Le site du Docteur Helene BATELLIER

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je modifie mon régime alimentaire en cas de gastro-entérite - Le site du Docteur Helene BATELLIER - Docvadis

Je modifie mon régime alimentaire en cas de gastro-entérite

La gastro-entérite est appelée couramment grippe intestinale. Il s’agit d’une inflammation de l’intestin due à un germe qui provoque diarrhées et vomissements.

Dois-je boire en cas de gastro-entérite ?

Vous devez boire, car diarrhées et vomissements provoquent une perte d’eau et de sels minéraux (sodium, potassium…).
Si vous avez des nausées, buvez de l’eau par petites quantités, mais fréquemment.
Choisissez une eau minérale riche en sodium pour reconstituer votre stock de sels minéraux.
La consommation de sodas à base de cola est très controversée, mieux vaut vous en abstenir.
Buvez du bouillon de légumes salé pour vous réhydrater et filtré pour éviter aux fibres d’irriter votre intestin.

Quels sont les aliments à éviter durant une gastro-entérite ?

Il faut vous abstenir de consommer légumes, fruits et jus de fruits.
Les produits laitiers sont à éviter, sauf le yaourt qui rétablit la flore intestinale.
Plats en sauce et alcool sont évidemment à proscrire.

Que puis-je manger lorsque je vais un peu mieux ?

Vous pouvez recommencer à manger par petites quantités :

  • de la pomme râpée sans la peau ou en compote,

  • des petits pots (pommes coing) habituellement destinés aux bébés,

  • du riz très cuit avec un peu de beurre,
    du gruyère en lamelles ou râpé.

A partir de quel moment puis-je recommencer à manger ?

Lorsque vous n’avez plus de nausées, vous pouvez vous alimenter en adoptant pendant deux ou trois jours un régime dit sans résidus, afin de laisser votre intestin se reposer :

  • blanc de poulet, jambon, poisson à la vapeur,

  • pâtes, riz, sans sauce tomate,

  • yaourts.

Vous pouvez ensuite reprendre une alimentation normale.

Attention, le risque majeur d’une gastro-entérite est la déshydratation. Si la gastro-entérite se prolonge au-delà de deux ou trois jours, il est préférable de consulter.
Chez le nourrisson, une gastro-entérite peut provoquer une déshydratation importante et rapide, soyez vigilant et n’hésitez pas à emmener votre enfant en consultation ou à appeler le médecin de garde.

 

 

 

Cabinet de Pédiatrie

17 Rue Ponsard ,
38100 GRENOBLE, France

Contacts

  • Fixe : 04 76 01 07 44
  • Fax : 04 76 00 96 59
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Hépatite C et grossesse : que devons-nous savoir ?

    Dans un couple, lorsque l’un des deux partenaires est suivi pour une hépatite C, le projet parental doit être programmé et discuté avec le personnel médical pour éviter tout risque de complication. Le dépistage de l’hépatite C a été récemment recommandé de façon systématique chez toutes les femmes en début de grossesse.

    Lire la suite
  • Mon bébé est constipé

    La constipation du nourrisson est source de douleur pour le bébé et d’inquiétude pour les parents. Bien que ce phénomène soit bénin, il ne faut pas le laisser s’installer.

    Lire la suite
  • Comment puis-je traiter une diarrhée en voyage ?

    Différentes infections dues à des bactéries, des virus ou des parasites peuvent provoquer une diarrhée en voyage. Le plus grand danger est la déshydratation que celle-ci peut entraîner en quelques heures. Les enfants et les sujets âgés doivent être particulièrement surveillés.

    Lire la suite
  • Comment doit se comporter la famille pour aider un enfant en surpoids ?

    La prise en charge d’un surpoids ou de l'obésité de l’enfant nécessite un changement des habitudes de toute la famille tant pour l’alimentation que l’activité physique. Cette prise en charge prend aussi en compte la lutte contre la sédentarité, l’équilibre des rythmes de vie, dont le sommeil, et les aspects psychologiques et socio-économiques. Il est indispensable que les parents et l’enfant soient impliqués dans ces interventions.

    Lire la suite
  • Comment puis-je éviter la diarrhée du voyageur ?

    La diarrhée du voyageur, ou « turista », est une affection très fréquente lorsqu’on se rend dans un pays aux conditions d’hygiène insuffisantes. Elle est le plus souvent infectieuse, transmise par l’alimentation. Quelques précautions permettent de l’éviter pour passer un séjour serein.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale