Le site du Docteur Cecile BALDY GARCIA

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai de l'hypertension artérielle : je comprends ma maladie - Le site du Docteur Cecile BALDY GARCIA - Docvadis

J'ai de l'hypertension artérielle : je comprends ma maladie

Si votre pression artérielle est supérieure à 140 – 90 mmHg, vous avez une tension trop élevée : on parle d’hypertension artérielle. Sa prise en charge est importante car vous pouvez avoir des complications graves.

A quoi est due mon hypertension ?

Dansla majorité des cas, surtout si l’hypertension survient après 50 ans, on ne retrouve pas de cause précise, mais des modifications de l’hygiène de vie voire un traitement médicamenteux sont indispensables pour retrouver une tension normale.

Dans une minorité de cas, et surtout si l’hypertension est découverte avant 40 ans, elle peut être due à d’autres maladies.

Le risque d’hypertension augmente avec l’âge.

Votre tension n’est pas fixe : elle change selon les heures et vos activités. Elle augmente, par exemple, si vous faites un effort ou après une émotion. Elle baisse au repos. De façon physiologique, la tension baisse la nuit et est plus élevée au réveil puis au long de la journée.

En cas de diabète ou de maladie rénale, les 2 chiffres de tension doivent être revus à la baisse.

Ces 2 chiffres ne sont pas forcément tous les 2 anormaux :

  • si seul le premier chiffre est anormal et dépasse 140, on parle d’hypertension systolique,

  • si seul le deuxième chiffre est anormal et dépasse 90, on parle d’hypertension diastolique.

Quels sont les signes d’alerte ?

L’hypertension peut exister sans qu’on s’en aperçoive. Même si vous ne ressentez rien, vous devez faire contrôler votre tension régulièrement et si vous en avez trop, vous devez chaque jour : prendre vos médicaments, suivre votre régime (pas trop de sel) et faire de l’exercice (30 minutes de marche tous les jours, par exemple).

Parfois, vous pouvez ressentir certains signes : bourdonnements d’oreilles, maux de tête, étourdissements, petits troubles de la vue… N’oubliez pas d’en parler lors de votre prochaine consultation. Ces signes peuvent être en relation directe avec votre tension, mais ce n’est pas toujours le cas.

L’hypertension est souvent appelée « le tueur silencieux », ce qui signifie qu’il y a peu de signes et pas de gêne qui alertent. En France, une personne sur deux souffrant d'hypertension l'ignore.

Quelles sont les complications de l’hypertension ?

Si vous avez trop de tension et si vous ne vous soignez pas régulièrement, vous risquez d’avoir un accident vasculo-cérébral (attaque cérébrale ou AVC) ou un infarctus du myocarde (crise cardiaque), et d’abîmer vos yeux ou vos reins.

Face à cette maladie, vous devez faire surveiller régulièrement votre tension, suivre votre régime (pas d’excès de sel), faire de l’exercice régulièrement et prendre chaque jour vos médicaments, même une fois que la tension est redevenue normale.

Cabinet médical

37bis Rue Jean Ferrand,
38110 La Tour-du-Pin, France

Contacts

  • Fixe : 04 74 97 49 06
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • On va me poser un stent

    Le stent est un petit dispositif introduit dans une artère lorsqu’elle est bouchée, afin de la maintenir ouverte et parfaitement irriguée par le sang. Il est mis en place lors d’une intervention appelée « angioplastie ».

    Lire la suite
  • Porteur d'un stent, je m'informe sur les conséquences

    Après la pose d’un stent dans une artère, un traitement antiagrégant qui empêche la formation de caillots est indispensable. Cependant, ce traitement expose au risque de saignements. Le suivi médical permet de vérifier que vos artères ne se bouchent pas à nouveau et assure la prévention de complications cardiaques.

    Lire la suite
  • J'évalue mon niveau de risque cardiovasculaire

    Nous ne sommes pas égaux devant les maladies cardiovasculaires : elles sont déterminées par la présence de facteurs favorisant leur survenue, variables d’une personne à l’autre. Connaissez votre niveau de risque cardiovasculaire pour mieux vous protéger.

    Lire la suite
  • J'ai un souffle carotidien ou fémoral : ce que je dois savoir

    Détecté par votre médecin lors de l’auscultation, un souffle carotidien ou fémoral peut témoigner de la présence d’une maladie vasculaire dangereuse pour votre santé. Le souffle est lié au rétrécissement du vaisseau. Une prise en charge globale est nécessaire, avec notamment la correction des facteurs de risque cardiovasculaire associés.

    Lire la suite
  • Je vois en quoi consiste une angioplastie avec pose de stent

    Cette vidéo montre en direct une angioplastie coronaire. Cette intervention permet de rétablir une circulation sanguine normale au niveau d'une artère du cœur partiellement bouchée. Le plus souvent, elle comprend la pose d'un stent.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale