Le site du Dr Annie TUNDIDOR

Dermatologie - Vénérologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Mon enfant a un psoriasis - Le site du Dr Annie TUNDIDOR - Docvadis

Mon enfant a un psoriasis

Le psoriasis est une maladie chronique de la peau d’origine multifactorielle, fréquente, qui concerne environ 2 % des personnes en France, et ce à tous les âges. Les enfants peuvent être touchés par cette maladie, quelquefois au cours des premières années de leur vie.

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. La peau, comme tout tissu de l’organisme, se renouvelle régulièrement. Chez le patient atteint de psoriasis, celle-ci se renouvelle anormalement et trop rapidement. En effet, le renouvellement des cellules de l’épiderme, couche superficielle de la peau, s’effectue en 3 jours au lieu de 28 jours habituellement.

Quels sont les signes du psoriasis chez l’enfant ?

La plaque de psoriasis chez un enfant a généralement le même aspect que celle de l’adulte.

Elle se caractérise par l’apparition de plaques rouges recouvertes d’une épaisse peau blanchâtre, qui semble peler. Les zones atteintes sont principalement situées aux coudes et aux genoux (zones de frottement). Les lésions s’étendent parfois au cuir chevelu, aux paumes des mains, sur la plante des pieds et au niveau des articulations. Ces plaques peuvent entrainer des démangeaisons (“prurit”).

Maladie bénigne la plupart du temps, le psoriasis est souvent mal vécu par la personne qui en souffre. Cette maladie difficile à vivre au quotidien, peut avoir un retentissement psychologique non négligeable.

Existe-il des formes particulières de psoriasis chez un enfant ?

Tous les types de psoriasis peuvent s’observer chez l’enfant. Les formes les plus fréquemment rencontrées sont le psoriasis en plaques et celui du cuir chevelu.

Certaines formes sont spécifiques à l’enfant, comme :

  • Le psoriasis des “langes”, situé essentiellement au niveau de la zone des couches, sur les fesses, les organes génitaux et dans les plis de l’aine est retrouvé chez le nourrisson à partir de l’âge de 3 mois.

  • Le psoriasis “en gouttes”, éruption rapide et diffuse de petites plaques de psoriasis (<1 cm) prédominant sur le tronc, succède fréquemment à une infection de type angine, due à une bactérie appelée streptocoque.

Il semblerait exister chez l’enfant une plus grande fréquence de l’atteinte du visage et de la pulpe des doigts (pulpite). En revanche, l’atteinte des ongles et des articulations serait plus rare.

Est-ce une maladie fréquente chez les enfants ?

Le psoriasis n’est pas très fréquent chez l’enfant. Mais, plus d’un tiers des psoriasis de l’adulte ont en général démarré dans l’enfance, notamment au moment de l’adolescence.

Comment va évoluer le psoriasis de mon enfant ?

C’est une maladie chronique qui va évoluer par poussées, de fréquence et d’intensité imprévisibles. Ces poussées sont entrecoupées de périodes de rémissions, disparition partielle ou totale des lésions, dont la durée est plus ou moins longue. Ces rémissions sont spontanées ou induites par le traitement. A ce jour, il n’est pas possible de prédire l’évolution à l’âge adulte du psoriasis d’un enfant. Le psoriasis des “langes” et le psoriasis “en gouttes” ne seraient pas prédictifs de la survenue d’un psoriasis à l’adolescence, mais ceci n’exclut pas une apparition tardive de la maladie, à l’âge adulte.

Est-ce une maladie contagieuse ?

Non, le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse. Il n ‘y a pas de risque de transmission à d’autres personnes.

Le psoriasis de mon enfant est-il héréditaire ?

Il existe souvent une prédisposition familiale héréditaire au psoriasis dans au moins 30 % des cas. Un dérèglement du système immunitaire, système de défense de l’organisme, est aussi incriminé. Par ailleurs, des facteurs extérieurs, comme le stress, la fatigue, les infections, certains médicaments par exemple, peuvent favoriser la survenue de poussées de psoriasis.

Quels sont les traitements du psoriasis de l’enfant ?

Il n’existe pas de thérapeutiques qui permettent de guérir définitivement le psoriasis. Mais, certains traitements en application locale ou par voie générale, peuvent contrôler efficacement les poussées de la maladie. Le traitement sera adapté à la localisation des lésions, à leur extension, à l’aspect des plaques (plus ou moins épaisses, sèches, rouges), au retentissement sur la qualité de vie. Un suivi médical régulier, permettra de faire le point sur la maladie de votre enfant et ses conséquences.

Comment puis-je aider mon enfant ?

Une aide psychologique peut-être utile, notamment à l’adolescence, moment de fragilité psychologique, qui peut rendre la maladie difficile à supporter, avec parfois une dépression réactionnelle.

Il est important d’établir une relation médecin-enfant-parents étroite pour accompagner votre enfant dans la prise en charge de sa maladie et l’aider à la gérer au quotidien : à l'école, au cours de ses activités sportives, dans ses relations amicales et amoureuses, au moment de l’adolescence.

En cas de nécessité, il ne faut pas hésiter à expliquer à l’enseignant ou au professeur de sport de votre enfant, que le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse. Aucune restriction alimentaire, sportive ou vaccinale n’est justifiée.
Fiche établie en collaboration avec l’association de patients France Psoriasis.
Pour la découvrir, consultez www.francepsoriasis.org.

Vous pouvez également contacter la permanence nationale au 01 42 39 02 55.

 

Centre de Santé Mutualiste

Avenue Calmette et Guérin , 13500 MARTIGUES, France

Contacts

Téléphone : 04 42 13 12 90

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Cabinet du Dr TUNDIDOR

2 Rue Paul Lombard , 13500 MARTIGUES, France

Contacts

Téléphone : 04 42 81 65 42
Fax : 04 42 81 16 95

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

espace la croix d 'or


laser, 1596 immeuble la CROIX D OR, 13320 BOUC BEL AIR, France

Contacts

Téléphone : 0442516542

Documents similaires

  • J'assiste à l'ablation d'un grain de beauté

    Cette vidéo vous montre le déroulement de l'ablation d'un grain de beauté. Le Dr Philippe Beaulieu vous explique qu'il faut les retirer précocement dès qu'ils ont un risque de dégénérer en mélanome, cancer de la peau. L'ablation est faite sous anesthésie locale et le fragment prélevé est adressé à un laboratoire spécialisé pour analyse.

    Lire la suite
  • J'ai un pityriasis versicolor

    Cette affection de la peau, fréquente, récidivante et bénigne se manifeste par de petites taches colorées (foncées ou claires). Elle peut être favorisée par la chaleur, une humidité élevée et la transpiration. Un traitement spécifique est nécessaire.

    Lire la suite
  • Je prends des benzodiazépines : que devrais-je savoir ?

    Les benzodiazépines sont une classe de molécules qui agissent sur le système nerveux central, prescrites pour traiter un problème d’anxiété, d’insomnie ou encore d’épilepsie. Si ces médicaments font souvent preuve d’une grande efficacité dans le traitement de ces troubles, il est important de suivre scrupuleusement les prescriptions de votre médecin, car un mauvais usage de ces molécules fait courir des risques.

    Lire la suite
  • J'ai un pityriasis rosé de Gibert

    Le pityriasis rosé de Gibert est une maladie de la peau, fréquente, bénigne et non contagieuse, qui se caractérise par l’apparition progressive de nombreuses tâches rouges, principalement au niveau du tronc et à la racine des bras et des jambes. Il guérit spontanément, sans séquelles.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur le carcinome basocellulaire

    Le carcinome basocellulaire (CBC), le plus fréquent des cancers de la peau, est également le moins dangereux s’il est rapidement traité. Se développant sur des zones exposées au soleil, les CBC ne produisent généralement pas de métastases et sont définitivement éliminés après une rapide intervention chirurgicale.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale