Le site du Docteur BEN MKADDEM Médecin Généraliste LE TOUQUET PARIS PLAGE 62520

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je ne peux pas mettre  mon enfant en collectivité s'il souffre d'une maladie potentiellement contagieuse - Le site du Docteur BEN MKADDEM Médecin Généraliste LE TOUQUET PARIS PLAGE 62520 - Docvadis

Je ne peux pas mettre mon enfant en collectivité s'il souffre d'une maladie potentiellement contagieuse

La fréquentation de l’école est suspendue durant une maladie infectieuse. On appelle cette précaution l’éviction scolaire. En tant que parent, vous devez signaler l’absence de votre enfant dès que possible auprès de son école.

Quelles sont les maladies qui m’obligent à garder mon enfant à la maison ?

L’arrêté ministériel du 3 mai 1989, modifié par le Conseil supérieur d'hygiène publique de France le 14 mars 2003, impose de tenir votre enfant hors de la collectivité en cas de maladie grave comme la diphtérie, la coqueluche, la scarlatine, la rougeole, les oreillons ou la rubéole.En cas de méningite à méningocoque, la question de l’éviction scolaire ne se pose pas puisque l’enfant est hospitalisé.

Dans quels cas est-ce préférable de garder mon enfant à la maison ?

Il est souhaitable de garder votre enfant à la maison en cas de fièvre, de vomissement, de diarrhée ou de risque de contagion.Même lorsque ce n’est pas obligatoire, cette éviction est préférable à la phase aiguë de la maladie pour lui et les autres enfants (en cas de grippe,  de gastro-entérite présumée d’origine virale, ou de varicelle par exemple).

Comment dois-je informer l’école ?

Il faut appeler l’école dans les 48 heures pour prévenir que votre enfant est malade.A son retour, il est nécessaire d’écrire un mot à l’enseignant pour justifier le motif de l’absence de votre enfant.Vous ne devrez fournir de certificat médical justifiant l’absence de votre enfant que s’il a contracté une maladie contagieuse comme la coqueluche, la méningite à méningocoques, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la scarlatine ou la diphtérie.

A quel moment puis-je le remettre à l’école ?

Si votre enfant a souffert d’une maladie contagieuse grave, la durée d’éviction est variable selon l’affection. Pour réintégrer la classe, votre enfant aura besoin d’un certificat médical attestant sa guérison.Dans tous les autres cas, vous pouvez remettre votre enfant en classe dès qu’il va mieux et qu’il n’est plus contagieux.

Le Haut Conseil de la Santé publique a établi un guide  «  des conduites à tenir en cas de maladies infectieuses dans une collectivité d’enfants ou d’adultes ». Dans ce guide, chaque maladie infectieuse a fait l’objet d’une fiche individuelle précisant la période d’incubation, la durée de la contagiosité, les mesures à prendre concernant l’éviction du sujet malade, l’hygiène et la prévention de l’entourage. Le rapport peut être téléchargé à cette adresse : http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_des_conduites_a_tenir_en_cas_de_maladie_transmissible_dans_une_collectivite_d_enfants.pdf

 

 

Maladies infectieuses

Eviction scolaire obligatoire

Certificat médical obligatoire

Eviction scolaire recommandée

Coqueluche

+

+

 

Rougeole

+

+

 

Oreillons

+

+

 

Rubéole

 

+

 +

Scarlatine

+

+

 

Diphtérie

+

+

 

Méningite à méningocoque

 

+

 

Grippe

 

 

+

Gastroentéritevirale

 

 

+

Varicelle

 

 

+

Cabinet Médical du Dr BEN MKADDEM

32 Rue de Paris,
62520 Le Touquet-Paris-Plage, France

Contacts

  • Fixe : 03 21 05 02 99
  • Fax : 03 21 05 02 99
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CABINET MEDICAL

32 Rue de Paris,
62520 Le Touquet-Paris-Plage, France

Contacts

  • 0321050299 : 0612952931
  • : 0612952931
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Eliminer les larves de moustiques : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les endroits où l’eau peut stagner et où les larves de moustiques pourraient se développer. Plusieurs vignettes vous rappellent que vous devez supprimer les soucoupes des pots de fleurs, vérifier le bon écoulement des eaux de pluie, couvrir les réservoirs d’eau, couvrir les piscines hors d’usage, etc.

    Lire la suite
  • Je protège mes dents en cas de diabète : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut favoriser une maladie des gencives entrainant un déchaussement des dents. La prévention des risques de complications dentaires est fondamentale. Pour éviter de perdre vos dents, voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je lutte contre les acariens : les bons conseils

    Les acariens sont des allergènes fréquents qui peuvent provoquer des crises d’asthme. Maîtriser votre environnement pour limiter leur présence et prévenir vos crises est essentiel. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale