Le site du Docteur Françoise PAPPO

Oncologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Non acceptée
Je dois annoncer mon cancer à mes proches - Le site du Docteur Françoise PAPPO - Docvadis

Je dois annoncer mon cancer à mes proches

Votre médecin vous a dit que vous aviez un cancer. C’est maintenant à vous de l’annoncer à votre famille, vos proches, vos collègues et de répondre à leurs questions.

Est-ce important d’en parler rapidement ?

Il s’agit d’une mauvaise nouvelle qui va toucher d’autres personnes de votre entourage dans leur quotidien et dans leurs relations avec vous.
Il est donc important d’aborder rapidement le sujet avec quelqu’un de confiance pour « verbaliser », c’est-à-dire exprimer ce que vous ressentez avec vos mots et votre émotion.

A qui dois-je le dire en premier ?

Il est difficile de faire une généralité. Chaque personne a un contexte familial et amical qui lui est propre.
Vous devez vous poser la question de savoir à qui vous allez en parler en premier. A qui souhaiteriez-vous spontanément vous confier ? Quelle est la personne proche qui pourra et saura vous écouter ?
Si vous vivez seul(e), ce sera un(e) ami(e) ou une personne de la famille. Si vous vivez en couple, ce sera certainement votre conjoint ou votre partenaire. Mais, parfois, un(e) ami(e) peut être une première étape pour mieux aborder ensuite la discussion avec votre conjoint ou avec vos enfants.

Comment l’annoncer ?

Il n’y a là, non plus, aucune recette. Mais il ne faut pas essayer de cacher la vérité à votre entourage. Surtout à votre conjoint et à vos enfants. Ils risqueraient de considérer votre attitude comme un manque de confiance envers eux, voire une trahison. N’anticipez pas, n’imaginez pas et ne craignez pas leurs réactions. Souvent, les réactions dans de telles situations sont surprenantes.
Le retentissement de certains mots ou de certaines situations se réfère à l’univers de chacun, à ses représentations qui sont liées à sa culture, à son expérience, mais aussi à son âge.
Exprimez-vous avec vos mots et laissez les autres s’exprimer avec les leurs.

Comment puis-je être aidé(e) ?

Lors d’une première consultation au cours de laquelle on vous a annoncé votre maladie, l’importance du choc émotionnel a été telle que vous n’avez pas enregistré ou compris tout ce qui vous a été dit. Si possible, faites-vous accompagner par une personne de confiance ; votre cancérologue y sera le plus souvent tout à fait favorable.
Il existe aussi des « dispositifs d’annonce ». Au cours de ces rencontres avec le personnel soignant, vous pourrez poser des questions sur votre maladie, vos traitements, vos besoins de soutien, etc.
Il existe aussi des groupes de parole qui vous permettent d’échanger avec d’autres malades et vous aident à formuler et à parler de votre maladie.

Comment mon entourage peut-il m’épauler ?

On sous-estime souvent son entourage. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on essaie toujours de cacher les choses.
Mais faire confiance à ses proches, c’est autant partager des moments d’angoisse que des moments d’espoir.
Vous pouvez, par exemple, choisir de vous faire accompagner par un membre de votre famille ou un(e) ami(e), lors des consultations ou des soins. Vous vous sentirez mieux soutenu(e) et vous pourrez partager vos réflexions et vos angoisses.
Si vos proches manifestent de l’angoisse et se trouvent en détresse, ils peuvent aussi bénéficier d’un soutien avec un psycho-oncologue.

Faites confiance à vos proches et à votre entourage et ne sous-estimez pas leurs capacités à vous accompagner.
Votre médecin et l’équipe soignante peuvent vous aider. N’hésitez pas à leur poser des questions.

Psychothérapie

8 Rue de la Libération,
83136 Forcalqueiret, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CHÂTEAUCLAIR

1030,
Bâtiment A, 1er étage,
83000 TOULON, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Après un cancer : dois-je me faire aider ?

    Grâce aux progrès de la médecine, de nombreuses personnes peuvent espérer guérir de leur cancer. Cependant, l’après-cancer, phase de transition, demande un réel travail psychique. Pour mieux appréhender cette période et les difficultés associées, il est parfois indispensable de se faire aider.

    Lire la suite
  • Mon proche est-il dépressif ?

    On entend souvent parler de dépression de sorte que nous avons tous le sentiment d’avoir des proches dépressifs parce qu’ils ont le cafard ou qu’ils sont tout simplement tristes…Cette fiche a pour objectif de vous aider à déterminer si votre proche présente des signes pouvant évoquer une dépression, une maladie réelle nécessitant une prise en charge par un spécialiste.

    Lire la suite
  • Témoignage d’Isabelle : elle pense positivement après son cancer

    Isabelle, professeur d’arts plastiques, a subi une chirurgie conservatrice et une radiothérapie pour traiter un cancer du sein. Elle doit maintenant suivre une hormonothérapie pendant cinq ans. Avec l’aide d’un psychologue, elle a cherché des ressources en elle-même pour lutter contre ce cancer qu’elle a ressenti comme une agression. Voici son témoignage.

    Lire la suite
  • J'ai un cancer et mes proches m'accompagnent dans cette épreuve

    Votre médecin vous a diagnostiqué un cancer. C’est avec votre entourage, qu’il s’agisse de votre famille ou de vos proches, que vous allez faire face à cette maladie : vous avez besoin de leur soutien, ils ont besoin de savoir et de comprendre ce qui se passe.

    Lire la suite
  • Cancer : je rejoins un groupe de parole pour sortir de mon isolement

    Face à la maladie, ne restez pas isolé(e). Si vous souhaitez partager votre vécu et votre expérience avec des personnes dans une situation semblable à la vôtre, vous pouvez rejoindre un groupe de parole.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale