Association médicale des docteurs Bernard et Michel-Bertani
Dois-je me faire vacciner contre le zona ? - Association médicale des docteurs  Bernard et  Michel-Bertani - Docvadis

Dois-je me faire vacciner contre le zona ?

Le zona est une maladie assez fréquente, qui touche le plus souvent les adultes. La majorité des cas (60 %) survient après 45 ans. La gravité de la maladie vient de ce qu’elle peut être à l’origine de douleurs persistantes et très difficiles à traiter. Ces douleurs chroniques, dites « post-zostériennes » toucheraient environ 20 % des adultes ayant développé un zona. Un vaccin est commercialisé en Europe depuis 2006 et a été inclus dans le calendrier vaccinal depuis 2016.

Le vaccin contre le zona est-il efficace ?

  Le Haut Conseil de la Santé Publique a évalué l’efficacité du vaccin à partir des données d’une grande étude. Le vaccin s’est avéré efficace pour éviter le zona dans la moitié des cas sur l’ensemble des personnes vaccinées. Son efficacité est encore meilleure dans la tranche d’âge des 60 à 69 ans où le nombre de cas a été réduit de près de 65 %. En revanche, il est un peu moins efficace chez les personnes de plus de 70 ans, réduisant de moins de 40 % le nombre de personnes atteintes dans cette catégorie d’âge.

De plus, pour les personnes qui ont développé un zona malgré le vaccin, la fréquence des douleurs post-zostériennes et leur sévérité sont réduites de plus de 60 % en moyenne.

L’efficacité sur l’immunité diminue toutefois avec le temps, puisque dans l’étude prise en référence, seulement 20 % des personnes vaccinées restaient protégées 10 ans après le vaccin. L’efficacité sur la fréquence des douleurs et leur sévérité persiste, bien qu’atténuée elle aussi. 

  Qui doit se faire vacciner ?

 Le Haut Conseil de la Santé Publique recommande la vaccination chez les adultes âgés de 65 à 74 ans révolus avec un schéma vaccinal à une seule dose.

  Le vaccin contre le zona a-t-il des effets indésirables ?

  Le vaccin existe depuis 10 ans et plus de 13,6 millions de doses ont été injectées. Selon les données actuellement disponibles, le profil de sécurité d’emploi du vaccin est satisfaisant. Les effets indésirables le plus souvent rapportés sont des réactions au site d’injection et des maux de tête. La fréquence des effets indésirables se situe aux alentours de 85 pour 100 000 doses vaccinales (dont 5, 2 effets plus graves pour 100 000 doses) : éruptions de type zona, douleur, fièvre ou rash cutané (éruption soudaine et passagère).

  Quelles sont les contre-indications au vaccin ?

  Le vaccin est contre-indiqué dans toutes les situations où l’immunité est diminuée, par une maladie (VIH/SIDA, affections de la moelle osseuse, leucémies, etc.) ou par un traitement immunosuppresseur. La vaccination doit être évitée aussi en cas de tuberculose active non traitée.

  Puis-je me faire vacciner contre le zona en même temps que contre la grippe ?

  Oui, il est possible de faire le vaccin contre la grippe et celui contre le zona le même jour, en 2 sites d’injection différents. En revanche, le vaccin anti-pneumococcique est formellement contre-indiqué en même temps que celui contre le zona. Pour les autres vaccins, il n’existe pas de données suffisantes et mieux vaut donc les éviter.

  Le vaccin est-il remboursé ?

Le vaccin contre le zona est remboursé par l’Assurance maladie, uniquement chez les personnes de 65 à 74 ans. 

L‘Assurance maladie ne rembourse que 30 % du prix du vaccin, le complément est, dans la majorité des cas, pris en charge par les complémentaires.

 

  Le zona est une maladie le plus souvent bénigne, mais le risque de douleurs neuropathiques chroniques, difficiles à traiter, donne tout son intérêt à la prévention vaccinale. Si vous hésitez à vous faire vacciner, le bénéfice éventuel de la vaccination dans votre cas particulier peut être évalué avec votre médecin traitant.

 

 

 

Docteur MICHEL

6a rue du zoll,
67150 Nordhouse, France

Contacts

  • Fixe : 0367370073
  • Fax : 0367370083
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Docteur BERNARD

6a rue du zoll,
67150 Nordhouse, France

Contacts

  • Fixe : 0367370073
  • Fax : 0367370083
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Association médicale des docteurs Bernard et Michel-Bertani

6 a rue du zoll,
67150 Nordhouse, France

Contacts

  • Fixe : 0367370073
  • Fax : 0367370083

Documents similaires

  • Prévention du cancer du col de l'utérus chez les jeunes filles : ce qu'il faut savoir

    Ces informations sur la vaccination anti-HPV dans le cadre de la prévention du cancer du col de l’utérus vous concernent particulièrement si vous êtes une jeune fille de 11 ans à 19 inclus. Si vous êtes parent d’une jeune fille concernée, lisez les informations avant de lui transmettre le document. Vous pourrez ainsi en parler ensemble.

    Lire la suite
  • Etant à risque, je comprends le dépistage et la surveillance de lésions liées au virus HPV

    Les infections virales à papillomavirus humain, peuvent être à l’origine de lésions précancéreuses au niveau du canal anal chez les patients porteurs du VIH. Le risque est ensuite relativement élevé de déclencher un cancer. Le dépistage de ces lésions joue un rôle capital pour prévenir l’apparition d’une tumeur dans cette zone. Un suivi médical proctologique régulier est donc indispensable.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la grippe

    La grippe est une maladie infectieuse le plus souvent bénigne mais pouvant entraîner de graves complications sur des organismes fragilisés. Du fait de la grande variabilité des virus de la grippe, chaque épidémie est différente des précédentes par le nombre de malades et de décès.

    Lire la suite
  • HPV, papillomavirus humain, avec ou sans vaccin

    Le vaccin contre le papillomavirus humain, virus aussi appelé HPV (Human Papilloma Virus), permet d’éviter les deux tiers des cancers du col de l’utérus*

    Lire la suite
  • Mon calendrier vaccinal

    Ce tableau vous permettra de suivre vos vaccinations et d’être à jour. En France, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le pneumocoque, la coqueluche, l'hépatite B, Haemophilus influenzae b, les méningocoques, sont obligatoires. Les autres vaccinations indiquées dans le tableau ci-dessous sont recommandées. Votre médecin vous informera sur leur importance, selon votre situation.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale