Le site du Docteur Jean-Paul LEMBELEMBE, gériatre

Gériatrie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Pourquoi dois-je lire attentivement la notice des médicaments ? - Le site du Docteur Jean-Paul LEMBELEMBE, gériatre - Docvadis

Pourquoi dois-je lire attentivement la notice des médicaments ?

Tous les médicaments comportent une notice d’utilisation, un document obligatoire destiné aux patients. Ce n’est pas un simple mode d’emploi. Elle renferme des informations importantes pour une bonne utilisation du médicament en toute sécurité.

Où se trouve la notice de mon médicament ? 

La notice se trouve pliée dans les boîtes de médicaments, mais si votre traitement vous a été délivré directement par l’hôpital ou que vous l’avez perdue, vous la trouverez sur internet, notamment sur la base de données publiques des médicaments : http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/ 

Pourquoi est-ce important de lire la notice ? 

Vous faites confiance à votre médecin qui vous a prescrit le médicament et à votre pharmacien qui vous l’a délivré. La notice comporte toutefois des informations, notamment sur le mode de prise, qui ne vous ont peut-être pas été précisées. Elle vous indique par exemple s’il est préférable de prendre le traitement entre, pendant ou juste après les repas. La liste des contre-indications peut vous rappeler un problème que vous auriez oublié de mentionner au médecin ou au pharmacien. Elle vous informe également  sur les possibles effets indésirables possibles du traitement. 

Si le médicament ne vous a pas été prescrit par un médecin, il est d’autant plus important de lire la notice, et notamment la rubrique « quand ne jamais prendre ce médicament », particulièrement pour les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes. 

Que contient cette notice ? 

Les notices sont toutes rédigées sur le même modèle et comportent plusieurs rubriques dans lesquelles sont précisés :

  • le nom de la substance active (indiqué en DCI, dénomination commune internationale), les indications du médicament et à qui il est destiné (enfants, adolescents, adultes..) ;
  • les informations à connaître avant de commencer le traitement et dans quelles circonstances ne jamais prendre ce médicament ; 
  • les conditions optimales de prise du médicament, la conduite à tenir en cas d’oubli ou si une dose trop importante a été absorbée ;
  • les effets indésirables possibles ;
  • les conditions de conservation;
  • tous les ingrédients du médicament, dont les excipients. Ces excipients peuvent par exemple contenir du lactose ou du saccharose qui présentent des risques durant certaines maladies ou chez les personnes allergiques. 

Que penser des effets indésirables ? 

Si votre médecin vous a prescrit ce médicament, il en connaît les effets secondaires et a estimé que, dans votre cas particulier, les bénéfices du traitement étaient supérieurs aux effets indésirables. En lisant la notice, il vous semblera cependant que le médicament a beaucoup d’effets indésirables. Il s’agit de la liste de tous les effets indésirables signalés depuis sa commercialisation et cela ne veut aucunement dire que vous en subirez. Il est tout de même important de les connaître. 

Les effets indésirables sont classés en « fréquents » (moins de 1 patient sur 10), « peu fréquents » (de 1 patient sur 10 à 1 patient sur 100) et « rares » (de 1 patient sur 100 à 1 patient sur 1000). Dans chaque catégorie, ils sont classés par ordre de fréquence décroissante. Ils sont le plus souvent peu graves. 

Si vous pensez ressentir un effet indésirable et êtes inquiet, contactez votre médecin ou pharmacien. Sur la notice se trouve une adresse internet pour signaler vous-même à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) les effets indésirables du médicament que vous avez pris (signalement-sante.gouv.fr )Attention les effets indésirables, comme par exemple la somnolence, peuvent être majorés par la consommation d’alcool. 

Il paraît que le fait de lire les notices augmente le risque d’effets indésirables, est-ce vrai ? 

Beaucoup d’études ont été consacrées à ce sujet, et il n’est pas impossible en effet que la lecture des mises en garde et des effets indésirables augmente quelque peu le risque que vous présentiez un effet secondaire. C’est ce qu’on appelle l’« effet nocebo », qui est la conséquence, non pas du produit lui-même, mais de l’attente négative ou de l’appréhension que vous avez à l’égard du médicament. 

Dois-je conserver la notice une fois que je l’ai lue ? 

Oui, il est important de la conserver. Vous pouvez avoir besoin de la consulter, par exemple s’il vous semble que vous subissez un effet indésirable. 

Cette notice est-elle mise à jour ? 

Oui, les données de la notice sont mises à jour par le laboratoire fabricant sous la supervision des autorités de santé. Une mise à jour peut cependant avoir été faite après l’impression de la notice. En cas de doute, consultez le site internet de la base de données publique des médicaments. 

Un médicament n’est pas un produit de consommation comme un autre. Il touche à votre santé. Il est ainsi impératif que vous soyez bien informé. Pour ce faire, lisez attentivement la notice avant de commencer votre traitement, que le médicament vous soit prescrit par un médecin, conseillé par un pharmacien, ou qu’il soit en vente libre.

 

 

Clinique des Augustines


Hôpital de jour gériatrique, consultation mémoire, 4 faubourg Saint Michel ,
56140 MALESTROIT, France

Contacts

  • Fixe : 02 97 73 18 23
  • Fax : 02 97 73 18 31
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Votre médecin vous a prescrit un antibiotique: ce qu’il faut savoir

    La prise abusive ou incorrecte d’antibiotiques peut être inefficace mais elle favorise aussi l’apparition de bactéries résistantes. D’où l’importance de prendre correctement ses antibiotiques et de les utiliser à bon escient.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur les médicaments biosimilaires

    Ces dernières années des médicaments biologiques (produits à partir d’une cellule ou d’un organisme vivant ou dérivés de ceux-ci) ont été développés dans le traitement de maladies comme le cancer, les maladies inflammatoires ou autres. Comme pour tout nouveau médicament, les médicaments biologiques sont protégés de la copie pendant un certain nombre d’années par un brevet ; et à l’expiration de celui-ci, ils peuvent être fabriqués par d’autres industriels que ceux propriétaires du brevet. On parle alors de médicament biosimilaire. Votre médecin vous a prescrit un médicament biosimilaire ; vous aimeriez savoir de quoi il s’agit exactement et s’il est aussi efficace et aussi fiable que le médicament biologique de référence (ou médicament princeps).

    Lire la suite
  • Je prends un AVK, antivitamines K : pourquoi surveiller l'INR?

    Un traitement par AVK vous expose à deux types de risque : hémorragie ou thrombose. Il est indispensable d’observer la prescription de votre médecin et de contrôler régulièrement votre INR. L'INR mesure la fluidité de votre sang. Vous devez par ailleurs connaître les signes évoquant une possible hémorragie.

    Lire la suite
  • Diabétique en surpoids, je m'informe sur la chirurgie de l'obésité

    La chirurgie de l’obésité permet de perdre du poids. Elle permet par ailleurs une amélioration du diabète de type 2.

    Lire la suite
  • Les pompes à insuline : des schémas pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement la composition d’une pompe à insuline, les différentes possibilités d’implantation du cathéter et de fixations du boîtier. Une pompe à insuline est un dispositif médical que vous programmez pour qu’il délivre des doses régulières d’insuline en fonction de vos besoins. Elle favorise un meilleur équilibre de votre glycémie. Votre médecin pourra les commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale