Cabinet de cardiologie du Dr Frédéric HURSON

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Baisse de 80 % de la mortalité cardiovasculaire

 Baisse de 80 % de la mortalité cardiovasculaire : les finlandais montrent l’exemple

Baisse de 80 % de la mortalité cardiovasculaire : les finlandais montrent l’exemple Dans les années 1930 apparaissait aux Etats-Unis une véritable épidémie de décès liés à des pathologies cardiovasculaires. L’Europe était à son tour touchée dès la fin de la seconde guerre mondiale et les études épidémiologiques permirent d’identifier rapidement les principaux facteurs de risque en cause, particulièrement le tabagisme, l’hypercholestérolémie et l’hypertension. En Finlande, la mortalité par coronaropathie et autres maladies cardiovasculaires a commencé à augmenter dans les années 50 et est devenue la plus élevée du monde à la fin des années 60. En 1972, les autorités sanitaires du pays ont lancé le North Karelia Project, dont l’objectif était de réduire la mortalité en agissant sur les 3 principaux facteurs de risque. Le projet, très volontariste, insistait sur les changements de comportement à travers des interventions communautaires, un dépistage systématique des personnes à risque et la prise en charge médicamenteuse.

 

Une équipe finlandaise fait le point sur les changements survenus au cours de 40 années d’intervention (1972-2012) et sur le rôle joué par la réduction des 3 principaux facteurs de risque dans ces changements.

 

Actions sur les trois principaux facteurs de risque

Les résultats sont éloquents. Entre 1972 et 2012, les 3 principaux facteurs de risque ont été réduits, sauf entre 2007 et 2012 où le taux moyen de cholestérol a légèrement augmenté. En 40 ans, la mortalité par coronaropathie a diminué de 82 % chez les hommes entre 35 et 64 ans (de 643 à 118 décès pour 100 000 personnes) et de 84 % (de 114 à 17 pour 100 000) chez les femmes. La réduction des 3 facteurs de risque c iblés est à l’origine de la presque totalité de la réduction de la mortalité observée pendant les 10 premières années considérées. Pour les 10 dernières années, elle en est responsable pour les 2/3, d’autres changements essentiels intervenant alors pour le tiers restant (modifications des habitudes alimentaires, augmentation de l’activité physique, amélioration de la prévention secondaire et amélioration de la prise en charge des accidents aigus).

 

Des lois anti-tabac depuis 1976

Notons que la Finlande a adopté des lois anti-tabac dès 1976 et figure actuellement parmi les pays d’Europe où le tabagisme est le plus faible. Le dernier amendement à cette loi prévoit qu’en 2040 la prévalence du tabagisme sera inférieure à 5 %.

Cet exemple de la Finlande prouve selon les auteurs l’efficacité de programmes de prévention primaire à l’échelle d’une population sur une part importante de la mortalité de cause cardiovasculaire. La prévention secondaire et le traitement des accidents aigus font le reste.

Dr Roseline Péluchon

 

RÉFÉRENCE Jousilahti P et coll. : Primary prevention and risk factor reduction in coronary heart disease mortality among working aged men and women in eastern Finland over 40 years: population based observational study. BMJ 2016; 352: i721

Cabinet Médical du Dr Hurson

49 Avenue de la République,
94100 Saint-Maur-des-Fossés, France

Contacts

  • Fixe : 01 48 83 85 81
  • Fax : 01 48 83 87 72
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique Gaston Métivet


Salle d'épreuve d'effort, 48 Rue d'Alsace Lorraine,
94100 Saint-Maur-des-Fossés, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale