Le site du Docteur Françoise PAPPO

Oncologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Non acceptée
Je souffre de douleurs neuropathiques - Le site du Docteur Françoise PAPPO - Docvadis

Je souffre de douleurs neuropathiques

La douleur neuropathique est causée par une atteinte du système nerveux affectant les voies et les structures intégrant les informations sensitives.

Une douleur neuropathique, qu'est-ce que c'est ?

Comme toute autre partie de l'organisme, les nerfs peuvent être atteints d'une maladie ou avoir subi un traumatisme.
Quand un nerf est atteint, il ne fonctionne plus normalement et peut transmettre des messages erronés au cerveau. Le cerveau enregistre donc une mauvaise information et peut envoyer un signal de douleur si la ou les lésions affectent les voies et les structures intégrant les informations sensitives.

Ces douleurs sont-elles fréquentes ?

Les douleurs neuropathiques concernent environ 4 millions de patients en France. Elles représentent près de 30 % des motifs de consultation dans les centres spécialisés dans le traitement de la douleur.

Y a-t-il plusieurs sortes de douleurs neuropathiques ?

Il y a deux types de douleurs neuropathiques :

  • La douleur neuropathique périphérique. Elle est due à une maladie ou à un traumatisme (blessure) qui a atteint les nerfs situés à l'extérieur du cerveau et de la moelle épinière.

  • La douleur neuropathique centrale. Elle est due à une affection ou à un traumatisme lié directement au système nerveux central, c'est-à-dire le cerveau ou la moelle épinière.

Le type de douleur neuropathique est fonction de la cause.

Quelles sont les causes ?

Beaucoup d'affections ou maladies peuvent être responsables d'une douleur neuropathique.

  • Périphériques : le zona, le diabète, les infections (VIH, SIDA), les lésions traumatiques accidentelles ou post-chirurgicales, certains traitements du cancer, etc.

  • Centrales : accident vasculaire cérébral (AVC), sclérose en plaques, tumeur, maladie de Parkinson, lésions traumatiques de la moelle épinière, etc.

A quoi reconnaît-on une douleur neuropathique ?

Il existe plusieurs types de douleur qui peuvent différemment associer :

  • Une douleur spontanée continue, superficielle (comme une brûlure) ou plus profonde (sensation d'étauou de crampe).

  • Une douleur spontanée paroxystique (décharge électrique, élancements...).

  • Une douleur provoquée par le frottement, la pression, le froid.

Ces douleurs sont également associées à des sensations de picotement, des fourmillements ou des démangeaisons.


Tous ces symptômes sont très variables d'une personne à l'autre.

  • En intensité : parfois une sensation de douleur très profonde et appuyée, parfois un simple picotement.

  • En localisation : parfois à plusieurs endroits en même temps, parfois à un seul endroit, souvent le même.

Quelles sont les conséquences de ces douleurs ?

Les conséquences concernent la qualité de vie.
Ces douleurs sont souvent accompagnées de troubles du sommeil et parfois d'une certaine anxiété.
Ces deux phénomènes entraînent naturellement un état de fatigue.
Cette fatigue rend le corps plus sensible à la douleur.
Un phénomène entraînant l'autre, c'est le « cercle vicieux de la douleur » qui s'installe.
Par la suite, l'anxiété peut évoluer vers un état dépressif.

Quels sont les traitements possibles ?

Les médicaments prescrits dans les douleurs neuropathiques sont des traitements spécifiques, parfois destinés à d'autres pathologies.
Il ne s'agit pas de médicaments antidouleurs classiques qui n'auraient que peu d'efficacité. En pratique, les traitements utilisés en première intention sont certains antidépresseurs et certains antiépileptiques.
Ils doivent être prescrits et contrôlés par un médecin, adaptés à votre cas.
Tout abus médicamenteux ou un traitement non approprié pourrait avoir des conséquences sur votre santé.
Certains traitements complémentaires destinés à améliorer la qualité de votre vie (neuro-stimulation transcutanée, relaxation, acupuncture, psychothérapie...) pourront être associés au traitement médicamenteux.
De même, une bonne hygiène de vie peut améliorer votre état et diminuer les symptômes (relaxation, bains, sommeil, etc.).

La douleur nécessite une analyse minutieuse qui conditionne la qualité et les modalités du traitement qui seront réévaluées et adaptées régulièrement.
Votre médecin est le seul à savoir ce qui vous conviendra le mieux en fonction de l'intensité de votre douleur, des symptômes et des retentissements sur votre vie.
Le suivi de votre maladie et de son traitement sera de préférence effectué dans un centre de traitement de la douleur.

Psychothérapie

8 Rue de la Libération,
83136 Forcalqueiret, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CHÂTEAUCLAIR

1030,
Bâtiment A, 1er étage,
83000 TOULON, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Découvrir l'application « Lexique du cancer »

    L'application « Lexique du cancer » aide à comprendre les termes liés au cancer au travers de plus de 1000 définitions.

    Lire la suite
  • Découvrir l'application « iMedoc »

    L'application « iMedoc », grâce à ses fonctions d’alerte, simplifie la prise de médicaments dans le cadre d’un traitement régulier.

    Lire la suite
  • Je sais comment se développe un cancer

    Un cancer est la conséquence d’un dérèglement du fonctionnement de certaines cellules qui conduit à leur multiplication anarchique.

    Lire la suite
  • Un lieu de remise en forme après un cancer

    Passage en Vercors... Enfin un lieu dédié aux patients pour se ressourcer après leurs traitements du cancer.  passageenvercors.org

    Lire la suite
  • Un lieu de remise en forme après un cancer

     Vivre pleinement après un cancer : Passage en Vercors Vous venez de vivre une période difficile, vous êtes guérie et pourtant, rien n’est comme avant. Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre Vous avez besoin de vous retrouver, de faire de nouveaux projets, de retrouver l’envie et le goût de faire ; en un mot de prendre du temps pour vous. Vous êtes fatiguée et pourtant le meilleur traitement de cette fatigue est l’activité physique. Passage en Vercors vous aide à franchir cette étape, et vous propose des séjours réparateurs après traitement du cancer. En montagne, dans un cadre magnifique, des activités physiques adaptées sont organisées en petits groupes de 5 personnes maximum, pour découvrir de nouvelles façons de se faire plaisir. Un médecin cancérologue accompagne toutes les activités et voit les patients chaque jour en entretien individuel. Les repas sont préparés sur place de manière adaptée et avec des produits locaux. Les participants sont logés dans des chambres individuelles confortables, avec salle de douche privative. Nous avons imaginé ces séjours pour qu’ils soient les plus personnalisés possibles « Etre un instant guidée et encouragée pour me dépasser, a contribué à me donner une nouvelle énergie physique et intellectuelle et une véritable envie de poursuivre. Qu’il est bon et bénéfique de penser à soi ! » « Le séjour a été pour moi avant tout l’expérience de la bienveillance, celle d’une équipe, chaleureuse et attentive, professionnelle et généreuse. Et celle de la découverte de nouvelles ressources personnelles. En dépassant un certain stade de fatigue physique, j’ai pu vivre quelque chose auquel je ne croyais pas : retrouver de l’énergie, tant physique que morale. » Huit jours pour se refaire une santé et reprendre confiance en soi et reprendre des forces Pour tout renseignement : Dr Arlette Pommeyrol 06 22 97 19 73 passageenvercors.org mailto:conntact@passagenvercors.org

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale