Le site du Docteur Mustapha DAHOUN, pédiatre

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Rituel du sommeil du bébé-Dr DAHOUN

 gestion du sommeil du bébé- comment le préparer pour avoir un bon sommeil, comment le convaincre, comment le rassurer.

 

La gestion du sommeil de votre enfant    -Dr DAHOUN

 

Tout comme certains sont du soir et d’autres du matin, certains, comme Einstein, sont de grands dormeurs et auront besoin de 11h de sommeil, d’autres comme Churchill petits dormeurs, se contenteront de 5 h.

Le sommeil est capital pour la santé et au développement physique, émotionnel et cognitif de l’enfant, quel que soit son âge. Il a un impact sur l’humeur, le comportement et la capacité d’apprentissage de votre bébé. Le sommeil est à la fois un phénomène inné et biologique, et un comportement acquis influencé par l’environnement socioculturel et les événements de la vie quotidienne. Les parents ont donc une responsabilité éducative essentielle dans ce domaine.

Les habitudes de sommeil des bébés évoluent selon leurs besoins. Un nouveau né dort par périodes de 2 ou 3 heures, au terme desquelles il se réveille, mange et se rendort aussitôt. Entre 2 et 3 mois, l’horloge biologique du nourrisson commence à  se développer. Son sommeil devient plus régulier.

Au début de la phase d’endormissement et de sommeil lent, le pouls et la respiration ralentissent, la température s’abaisse et le moindre bruit nous réveille. Puis les muscles se relâchent et on entre dans le sommeil profond indispensable à la récupération. Vient ensuite le sommeil paradoxal, peuplé de rêves. Le tonus musculaire est quasi nul, mais le cerveau tourne à plein régime. La phase intermédiaire est une période d’éveil souvent inconscient avant d’entamer un nouveau cycle.

Chez le nouveau –né, un cycle dure entre 50 et 60 minutes environ. Il augmente à mesure que le bébé grandit, jusqu’ à atteindre 90 minutes à l’âge adulte. Quel que soit l’âge, plusieurs cycles se succèdent tout au long de la nuit. A la fin de chaque cycle , nous traversons une phase très proche de l’éveil .Ces moments de « presque éveil »ne se transforment pas toujours en réveil complet. Normalement, nous nous rendormons presque aussitôt. Comme vous, votre bébé se réveille plusieurs fois dans la nuit, mais vous ne vous en rendrez même pas compte  s’il parvient à se rendormir  seul. Il se réveillera vraiment et pleurera. C’est pourquoi votre bébé a des nuits agitées : pour y remédier, apprenez-lui à se calmer tout seul pour se rendormir.

A sa naissance, un bébé dort  de  16 à 20 heures par jour. Son cycle de sommeil est court, de 50 à 60 minutes (pour 90 minutes environ chez l’adulte) et fait alterner des périodes de sommeil agité (l’équivalent du sommeil paradoxal) et des périodes de sommeil calme. Le nouveau-né n’a pas encore de rythme jour/nuit et son sommeil est morcelé en périodes de 3-4 heures.

De trois à six mois : le rythme jour/nuit s’installe

  De 6 mois à 4 ans : un sommeil comme les grands

L’enfant de 6 mois à 4 ans va réduire progressivement son temps de sommeil diurne. Il passe de 3 à 4 siestes journalières vers 6 mois, à 2 vers 12 mois, puis une seule vers 18 mois. La quantité globale de sommeil diminue lentement entre 6 mois et 4 ans pour atteindre 12 heures entre 3 et 5 ans. Dès lors, la structure du sommeil nocturne ressemble beaucoup à celle de l’adulte.

Age

Siestes/journée

Répartition dans la journée

Durée moyenne du sommeil sur 24 heures

6 mois

3

Matin,début et fin d’après midi

14-15 heures

9-12 mois

2

Matin et début d’après-midi

13-14 heures

15-18 mois

1

Début d’après-midi

12-13 heures

3-5 ans

 

Disparition du besoin de sieste

12 heures

6-10 ans

0

0

11 heures

10-16 ans

0

0

Environ 10 heures

 

Le sommeil léger : 60 à 70 min/Le sommeil paradoxal : 15 à 20 min/Le sommeil profond : 5 à 10 min

La succession de ces 3 stades constituent un cycle de sommeil.

Au cours d’une même nuit, plusieurs cycles  se succèdent, entrecoupés d’éveils.

Un cycle de sommeil type grand enfant et adulte, dure en moyenne  90 minutes

On   compte 4 à 6 cycles de sommeil par nuit. Chacun passe par trois phases

Le sommeil paradoxal correspond à la phase pendant laquelle se déroule les rêves. Il permet au cerveau d’archiver les informations, de mieux mémoriser et de récupérer psychiquement. Notre sommeil est vital. Le « mal dormir » peut avoir de lourdes conséquences : troubles de l’humeur ,hallucinations, troubles de la vigilance responsables d’accidents.. des tests ont même prouvé que des rats tenus en éveil mourraient.

Notre sommeil est régulé par 2 niveaux :

L’horloge biologique qui dépend de certains facteurs ( alternance lumière/obscurité, activation sociale, l’heure des repas…)

La régulation homéostatique : plus la journée a été longue et chargée, plus le besoin en sommeil  est facile le soir.

Il est indispensable d’apprendre votre enfant   à s’endormir seul :

Dans sa chambre et non la chambre des  parents.

Il est tout à fait normal que votre enfant se réveille plusieurs fois durant la nuit( éveils de quelques minutes avec ou sans pleurs). Il faut lui apprendre progressivement à se rendormir seul et vite

Une approche comportementale peut vous aider à l’habituer progressivement à s’endormir/se rendormir sans vous, ce qui est fondamental pour lui ménager un sommeil correct de bonne qualité. .Ne tombez pas dans son piège. Allez dans sa chambre après ¼ heure.

éventuellement, rassurer le. Ne le prenez pas dans vos bras et surtout ne le déplacez pas pour finir la nuit à côté de vous dans votre lit sauf exception pour le surveiller

 fièvre, maladie).

Attention, un enfant à partir de 6 mois n’a pas besoin d’être alimenté la nuit une fois endormi.Le nourrir occasionne à la fois un trouble d’humeur et d’anxiété chez l’enfant et ses parents , une demande compulsive   manifestée  avec pleurs et agitations cédées par les simples biberons ou tétées. Ne pas oublier que la prise de lait ou d’autres aliments ( jus..) favorise des caries dentaires  Ne couchez pas très tôt le soir  votre enfant et éviter les siestes au-delà de 16 heures.

Veillez à ce que sa pièce soit normalement humidifiée et que sa température  soit entre 18et 20° l’hiver. Protégez la du bruit. Apprenez votr e enfant à s’endormir de préférence  dans le noir «  pas d’éclairage    sauf dans les terreurs nocturnes affectant certains enfants de 3-4 ans ou si angoisse insoluble de(s) parent(s).

Si votre enfant est très excitable, éviter les objets trop colorés, trop contrastés dans sa chambre.

Si vous êtes particulièrement inquiet et si vous avez tendance à intervenir souvent pour vérifier que votre enfant va bien, placez si ça peut vous soulager une camera type Webcam dans sa chambre.

Si vous devez intervenir durant la nuit pour un changement de position, un soin ,faites le de la façon la plus neutre possible, sans lui parler, sans éclairer sa chambre.

Comment dresser le rituel du coucher pour votre enfant  

-faîtes le  manger

-Lui donner un bain ( pas forcément tous les soirs)

-Lui brosser les dents ( toujours après la dernière tétée)

-Lisez lui une histoire, feuilletez le livre ensemble, si votre enfant aime ça.

-Lui faire un câlin avant de le poser dans son lit. Donnez-lui sa peluche pour l’aider à se rassurer.

-Lui souhaiter bonne nuit et quittez la chambre du bébé . S’il s’agite ou pleure, attendez quelques minutes pour voir s’il se calme tout seul. Dans le cas contraire, revenez le rassurer et sortez après lui avoir dit bonne nuit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cabinet de pédiatrie

75 rue Martyrs de la Résistance , 69200 VENISSIEUX, France

Contacts

Téléphone mobile : 04 27 02 76 39
Téléphone : 04 72 50 52 88
Fax : 04 78 90 79 61

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Hôpital de GIVORS


Maternité et consultation, rue du Professeur Flemming , 69700 GIVORS, France

Contacts

Téléphone : 04 78 07 30 45
Fax : 04 78 07 30 49

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique Porte du Sud


Maternité, boulevard du 11 novembre 1918 , 69200 VENISSIEUX, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale