Le site du Docteur BEN MKADDEM Médecin Généraliste LE TOUQUET PARIS PLAGE 62520

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je dois suivre un régime pauvre en sel - Le site du Docteur BEN MKADDEM Médecin Généraliste LE TOUQUET PARIS PLAGE 62520 - Docvadis

Je dois suivre un régime pauvre en sel

Le régime pauvre en sel consiste à éviter le plus possible l’ajout de sel de cuisson et d’assaisonnement, ainsi que tous les aliments riches en sel. Ce régime est important, car le sel a une influence directe sur la tension artérielle et le cœur.

Qu’est-ce qu’un régime pauvre en sel ?

Un régime normalement salé apporte chaque jour de 5 à 6 g de sodium.Un régime pauvre en sel devrait apporter de 1,5 à 2,5 g de sodium au maximum par jour.Le sodium est la dénomination chimique du sel, d’où le terme de « régime hyposodé », lorsqu’il s’agit d’un régime pauvre en sel.

Pourquoi dois-je suivre un régime pauvre en sel ?

Un régime pauvre en sel contribue à réduire votre hypertension artérielle et améliore le fonctionnement de votre cœur. Ce régime vous est donc demandé dans le cadre de votre traitement (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque…).

Comment réduire mon apport en sel ?

Il ne faut absolument pas saler à table ni ajouter de sel à l’eau de cuisson.Il faut éviter les aliments très riches en sel comme la viande et les poissons fumés ou les aliments en conserve ; diminuer la consommation de condiments (cornichons, olives, ketchup, moutarde, sauces et vinaigrettes…), et ne pas abuser de la consommation d’huîtres.

Certaines eaux minérales contiennent une quantité importante de sel (exprimée en mg/l de sodium).

Quelques aliments à éviter et ceux à privilégier 

Quelques aliments à éviter et ceux à privilégier

Comment savoir quels aliments contiennent du sel ?

La mention « sodium » doit vous alerter sur la présence de sel.Les étiquettes alimentaires notent la teneur en sodium des aliments, exprimée en milligrammes (mg). Cette teneur en sodium peut varier d’une marque à une autre.Consommez des aliments frais et limitez la consommation d’aliments transformés : soupes en sachet ou en conserve, versions « instantanées », fromages à tartiner, etc.Certains fromages sont naturellement pauvres en sel (chèvre frais, comté, emmenthal).Préférez les produits mentionnant « teneur réduite en sel » ou « sans sel additionné ».La nourriture des chaînes de restauration rapide est très riche en sel. Au restaurant, choisissez les plats qui en contiennent le moins ou renseignez-vous auprès du serveur.

Comment donner du goût à mes aliments ?

Assaisonnez les aliments avec du jus de citron, des fines herbes et des épices, en évitant celles qui contiennent du sel (ex : sel à l’ail, sel aux épices).Si le goût salé vous manque, achetez du sel de remplacement, mais n’en abusez pas car il est très riche en potassium.Il existe des condiments sans sel, vendus dans les magasins spécialisés ou dans les rayons diététiques des grandes surfaces.

Suivre un régime pauvre en sel (ou hyposodé) fait partie de votre traitement. Il contribuera à un meilleur équilibre de votre pression artérielle et de votre cœur.

Cabinet Médical du Dr BEN MKADDEM

32 Rue de Paris,
62520 Le Touquet-Paris-Plage, France

Contacts

  • Fixe : 03 21 05 02 99
  • Fax : 03 21 05 02 99
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CABINET MEDICAL

32 Rue de Paris,
62520 Le Touquet-Paris-Plage, France

Contacts

  • 0321050299 : 0612952931
  • : 0612952931
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je voyage en étant cardiaque : les bons conseils

    Etre cardiaque ne doit pas être un frein à vos envies de voyager. La plupart des déplacements, même lointains, sont possibles. Il faut néanmoins respecter certaines règles pour le faire en toute sécurité et pour en profiter pleinement. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Je pars en mer : que devrais-je savoir sur le mal de mer ?

    Le bateau est le moyen de transport le plus susceptible de provoquer le mal des transports. Pouvant toucher un passager occasionnel comme un marin aguerri, le mal de mer, appelé naupathie, peut entraîner des symptômes bien plus importants qu’une simple nausée.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Je me rends dans un CSAPA (Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie)

    Cette vidéo décrit l’offre d’un CSAPA. Vous y découvrez le rôle du médecin, du psychologue, de l’assistante sociale et du responsable hébergement. Evaluer la consommation du produit et pouvoir se situer. Travailler sur un projet personnalisé. Etre suivi par un psychologue individuellement ou s’exprimer dans un groupe de parole. Améliorer une situation précaire, bénéficier d’un logement. Autant d’aides complémentaires pour ne pas être seul dans cette démarche.

    Lire la suite
  • Vivre au quotidien avec une BPCO

    La BPCO, ou broncho-pneumopathie chronique obstructive, ne peut pas être totalement guérie, mais on peut la prévenir, arrêter sa progression, soulager ses symptômes et améliorer la qualité de vie.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale