’examen pour éviter les problèmes de déglutition (risque de fausse route).

L’examen présente-t-il des risques ?

Des réactions d'intensité légère (saignements, toux, fièvre ou petites rougeurs de la peau) peuvent survenir après l'examen et disparaissent rapidement.
Si ces symptômes persistent ou si d’autres symptômes apparaissent dans les heures ou les jours suivant l’examen (douleur, vomissements…), prévenez le médecin traitant, ou le service de l’établissement où a été pratiqué l'examen.

Où faut-il s’adresser pour cet examen ?

C’est le médecin qui suit votre enfant qui vous recommandera auprès de l’établissement de soins adapté à cette intervention.

Quand aura-t-on les résultats ?

Un compte-rendu oral pourra vous être donné immédiatement. Le compte-rendu écrit, dont vous pourrez avoir une copie, sera transmis au médecin de votre enfant.
Les résultats des prélèvements seront disponibles quelques jours après.

Dans le cas d’une anesthésie générale, votre enfant sera vu avant en consultation pré-anesthésique par un médecin anesthésiste. On peut vous demander de remplir et signer un questionnaire « pré-opératoire ».
Outre un questionnaire préopératoire, on vous demandera de remplir et de signer un formulaire dit de "consentement éclairé".

SCM BMR56

56 Route de MARLOTTE , 77690 MONTIGNY SUR LOING, France

Contacts

Téléphone mobile : 06 42 20 93 25
Téléphone : 01 64 45 79 44
Fax : 01 64 45 99 72

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • Des punaises de lit chez moi : que dois-je savoir ?

    L’infestation du domicile par les punaises de lit est souvent mal vécue. Pour vous en protéger, il est utile de connaître ces insectes.

    Lire la suite
  • Mon enfant, jeune adulte, est autiste : quel avenir ?

    Lorsqu'un autiste arrive à la fin de son adolescence et de sa scolarisation, la question de son avenir au sein de la société se pose immanquablement. Si elle est possible, l'insertion professionnelle est fortement recommandée, offrant au jeune adulte épanouissement et autonomie. Si les troubles autistiques sont trop sévères, des structures spécialisées pourront prendre en charge votre enfant à temps plein.

    Lire la suite
  • J'ai une bonne hygiène de vie pour limiter le risque de cancer colorectal

    L’alimentation joue un rôle dans l’apparition du cancer colorectal. La consommation d’alcool augmente le risque d’avoir un cancer colorectal, tout comme une alimentation excessive en viandes rouges ou trop riche en charcuteries. A l’inverse, la consommation de fibres alimentaires et l’activité physique régulière, diminuent ce risque.

    Lire la suite
  • Je vais bénéficier d'une reconstruction mammaire

    Vous avez dû subir ou vous allez devoir subir une ablation du sein. Une reconstruction mammaire vous est proposée.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale