Le site du Docteur Mustapha DAHOUN, pédiatre

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Comment puis-je éviter la diarrhée du voyageur ? - Le site du Docteur Mustapha DAHOUN, pédiatre - Docvadis

Comment puis-je éviter la diarrhée du voyageur ?

La diarrhée du voyageur, ou « turista », est une affection très fréquente lorsqu’on se rend dans un pays aux conditions d’hygiène insuffisantes. Elle est le plus souvent infectieuse, transmise par l’alimentation. Quelques précautions permettent de l’éviter pour passer un séjour serein.

Quelles précautions dois-je prendre ?

La règle d’hygiène de base est le lavage des mains fréquent. Lavez-les ou utilisez une solution ou un gel hydroalcoolique plusieurs fois par jour, avant chaque repas et avant toute manipulation d’aliments.

 

Selon l'endroit où vous partez et votre état de santé, pensez à préparer également une trousse médicale adaptée. L'hygiène des mains sera cependant la même pour tous !Selon l'endroit où vous partez et votre état de santé, pensez à préparer également une trousse médicale adaptée. L'hygiène des mains sera cependant la même pour tous !

 

Quels aliments dois-je privilégier ?

Vous devez éviter les salades, les crudités, les fruits frais, susceptibles d’être en contact avec de l’eau souillée, sauf si vous pouvez soit les peler soit les laver vous-même avec une eau saine.

Ne consommez que les aliments suffisamment cuits et servis chauds, particulièrement s’il s’agit de viandes, de poissons ou de crustacés. Évitez les aliments cuits servis tièdes ou froids ainsi que les œufs, la mayonnaise ou les sauces assimilées.

Évitez les produits laitiers, y compris les gâteaux à la crème et les glaces.

 

Vous profiterez bien mieux de votre séjour en veillant à votre alimentation sur place, ce qui ne vous empêchera pas de goûter certains plats locaux, chauds !Vous profiterez bien mieux de votre séjour en veillant à votre alimentation sur place, ce qui ne vous empêchera pas de goûter certains plats locaux, chauds !

 

Que puis-je boire ?

Ne buvez que de l'eau embouteillée ou des boissons industrielles ouvertes par vous-mêmes. Evitez toutefois d'y porter directement les lèvres, privilégiez le verre ou la paille.

Si vous êtes obligé de consommer l’eau du robinet, filtrez-la d’abord si elle est trouble avec un filtre acheté en pharmacie, trois filtres à café l'un dans l'autre ou un linge propre.

 

Vous partez sous les tropiques ou dans un pays chaud. Vous prendrez peut être goût au thé à la menthe bien chaud, désaltérant et sans danger.Vous partez sous les tropiques ou dans un pays chaud. Vous prendrez peut être goût au thé à la menthe bien chaud, désaltérant et sans danger.

 

Purifiez-la ensuite, suivant la méthode de votre choix :

  • avec des comprimés spécifiques vendus en pharmacie ou parapharmacie en suivant les instructions du fabricant,

  • ou en la faisant bouillir un peu plus d’une minute.

Conservez cette eau dans un récipient propre et hermétiquement fermé.

Bannissez les glaçons.

Évitez les jus de fruits frais (parfois dilués avec une eau contaminée).

Le lait doit être bouilli ou pasteurisé. Vous pouvez consommer des boissons servies chaudes (café ou thé) à condition que du lait non bouilli ou non pasteurisé n’y soit pas ajouté.

Comment puis-je me laver les dents ?

N’utilisez pas l’eau du robinet. Lavez-vous les dents avec une eau propre, provenant d’une bouteille décapsulée ou traitée par vous-même.

Même si elles paraissent simples, ces précautions sont parfois contraignantes et demandent une vigilance permanente. Ce n’est qu’à ce prix que vous éviterez les désagréments d’une diarrhée infectieuse en voyage.

Cabinet de pédiatrie

75 rue Martyrs de la Résistance ,
69200 VENISSIEUX, France

Contacts

  • Fixe : 04 72 50 52 88
  • Fax : 04 78 90 79 61
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Hôpital de GIVORS


Maternité et consultation, rue du Professeur Flemming ,
69700 GIVORS, France

Contacts

  • Fixe : 04 78 07 30 45
  • Fax : 04 78 07 30 49
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique Porte du Sud


Maternité, boulevard du 11 novembre 1918 ,
69200 VENISSIEUX, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Il nous est recommandé de manger cinq fruits et légumes par jour

    Une alimentation équilibrée est un facteur de bonne santé. Qu’il s’agisse du cancer, des maladies cardiovasculaires, de l’obésité, de l’ostéoporose ou du diabète, fruits et légumes ont leur rôle à jouer.

    Lire la suite
  • Mon bébé est constipé

    La constipation du nourrisson est source de douleur pour le bébé et d’inquiétude pour les parents. Bien que ce phénomène soit bénin, il ne faut pas le laisser s’installer.

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Mon bébé régurgite beaucoup

    Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est généralement bénin, mais il est souvent une source d’inquiétude pour les parents.

    Lire la suite
  • diéiétique nourrisson à un an-DR DAHOUN

     alimentation diversifiée : 4 repas Dr DAHOUN Remplacer le lait 2ème âge par du lait de " croissance " riche en fer et vitamines. Sachez que pour retrouver l'équivalent en fer de 02 biberons de 250 ml de lait de croissance, il faut consommer 12 litre de lait de vache ou 04 petits pots de légumes-viande ou 1.5 kg de poissons. sachez que ce fer est important pour la fabrication des globules rouges et qu'une carence peut occasioner outre l'anémie, des infections à répétitions. Il est conseillé d'utiliser ce type de lait jusqu'à 3 ans. Une quantité de 500 ml est souhaitable ( maximum 700 ml par jour), pour limiter l'excès d'apport de protéines (ainsi, un yaourt équivaut à 120 ml de lait). Limiter les protéines (autres que celles du lait et des laitages): Ne pas dépasser 30 g. par jour de : viande + poisson + œuf. Eviter les fritures. Ajouter des matières grasses végétales, crues de préférence, mais aussi du beurre en petite quantité. Tous les légumes peuvent être utilisés en dehors des légumes secs non mixés (après 18 mois). Tous les fruits peuvent être utilisés. Proposer des sucres complexes (céréales ou féculents), en plus des légumes et des fruits, à chaque repas. Limiter le sucre, les sucreries, le sirop, et les sodas. Proposer de l'eau pure comme boisson. Eviter le " grignotage " entre les repas. Exemple de 02 menus : 01er menu : Matin : 250 ml de lait de croissance + une tartine de pain +/- beurre et confiture + un fruit Midi: Crudité + pâtes+ 20 à30 g de viande ou poisson ( 4 à6 cuillères à café) ou 1/2 oeuf + beurre(1 noisette)+ un fruit : lamelles ou morceaux, à croquer. Le repas peut être mixé et donné à la cuillère ( ou au biberon si l'enfant prèfère). la texture(lisse, mixée, hachée ou en morceaux) est à adapter à la maturité et au désir de l'enfant. Goûter : 250 ml de " lait" de croissance + une compote Dîner : un biberon de 250 ml de soupe + un laitage type yaourt, fromage blanc + une compote. 2 ème menu : Petit dejeuner : 250 ml de lait de croissance +/- poudre chocolatée au bol + céréales peu sucrées + jus de fruit pressé ou 1/2 verre de jus sans sucre ajouté Midi : légumes verts + pain + 1/2 oeuf + 01 cuillère à café d'huile végétale + un laitage adapté ( yaourt ou fromage blanc) Goûter :une portion de fromage + une tartine de pain + un fruit Dîner : légumes verts + riz + 250 ml de lait de croissance au biberon. Vers l'âge de deux ans, les besoins alimentaires diminuent et l'appétit peut devenir capricieux : c'est la période d'opposition. Il est important de maintenir la règle des 4 repas, sans forcer. Entre un et trois ans, il faut favoriser la découverte de nouveaux goûts, de nouvelles saveurs et de nouvelles textures. Après l'âge de trois ans peut commencer la néophobie : c'est la peur de goûter des aliments nouveaux. alimentation diversifiée : 4 repas Dr DAHOUN Remplacer le lait 2ème âge par du lait de " croissance " riche en fer et vitamines. Sachez que pour retrouver l'équivalent en fer de 02 biberons de 250 ml de lait de croissance, il faut consommer 12 litre de lait de vache ou 04 petits pots de légumes-viande ou 1.5 kg de poissons. sachez que ce fer est important pour la fabrication des globules rouges et qu'une carence peut occasioner outre l'anémie, des infections à répétitions. Il est conseillé d'utiliser ce type de lait jusqu'à 3 ans. Une quantité de 500 ml est souhaitable ( maximum 700 ml par jour), pour limiter l'excès d'apport de protéines (ainsi, un yaourt équivaut à 120 ml de lait). Limiter les protéines (autres que celles du lait et des laitages): Ne pas dépasser 30 g. par jour de : viande + poisson + œuf. Eviter les fritures. Ajouter des matières grasses végétales, crues de préférence, mais aussi du beurre en petite quantité. Tous les légumes peuvent être utilisés en dehors des légumes secs non mixés (après 18 mois). Tous les fruits peuvent être utilisés. Proposer des sucres complexes (céréales ou féculents), en plus des légumes et des fruits, à chaque repas. Limiter le sucre, les sucreries, le sirop, et les sodas. Proposer de l'eau pure comme boisson. Eviter le " grignotage " entre les repas. Exemple de 02 menus : 01er menu : Matin : 250 ml de lait de croissance + une tartine de pain +/- beurre et confiture + un fruit Midi: Crudité + pâtes+ 20 à30 g de viande ou poisson ( 4 à6 cuillères à café) ou 1/2 oeuf + beurre(1 noisette)+ un fruit : lamelles ou morceaux, à croquer. Le repas peut être mixé et donné à la cuillère ( ou au biberon si l'enfant prèfère). la texture(lisse, mixée, hachée ou en morceaux) est à adapter à la maturité et au désir de l'enfant. Goûter : 250 ml de " lait" de croissance + une compote Dîner : un biberon de 250 ml de soupe + un laitage type yaourt, fromage blanc + une compote. 2 ème menu : Petit dejeuner : 250 ml de lait de croissance +/- poudre chocolatée au bol + céréales peu sucrées + jus de fruit pressé ou 1/2 verre de jus sans sucre ajouté Midi : légumes verts + pain + 1/2 oeuf + 01 cuillère à café d'huile végétale + un laitage adapté ( yaourt ou fromage blanc) Goûter :une portion de fromage + une tartine de pain + un fruit Dîner : légumes verts + riz + 250 ml de lait de croissance au biberon. Vers l'âge de deux ans, les besoins alimentaires diminuent et l'appétit peut devenir capricieux : c'est la période d'opposition. Il est important de maintenir la règle des 4 repas, sans forcer. Entre un et trois ans, il faut favoriser la découverte de nouveaux goûts, de nouvelles saveurs et de nouvelles textures. Après l'âge de trois ans peut commencer la néophobie : c'est la peur de goûter des aliments nouveaux.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale