le docteur Jérôme Marchand à Aix en Provence

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Non acceptée

Évaluation d’une préparation homéopathique chez des patients épuisés nerveusement pour cause de stress

 Cette étude observationelle montre chez des patients souffrant d'épuisement nerveux et de burn-out l’action remarquable d’une préparation homéopathique complexe à base d’or, phosphate de potassium, fer, et silice .

 

Le mode de vie actuel est souvent marqué par l'urgence, les exigences croissantes de la vie professionnelle et du quotidien, avec la fébrilité qui en résulte. Les phases de tension et de détente ne s'équilibrent pas. Les réactions du corps humain à cette situation vont des symptômes psychiques aux symptômes physiques. Si le stress persiste, il entraîne des états d'épuisement récurrents avec, finalement, le syndrome de burn out, c'est-à-dire l'épuisement complet.

L'effet du stress peut être la cause de trouble fonctionnel des organes tels que des problèmes digestifs et cardiocirculatoires, ainsi que des troubles de l'humeur : irritabilité, humeur dépressive et anxiété. Malgré une fatigue persistante, les patients ne trouvent pas de sommeil réparateur et l'importante régénération qui y est liée s'en trouve perturbée.

Cette étude observationelle montre chez des patients souffrant d'épuisement nerveux et de burn-out l’action remarquable d’une préparation homéopathique complexe à base d’or, phosphate de potassium, fer, et silice .

 

 

De décembre 2008 à août 2009, 43 médecins ont recruté 300 patients épuisés nerveusement (pathologie existant déjà depuis plus de deux ans ,en outre, chez 117 de ces patients, un burn-out avait été diagnostiqué.), qui ont reçu en moyenne pendant 46 jours  une préparation homéopathique complexe  à base d’or, phosphate de potassium, fer, et silice . 

Parmi ces 300 patients, 234 (78 %) étaient de sexe féminin et 66 (22 %) de sexe masculin. L'âge moyen au début du traitement était de 50 ans. Le plus jeune patient avait 7 ans, le plus âgé 94 ans. Seuls 7 patients avaient moins de 18 ans. Plus de 50 % des patients avaient entre 41 et 60 ans( La plupart des patients indiquèrent exercer une profession  et 21 % étaient r etraités. Chez presque la moitié des patients actifs professionnellement, cette activité comportait des horaires de travail inhabituels (travail de nuit et de week-ends). Chez un tiers des actifs, des temps de récupération réguliers faisaient défaut (week-ends, vacances).

Tous les patients souffraient d'épuisement nerveux (en moyenne depuis plus de deux ans), mais chez 117 patients un syndrome de burn-out a en outre été diagnostiqué  dont le premier diagnostic remontait en moyenne à environ un an et demi. Les causes étaient: « profession ou école» pour 53 % de l'ensemble des patients, puis « taches domestiques» (25 %), « enfants» (24 %), « soins à des membres de la famille» (18 %), « événement traumatique» (20 %) et « autres causes» (25 %). Pour presque la moitié des patients (45 %), plus d'une cause était signalée.

 

La durée du traitement était en moyenne de 46,3 jours Environ les deux tiers des patients envisageaient de poursuivre leur traitement au-delà de la durée de l'étude.

266 (88,7 %) des 300 patients ont pu constater l'efficacité du traitement  et la situer dans le temps. En moyenne, il s'est écoulé 12 jours avant que les patients constatent un premier effet.

L'évaluation globale de l'efficacité du traitement s'est avérée dans 84,3 % de l'ensemble des cas « très bonne» ou « bonne»

 

Tous les symptômes physiques et psychiques typiques du tableau clinique se sont nettement améliorés par le traitement  au cours de l'étude. Au début par exemple 218 patients souffraient de « manque d'entrain », la proportion a régressé de 38 % au cours du temps. Pour d'autres symptômes typiques également, le nombre des patients concernés a fortement diminué: les troubles du rythme cardiaque (- 54 %), les céphalées (- 51 %), l'irritabilité (- 38 %) et les troubles du sommeil (- 37 %).

 

Au total 90,7 % des 300 patients seraient prêts à recommander le traitement  et. 97,3 % des médecins à le prescrire à d'autres patients.

 

En conclusion cette préparation homéopathique s'oppose à l’ épuisement nerveux et au burn-out avec une  bonne efficacité et d'une très bonne tolérance . Les premiers effets se manifestant en moyenne 12 jours après le début du traitement qui doit être suivi pendant deux mois voir plus .

 

Ces résultats positifs sont favorables à la prescription de cette préparation  dans les pathologies dues au stress

cabinet médical

18 Rue Manuel,
13100 Aix-en-Provence, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale