Le site du Docteur BEN MKADDEM Médecin Généraliste LE TOUQUET PARIS PLAGE 62520

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Mon proche présente-t-il les signes d’une maladie bipolaire ? - Le site du Docteur BEN MKADDEM Médecin Généraliste LE TOUQUET PARIS PLAGE 62520 - Docvadis

Mon proche présente-t-il les signes d’une maladie bipolaire ?

Les troubles bipolaires font partie des troubles de l’humeur. Ils exposent les personnes atteintes à des risques et nécessitent une prise en charge médicale. Cette fiche a pour objectif de vous aider à déterminer si votre proche présente des signes évocateurs d'un trouble bipolaire.

Pourquoi parle-t-on de trouble bipolaire ?

L'humeur d'une personne atteinte de trouble bipolaire oscille entre deux pôles : la dépression (le bas) et l'accès maniaque (le haut). Accès maniaques, périodes saines et épisodes dépressifs se succèdent.La durée des différents épisodes varie, mais en l'absence de prise en charge les cycles s'accélèrent.

Les troubles bipolaires peuvent survenir à tout âge, dès 20 ans. Ils sont fréquemment associés à un terrain familial « favorable », c'est-à-dire qu'une personne est davantage susceptible de développer cette maladie si un de ses parents présente ou a présenté un trouble bipolaire.

Comment reconnaître un accès maniaque ?

L'accès maniaque survient souvent de manière brusque, sans qu'on puisse identifier de cause réelle. Il est caractérisé par une insomnie et une forte excitation. Le comportement de la personne peut surprendre son entourage : dépenses excessives, exubérance... Ces signes s'accentuent rapidement, avec une confiance en soi exagérée, des insomnies répétées, une pensée accélérée et une nette hyperactivité. La personne est désinhibée et s'expose à des risques : conduite trop rapide, comportement sexuel à risque... A l'excès, la personne atteinte peut tomber dans le délire mégalomaniaque, avec des rêves de grandeur et une perte totale du sens des réalités et de ses capacités réelles.

Comment reconnaître un accès dépressif ?

L'épisode dépressif peut lui aussi survenir assez brusquement mais en général, il s'installe en plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Il est caractérisé par plusieurs signes, présents pendant au moins quinze jours d'affilée, tels qu'une grande tristesse, un ralentissement intellectuel, une grande fatigue, un désintérêt pour la vie, des troubles de la mémoire et de la concentration, une perte d'appétit, un fort sentiment de culpabilité, une agressivité, des douleurs physiques.

Il peut également arriver que la personne atteinte de trouble bipolaire développe des idées suicidaires, exprimées ou non. C'est là le principal risque de cette maladie.

Comment puis-je aider mon proche ?

Une fois le diagnostic établi, veillez à ce que votre proche consulte régulièrement son médecin et suivez les conseils de celui-ci, notamment s'il propose une hospitalisation.En effet, cette maladie peut avoir des répercussions importantes : dépenses excessives, comportement déréglé avec des conséquences professionnelles et personnelles, risque de suicide.

La maladie bipolaire est un trouble de l'humeur pouvant avoir des conséquences graves pour la personne qui en est atteinte, en phase maniaque comme dans les épisodes dépressifs. Elle est fréquemment associée à un terrain familial favorable. Si vous pensez que votre proche peut être atteint de cette maladie, conseillez-lui d'en parler à un médecin. Celui-ci pourra lui apporter toute l'aide dont il a besoin. Vous pouvez également contacter des associations de proches de personnes bipolaires.

Cabinet Médical du Dr BEN MKADDEM

32 Rue de Paris,
62520 Le Touquet-Paris-Plage, France

Contacts

  • Fixe : 03 21 05 02 99
  • Fax : 03 21 05 02 99
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CABINET MEDICAL

32 Rue de Paris,
62520 Le Touquet-Paris-Plage, France

Contacts

  • 0321050299 : 0612952931
  • : 0612952931
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Eliminer les larves de moustiques : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les endroits où l’eau peut stagner et où les larves de moustiques pourraient se développer. Plusieurs vignettes vous rappellent que vous devez supprimer les soucoupes des pots de fleurs, vérifier le bon écoulement des eaux de pluie, couvrir les réservoirs d’eau, couvrir les piscines hors d’usage, etc.

    Lire la suite
  • Je protège mes dents en cas de diabète : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut favoriser une maladie des gencives entrainant un déchaussement des dents. La prévention des risques de complications dentaires est fondamentale. Pour éviter de perdre vos dents, voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je lutte contre les acariens : les bons conseils

    Les acariens sont des allergènes fréquents qui peuvent provoquer des crises d’asthme. Maîtriser votre environnement pour limiter leur présence et prévenir vos crises est essentiel. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale