Le site du Docteur Stéphane LAUNAY

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Place du calcium et de la vitamine D dans la prise en charge de mon ostéoporose - Le site du Docteur Stéphane LAUNAY - Docvadis

Place du calcium et de la vitamine D dans la prise en charge de mon ostéoporose

La vitamine D permet d’augmenter l’absorption du calcium nécessaire au maintien de la masse osseuse. Une carence vitamino-calcique est un facteur de risque d'ostéoporose : ce sont principalement les personnes âgées, de plus de 80 ans et vivant plutôt en institution, qui peuvent être touchées. Cela étant, avant tout début de prise en charge de votre ostéoporose, une éventuelle carence sera évaluée.

A quoi sert la vitamine D ?

La vitamine D augmente l’absorption du calcium, constituant essentiel des os, au niveau de l’intestin par l’organisme. Elle participe au métabolisme osseux, donc à la minéralisation des os et contribue à leur solidité.
La carence en vitamine D apparait du fait d’une insuffisance d’apport, mais également d’une moindre absorption de la vitamine D, ce qui contribue à l’apparition d’une ostéoporose par perte de la masse osseuse.

Où puis-je trouver de la vitamine D ?

Contrairement au calcium, les aliments contiennent peu de vitamine D. On en trouve essentiellement dans l’huile de foie de poisson (la fameuse huile de foie de morue !), dans certains poissons gras (saumons, maquereaux, sardines), le jaune d’œuf, le beurre, le foie, le fromage.
La principale source d’apport en vitamine D, c’est l’exposition au soleil : la vitamine D étant synthétisée au niveau de la peau sous l’effet des rayons ultraviolets du soleil.
Une exposition au soleil pendant 10 à 15 minutes, tête et bras nus, est suffisante en France, de juin à octobre et si le soleil est au zénith. Mais avec l'âge, la production de vitamine D par la peau diminue. 
En hiver, l’ensoleillement est plus faible et nous sommes très couverts pour sortir. De ce fait, nous produisons moins de vitamine D qu’en été.
Notez que, selon le type de peau, la quantité de vitamine synthétisée peut beaucoup varier. Les peaux foncées doivent être exposées au soleil plus longtemps pour produire la même quantité de vitamine. Attention toutefois  même si un écran total diminue la quantité d’UV atteignant la peau, et donc la synthèse de la vitamine D, il reste absolument nécessaire lorsque l’on s’expose au soleil !
Un apport complémentaire en vitamine D peut être envisagé pour des personnes peu exposées au soleil, souvent âgées et si une carence est retrouvée dans le bilan.

Comment atteindre mon objectif de calcium ?

Le calcium est le constituant majeur de votre squelette. La quasi-totalité de ce calcium sert à la formation et à la solidité de vos os. Il est donc indispensable d’avoir un apport suffisant en calcium.
Le calcium peut être apporté par l’alimentation : les produits laitiers tels que le lait, les fromages, les yaourts, même à 0 % de matière grasse, sont une source de calcium reconnue. Les eaux minérales plates ou gazeuses sont des sources plus ou moins riches en calcium.
Il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour, voire 4 chez les personnes âgées : lait, yaourt, fromages ; pour les fromages, privilégier les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés. La consommation doit être renforcée dès l'âge de 55 ans chez la femme.
Mais, si une carence est avérée, une supplémentation médicamenteuse quotidienne en calcium sera envisagée.

 

L’apport en vitamine D et en calcium contribue à une prévention efficace de l’ostéoporose et est essentiel à la réussite d’un traitement contre l'ostéoporose.

Cabinet Médical

184 Rue de Verdun ,
94500 CHAMPIGNY SUR MARNE, France

Contacts

  • Fixe : 01.47.06.10.12
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je choisis mieux mes aliments pour lutter contre mon excès de cholestérol

    Apprenez à consommer peu d'aliments augmentant le mauvais cholestérol et favorisez les aliments qui augmentent le bon cholestérol. Limitez fromages, produits laitiers au lait entier, beurre, crème fraîche, viande rouge, abats, œufs, charcuterie et viennoiseries. Privilégiez légumes, fruits et céréales complètes (les fibres qu'ils contiennet favorisent la digestion et l'élimination des graisses), ainsi que les poissons gras.

    Lire la suite
  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • J'ai du cholestérol : quelques conseils nutritionnels

    Une activité physique couplée à une alimentation saine constitue l’un des fondements essentiels de la maîtrise du cholestérol. Dix conseils pour une alimentation saine et équilibrée…

    Lire la suite
  • J'ai de l'hypertriglycéridémie

    Une hypertriglycéridémie correspond à un excès de graisses (triglycérides) dans le sang. Associée à une hypercholestérolémie, elle constitue un facteur de risques cardiovasculaires majeur. Isolée, elle est également dangereuse pour les artères et est toujours le reflet de désordres nutritionnels.

    Lire la suite
  • Quiz : savez-vous quoi faire pour adopter de bonnes habitudes alimentaires ?

    Avoir de bonnes habitudes alimentaires est primordial pour votre santé et limite les risques de maladies comme le diabète, l’hypercholestérolémie, mais aussi le surpoids et l’obésité. Avez-vous bien retenu toutes les informations essentielles données par votre médecin? Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale