Drs Patrick Oddo et Sabine De Sanctis
Je soupçonne un trouble de mémoire -  Drs Patrick Oddo et Sabine De Sanctis - Docvadis

Je soupçonne un trouble de mémoire

La mémoire est un processus complexe qui met en jeu nombre de structures cérébrales. Le vieillissement, la maladie ou un traumatisme peuvent endommager son fonctionnement.

Le fait d'oublier est-il normal ?

L'oubli est un processus normal de tri des informations. Les éléments inutiles n'ont pas besoin d'être conservés.Il arrive également que le processus s'enraye sous l'effet d'un phénomène ponctuel. C'est le trou de mémoire. Il s'agit d'un état de confusion qui peut être provoqué par le manque de sommeil, le surmenage ou par la prise excessive d'alcool, de substances toxiques (drogues) ou de certains médicaments.En revanche, lorsque l'oubli est sélectif (période précise) ou qu'il porte sur une acquisition (langage), il peut s'agir d'un trouble neurologique.Les troubles diffèrent en fonction de la zone du cerveau endommagée.

Quels sont les symptômes de ces troubles de mémoire liés à un désordre neurologique ?

  • Amnésie rétrograde. Elle se manifeste par une incapacité à se remémorer des faits anciens, tandis que les souvenirs récents sont intacts. Exemple : la personne ne peut pas se rappeler le nom de l'animal de compagnie qu'elle avait étant enfant ou l'adresse de son premier appartement, mais elle connaît la date du jour.

  • Amnésie antérograde. Les faits récents ne sont plus fixés dans la mémoire, seuls demeurent les souvenirs anciens. Exemple : la personne est incapable de se souvenir d'un film qu'elle vient de voir. En revanche, elle peut indiquer sa date de naissance.

  • Amnésie lacunaire. La perte de mémoire porte sur une période ponctuelle. Exemple : la personne a oublié quelques minutes, quelques heures ou quelques jours. Mais elle se souvient des périodes précédentes, et de nouveaux faits sont stockés dans sa mémoire.

  • Amnésie sélective. Elle se manifeste par des perturbations du langage avec des pertes de vocabulaire. Exemple : la personne ne connaît plus le sens d'un mot ordinaire comme cafetière.

Ces phénomènes peuvent faire suite à un choc physique (accident, évanouissement), à un choc psychologique ou encore à une maladie(alcoolisme chronique).

Quels sont les troubles de mémoire liés à l'âge ?

  • L'ictus amnésique. Il s'agit d'une perte de mémoire brutale portant sur le lieu, la date. Ce trouble ne dure que quelques heures et disparaît aussi brutalement qu'il est venu sans laisser de séquelles. Exemple : la personne est désorientée et pose plusieurs fois les mêmes questions. Puis le trouble passe et la personne retrouve tous ses moyens.

  • La maladie d'Alzheimer. Peu à peu, une amnésie progressive s'installe et les souvenirs les plus récents s'effacent, tandis que les plus anciens sont généralement les mieux conservés. Un état d'anxiété apparaît, voire un état dépressif.

Ces troubles de la mémoire ont un retentissement sur les activités de la vie quotidienne et l'autonomie.

Pour limiter les trous de mémoire, préservez votre sommeil, limitez les médicaments, évitez le stress et le surmenage.L'oubli devient problématique lorsqu'il n'est plus conscient ou qu'il fait suite à un choc. Il est nécessaire de consulter un médecin rapidement.Si l'un de vos proches a des pertes de mémoire, contactez son médecin afin de pouvoir faire un bilan lors d'une prochaine consultation. C'est souvent l'entourage qui peut détecter les premiers signes de la maladie d'Alzheimer.

CENTRE MEDICAL DU PLAN

172 RUE DES MICOCOULIERS ,
N° 8 LE HAMEAU DU PLAN,
83330 LE PLAN DU CASTELLET, France

Contacts

  • Fixe : 04 94 98 60 17
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Dr Oddo et Dr De Sanctis

172 Rue des Micocouliers,
LE PLAN DU CASTELLET,
83330 Le Castellet, France

Contacts

  • Fixe : 0494986017
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je m’informe sur les IST auprès d’un CeGIDD

    Cette vidéo fait le point sur les infections qui peuvent être transmises au cours d’une relation sexuelle. Certaines sont en augmentation. Meilleur moyen de se protéger : le préservatif, masculin mais aussi le préservatif féminin. Et pour se faire dépister, bénéficier d’un traitement, poser vos questions, RV dans un CeGIDD .

    Lire la suite
  • 8 bonnes raisons de voir votre ophtalmologiste pour un dépistage d’un glaucome

    Si vous avez plus de 45 ans ou qu’une personne de votre famille est atteinte d’un glaucome, vous devez faire contrôler votre vue régulièrement. Plus le diagnostic est fait tôt, plus vite vous serez pris en charge. Découvrez sans attendre 6 fiches, 1 vidéo et 1 quiz. Prenez connaissance de ces infos et parlez-en avec votre ophtalmologiste lors de votre consultation. Il répondra à vos questions.

    Lire la suite
  • Exposition au VIH ? Rendez-vous dans un CeGIDD

    Cette vidéo vous fait vivre une consultation entre une personne qui pense avoir pris un risque sexuel et un médecin d’un CeGIDD, Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic. Si vous aussi, vous avez un doute, des spécialistes vous reçoivent et vous prescrivent, si besoin, un traitement préventif contre le VIH. Rendez-vous dans un CeGIDD sans attendre.

    Lire la suite
  • Je me protège du VIH : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement comment prévenir la transmission du VIH. Le virus est véhiculé par le sang, le sperme, les sécrétions génitales et le lait maternel. Pour s’en protéger, il est essentiel d’utiliser des préservatifs. Si vous êtes séropositive, il est important que votre grossesse soit suivie par une équipe médicale. Usager de drogues, utilisez des seringues stériles à usage unique.Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Prédisposition génétique aux cancers du sein et de l’ovaire : je trouve un soutien auprès de BRCA France

    L’association BRCA France a pour mission d’informer, d’accompagner et de soutenir les patients porteurs de la mutation génétique BRCA et leurs familles. La mutation BRCA qui prédispose au cancer du sein et de l’ovaire est insuffisamment connue du public. En France, plus de 20.000 personnes présentent cette prédisposition génétique.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale