le docteur Jérôme Marchand à Aix en Provence

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Non acceptée

En cas de cancer attention à l'eau du robinet

 Tout comme on doit faire attention à l'eau qu'on donne à un nourrisson, il faut faire attention à l'eau qu'on donne à une personne dont la santé est fragilisée par une maladie comme le cancer.

 

«TOUT COMME on doit faire attention à l'eau qu'on donne à un nourrisson, il faut faire attention à l'eau qu'on donne à une personne dont la santé est fragilisée par une maladie commele cancer. » Telle est, résumée par David Servan-Schreiber, la conclusion de l'équipe réunie autour de son site (guerir.fr), qui a étudié plus de 100 articles publiés dans la littérature scientifique et de nombreux rapports gouverne­mentaux et interrogé plus de 40 experts. Conclusion soutenue par le WWF et par une vingtaine de scientifiques, parmi lesquels le Pr Luc Montagnier (prix Nobel de médecine), le Pr Lucien Israël (professeur émérite d'oncologie médicale), le Dr Annie Sasco (épidémiologiste, INSERM), le Pr Franco Berrino (Institut italien du cancer), le Dr David Carpenter (Institut pour la santé et l'en­vironnement, université de New York à Albany).

Si l'eau du robinet est de bonne qualité au regard des normes, sa qualité varie selon les régions et les périodes de l'année, en raison de l'activité agricole, souligne le communiqué de guerir.fr et du WWF. Des personnes fragilisées peuvent ainsi être exposées sans le savoir à des taux de nitrates et de pesticides supérieurs aux normes. De plus, est-il relevé, ces normes n'ont pas évolué malgré les nouvelles connaissances sur les polluants à effet hormonal (certains pesticides, certaines hormones, le bisphénol A..). il est donc conseillé aux personnes qui ont ou ont eu un cancer de ne boire quotidiennement de l'eau du robinet que si elles sont sûres de sa qualité, sinon de s'équiper d'un filtre ou d'opter pour l'eau en bouteille.

cabinet médical

18 Rue Manuel,
13100 Aix-en-Provence, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Enceinte, je m’informe sur le déclenchement d’accouchement

    Le déclenchement artificiel de votre accouchement est envisagé. L’accouchement peut être programmé pour raison médicale ou non. Cette technique respecte un certains nombres de règles pour vous permettre de donner la vie dans les meilleures conditions.

    Lire la suite
  • Hépatite C et grossesse : que devons-nous savoir ?

    Dans un couple, lorsque l’un des deux partenaires est suivi pour une hépatite C, le projet parental doit être programmé et discuté avec le personnel médical pour éviter tout risque de complication. Le dépistage de l’hépatite C a été récemment recommandé de façon systématique chez toutes les femmes en début de grossesse.

    Lire la suite
  • Quiz diabète type 2 : que sais-je des risques liés à mon diabète ?

    Vous savez que vous avez un diabète de type 2. Votre médecin vous a expliqué la gravité de cette maladie longtemps silencieuse. Assurez-vous d’avoir compris et retenu quelles peuvent être les complications de cette maladie. Voici un quiz pour évaluer aujourd’hui vos connaissances. Alors, VRAI ou FAUX ? Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !

    Lire la suite
  • Je comprends mon taux d'HbA1c

    Le taux d’HbA1c, c’est le témoin de l’équilibre du diabète. Ce dosage sanguin fondamental, réalisé avec une simple prise de sang (non à jeun), reflète l’équilibre global de votre diabète au cours des 2 ou 3 derniers mois. Il permet d’ajuster votre traitement si besoin.

    Lire la suite
  • Vivre au quotidien après un infarctus du myocarde

    Après l’infarctus du myocarde, une fois rentré chez soi, il est nécessaire d’épargner son cœur tout en entretenant sa forme.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale