Le site du Docteur Sandrine TAILLEFER

Endocrinologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Prévention des cancers et activité physique : que dois-je savoir ? - Le site du Docteur Sandrine TAILLEFER - Docvadis

Prévention des cancers et activité physique : que dois-je savoir ?

La prévention des cancers représente un véritable enjeu de santé publique. En France, 34 000 nouveaux cas de cancers du côlon et 53 000 nouveaux cas de cancers du sein sont diagnostiqués chaque année. Plusieurs analyses montrent l’impact bénéfique d’une activité physique régulière sur la prévention de ces deux types de cancers.

Qu’entend-on par « activité physique » ?

L’activité physique, c’est la pratique régulière d’un sport, mais ce sont aussi toutes les activités liées à votre mode de vie, votre profession. Les activités physiques dépassent ainsi le cadre du sport et sont nombreuses. En effet, marcher, monter des escaliers, jardiner, faire le ménage sont autant d’activités physiques.

Au global, cette activité peut être très variable selon votre métier, votre style de vie et vos loisirs. Son intensité peut-être :      

•  légère : se doucher, marcher, cuisiner, jouer du piano, etc.     

•  modérée : faire du ski, du vélo, nager, porter des charges de quelques kilos, etc.      

•  élevée : jouer au football, faire du squash, de l’escalade, pratiquer la course à pied, etc.

 

Je profite de chaque occasion pour parvenir à mes 30 minutes par jour d'activité physiqueJe profite de chaque occasion pour parvenir à mes 30 minutes par jour d'activité physique

 

 Dressez un bilan de vos activités physiques de la semaine, afin de pouvoir la présenter lors de votre prochaine consultationDressez un bilan de vos activités physiques de la semaine, afin de pouvoir la présenter lors de votre prochaine consultation

Pratiquer une activité physique permet-elle vraiment de prévenir le cancer ?

La pratique quotidienne d’une activité physique permet de diminuer le risque de développer différents types de cancers. Ainsi, près de la moitié des cancers du colon et un quart des cancers du sein pourrait être évités avec un mode de vie plus sain, associant une activité physique régulière et une alimentation équilibrée.

Chez les femmes ménopausées, le risque de développer un cancer du sein diminue à chaque fois que l’on ajoute des heures d’activité physique chaque semaine. En ce qui concerne la prévention du cancer du colon, 30 à 60 minutes par jour d’activité quotidienne semblent suffisantes pour réduire le risque.

Un rôle protecteur de l’activité physique pourrait également exister dans le cas du cancer de l’endomètre (cavité de l’utérus), du poumon, de la prostate, du pancréas, et des ovaires, mais les données sont encore insuffisantes.

Quels sont les mécanismes biologiques mis en jeu ?

Les principaux mécanismes qui pourraient expliquer les bénéfices de l’activité physique sont liés à ses effets sur le poids et la diminution de la masse graisseuse, influençant la production de certaines molécules.

Par exemple, le taux de certaines hormones qui favorisent la prolifération cellulaire – phénomène impliqué dans le cancer – diminue avec l’activité physique.

Par ailleurs, l’accélération du transit intestinal liée à l’activité physique diminue spécifiquement les risques de cancers du colon en minimisant le temps de contact de la muqueuse digestive avec les substances cancérogènes contenues dans certains aliments.

Le type d’activité physique importe moins que sa régularité et son intensité. Tournez-vous donc vers le sport que vous préférez, mais essayez de le pratiquer le plus régulièrement possible. Si vous n’êtes pas très sportif, essayez de commencer par de courtes séances, puis augmentez peu à peu leur durée et intensité..

cabinet médical

1 rue Edmond Michelet ,
19000 TULLE, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Eliminer les larves de moustiques : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les endroits où l’eau peut stagner et où les larves de moustiques pourraient se développer. Plusieurs vignettes vous rappellent que vous devez supprimer les soucoupes des pots de fleurs, vérifier le bon écoulement des eaux de pluie, couvrir les réservoirs d’eau, couvrir les piscines hors d’usage, etc.

    Lire la suite
  • Je pars en mer : que devrais-je savoir sur le mal de mer ?

    Le bateau est le moyen de transport le plus susceptible de provoquer le mal des transports. Pouvant toucher un passager occasionnel comme un marin aguerri, le mal de mer, appelé naupathie, peut entraîner des symptômes bien plus importants qu’une simple nausée.

    Lire la suite
  • Je pratique la plongée sous-marine : ce que je dois savoir

    La plongée sous-marine avec un scaphandre est une activité classée à « environnement spécifique ». Pour la pratiquer dans les meilleures conditions, il est nécessaire d’en connaître les risques, de respecter les règles de sécurité et d’apprendre à déceler les signes d’alerte d’un accident.

    Lire la suite
  • Allergies : ce que je dois savoir

    L’allergie est une réaction inadaptée de l’organisme en présence d’une substance déterminée. L’allergie peut être respiratoire, alimentaire ou de contact.

    Lire la suite
  • J’ai les bons réflexes en période de canicule

    Une canicule est une vague de forte chaleur, en journée comme de nuit, qui s’étend sur plusieurs jours. Plus la vague de chaleur dure dans le temps, plus les conséquences sur la santé se font sentir, touchant gravement les organismes les plus fragiles. Le suivi de certaines recommandations permet cependant de réduire les risques.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale