Le site du Docteur Martine REBOTIER-CROSET

Autre
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je pratique une activité physique : comment faire pour bien faire ? - Le site du Docteur Martine REBOTIER-CROSET - Docvadis

Je pratique une activité physique : comment faire pour bien faire ?

Flash Santé : un message, une vidéo.L’exercice physique est bon pour notre santé. Découvrez comment le pratiquer, combien de temps, combien de fois par semaine et parlez-en avec votre médecin qui répondra à vos autres questions.

Cabinet du Docteur Martine REBOTIER

4 rue Jules Louis Breton , 18100 Vierzon, France

Contacts

Téléphone : 0248754277
Fax : 0248714114

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je bouge pour ma santé : des schémas pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement des activités physiques à faire au quotidien pour rester en bonne santé. Organisez votre emploi du temps pour pratiquer une activité, soit durant quelques heures un jour de la semaine, soit une demi-heure par jour, et faites une marche rapide ou du vélo par exemple. Commencez, même doucement, mais bougez ! Votre médecin pourra les commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Diabétique, je m'informe sur les signes et les conséquences d'une hypoglycémie

    L’hypoglycémie n’est pas une maladie, mais un manque de sucre dans le sang. Elle est fréquente chez les diabétiques traités par insuline ou par certains médicaments. Il ne faut ni la dramatiser ni la négliger.

    Lire la suite
  • Mon enfant a-t-il un risque de devenir obèse ?

    La probabilité qu’un enfant obèse le reste à l’âge adulte varie selon les études : de 20 à 50 % pour une obésité avant la puberté, de 50 à 70 % pour une obésité débutant après la puberté. Il est recommandé de dépister tôt le surpoids voire l'obésité, pour une prise en charge précoce. Il y a des enfants qui sont plus à risque d’être obèses que d'autres.

    Lire la suite
  • Qu'est ce qu'un rétrécissement mitral ?

    Le rétrécissement mitral entraîne une gêne pour l’écoulement du sang entre l’oreillette et le ventricule gauche du cœur. On parle également de sténose mitrale. Cette affection est plus fréquente chez la femme.

    Lire la suite
  • Insuffisant rénal chronique : comment suis-je suivi ?

    Pour évaluer le stade et la gravité de l’insuffisance rénale, les médecins se basent sur les résultats de vos examens de sang et d’urine. Cette fiche présente les marqueurs de l’insuffisance rénale chronique autres que créatinémie, clairance et débit de filtration glomérulaire (DFG).

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale