Docteur Gérard R. Karsenti Diététique - Nutrition - Silhouette

Nutrition
Conventionnement : Autre
Carte Vitale Non acceptée
Je connais mon taux idéal de cholestérol - Docteur Gérard R. Karsenti   Diététique - Nutrition - Silhouette - Docvadis

Je connais mon taux idéal de cholestérol

Un excès de graisses circulant dans le sang favorise le développement de maladies cardiovasculaires. Suivant l’âge et l’état de santé, il existe différentes valeurs seuils de mauvais cholestérol à ne pas dépasser.

Comment reconnaître le mauvais du bon cholestérol ?

Lors d’une analyse de sang, on fait un bilan des graisses circulant dans le sang. Il est appelé « bilan lipidique ».Plusieurs dosages sont réalisés : le LDL-cholestérol (ou LDL-c), le HDLcholestérol (ou HDL-c), le cholestérol total.

Schématiquement, le LDL-c représente le mauvais cholestérol et le HDL-c le bon cholestérol. Lorsque son taux sanguin est trop élevé, le mauvais cholestérol se dépose dans les artères. Le bon, à l’inverse, évite de tels dépôts. Dans le cas d’une alimentation trop riche en graisses animales, le taux de LDL-c augmente ainsi que le cholestérol total.

Quels sont les risques que je développe une maladie cardiovasculaire ?

L’excès de cholestérol constitue un risque de développer une maladie du cœur et des vaisseaux – une maladie cardiovasculaire. De plus, ce risque augmente avec l’âge, augmente si l’un de ses parents a souffert de ce type de maladie ou augmente encore si l’on souffre déjà d’un autre problème cardiovasculaire. Dans ce cas, les risques s’additionnent.

Pour que le cholestérol ne constitue pas un risque de plus, on décide d’une valeur de LDL-c à ne pas dépasser. Cette valeur dépend du nombre de risques que l’on présente.

Mauvais cholestérol : quelles sont les limites à ne pas dépasser ?

L’objectif principal de la prise en charge par le médecin est de faire diminuer le mauvais cholestérol (LDL-c) en dessous d’une valeur seuil bien précise. Cette valeur est déterminée par le nombre de risques cardiovasculaires qui vous sont propres. Plus les risques sont nombreux, plus le taux sanguin de LDL-c doit être faible.

Calculez votre nombre facteurs de risques cardio-vasculaires.

En complétant la grille ci-dessous, vous allez avoir une idée de votre niveau de risque cardiovasculaire personnel. Pour les questions 1 à 7, si votre réponse est « oui », comptez 1 point dans la case correspondante. Pour la question 8, si votre réponse est « oui », vous devez par contre soustraire 1 point. Il vous suffit ensuite de faire vos comptes.

 

http://www.renaloo.com/

Plus le score est élevé plus votre niveau de risque est important. Votre LDL-Cholestérol (le mauvais cholestérol) doit donc être encore plus bas.

Vous pouvez maintenant trouver le taux de LDL-cholestérol à atteindre en fonction de votre nombre de facteurs de risque cardio-vasculaires.

 

http://www.renaloo.com/

Groupe Elysée Marbeuf

39 Rue François I ,
75008 Paris, France

Contacts

  • Fixe : 01 47 23 07 07
  • Fax : 01 47 20 91 60
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Me contacter

Uniquement à l'usage de mes anciens patients 06 51 00 52 92 / Dockarsenti@gmail.com,
06 51 00 52 92 / Dockarsenti@gmail.com, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • Diabétique, je surveille moi-même ma glycémie

    Cette vidéo montre comment surveiller régulièrement sa glycémie. Une bonne surveillance de sa glycémie permet de savoir où en est son diabète et ainsi, de modifier son alimentation si besoin, ou d’aller voir son médecin en cas de trop grands changements dans les résultats.

    Lire la suite
  • Je comprends l’importance du suivi médical après chirurgie de l’obésité

    Après une chirurgie de l’obésité, une surveillance immédiate et sur le long terme est indispensable en raison des carences nutritionnelles possibles, de la métamorphose corporelle, et des changements psychiques. Vous serez ainsi régulièrement suivi par les professionnels de santé appartenant à l’équipe multidisciplinaire qui a posé l’indication opératoire.

    Lire la suite
  • Je suis enceinte : pourquoi rechercher un éventuel diabète ?

    Au cours d’une grossesse, un éventuel diabète doit être recherché et pris en charge pour limiter ses complications tant chez la maman que le bébé. Cette recherche est réalisée dans un certain nombre de situations précises.

    Lire la suite
  • Me préparer à la chirurgie de l’obésité : qui devrais-je voir ?

    Après en avoir parlé à votre médecin ainsi qu’à un spécialiste de l’obésité, vous avez décidé d’avoir recours à une chirurgie de l’obésité afin de perdre durablement du poids et de contrôler les maladies associées à votre surpoids. Il vous faut maintenant vous préparer au mieux pour cette intervention chirurgicale dont le succès est directement lié à votre implication dans la prise en charge, avant et après l’opération.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale